Décalé : les maffrés du weekend

0

A peine la saison commencée que la rubrique « 100 pour sang » RugbyAmateur fait le plein de candidats aussi courageux que légèrement malchanceux. Des maffrés qui gardent « nez en moins » le sourire…

Sébastien, première ligne du RC Bédarrides (Régionale 3) adore qu’un plan se déroule sans accroc. Sauf que cette fois, il y a eu un choc tête contre tête après un plaquage à deux.

301951883_1207276243165089_2336015585047600924_n
Hannibal « Seb » Smith, de l’Agence tous risques

Après cinq petites minutes d’échauffement, pourtant entre trois quarts, Emeric du RC Rhodia (Régionale 1) a été légèrement touché au visage. L’arrière en a été quitte pour la pose de plusieurs points, pouce levé…

300453560_826018245420965_1352537882140772698_n
Emeric Hunter

Kevin (Cahors Rugby) n’a pas profité autant que ses collègues de la victoire à Riom. Le 3ème ligne a gratté un ballon, avant d’en ressortir quelque peu amoché. Heureusement, l’infirmière cadurcienne, experte en couture visiblement, a bien recousu notre maffré, avec l’aide de toute une assistance. Le résultat est très propre et le solide affichait un sourire d’usage, digne d’un véritable maffré donc…

305029947_600339798257500_4827681856127195842_n
Kévin, tenu par un dirigeant pour ne pas trop bouger
304796580_426352742931952_160052625290489528_n
A mi chemin entre un bloc opératoire et un atelier couture du 3ème âge
Kévin 3ème ligne de cahors a gratté un ballon
Kévin, le front du diable

Et une pensée pour les Maffrés des deux weekends précédents

Cameron de l’Isle-Jourdain, aussi bien ouvert que recousu lui aussi, mais pas par un vétérinaire comme son compère Thomas (mis à l’honneur ce lundi déjà) et que vous retrouverez sous… son nez !

cameron l'isle jourdain

Insolite : Thomas met (encore) le vétérinaire de l’Isle-Jourdain à contribution


Paul ne médite pas, il se projette déjà vers la suite de la saison avec son équipe de Balma, ce n’est pas pareil

PAUL ouvreur à balma
Un ouvreur ouvert, normal

Quentin a eu du nez de signer à Decazeville. Il aurait pu aussi signer à Bergerac ceci dit…

302509442_10226101749041776_5658786342174386885_n
Et à la fin de l’envoi, je touche

302773668_10226101750201805_7450548679563468363_n


Rémi (entente Villeneuve Paréage – Saint Jean du Falga) met en application un célèbre dicton du rugby. On vous laisse le deviner…

302312142_2460860564056091_8607315015378215089_n

302300141_2460860264056121_303287906974165699_n
Un vrai maffré, toujours souriant

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here