Bernard Laporte : sa première sortie officielle, en primeur à Gaillac

0

C’est à Gaillac en tant que joueur qu’il a conquis son premier titre de Champion de France, c’est à Gaillac en tant que dirigeant qu’il a lancé sa campagne pour la présidence de la FFR, c’est à Gaillac qu’il a toujours eu le soutien et le réconfort dans les périodes plus difficiles, c’est donc à Gaillac que Bernard Laporte est venu partager avec tous ses amis tarnais, son élection à la tête de la Fédération Française de Rugby en cette veille de fêtes de Noël… (par Fidel AupHost – Photos C. Fabries)

15626262_10154842580168320_8402435293389737447_o
Alain Rey, président du CD 81, sera amené comme tous ses collègues départementaux vers plus de responsabilités.

Après une réception à la Mairie de Gaillac où Patrice Gausserand, le maire, lui a remis la médaille de la ville devant un parterre d’élus locaux, départementaux et régionaux, il a poursuivi sa journée tarnaise par un déjeuner avec ses amis chez Jean-Pierre Delmas. En fin d’après-midi, à l’initiative de Jean Pierre Delmas et pour remercier les clubs tarnais pour leur engagement massif sous la bannière “La Fédération c’est vous”, Bernard Laporte accompagné de son fidèle lieutenant tarnais Alexandre Martinez, ont tenu à rencontrer les présidents des clubs.

Après les félicitations et discours d’Alain Rey, président du CD81, de ses soutiens du premier jour, Jean Pierre Pujol, président de Marssac, Jean François Soubrié, président de Carmaux et de son ami de toujours, Jean Pierre Delmas, Bernard Laporte a répondu à toutes les questions que souhaitaient lui poser les présidents de clubs.

15626508_10154842582788320_2961801417182838325_oVers une réforme rapide de la gouvernance
Dès le début d’année 2017, des commissions vont se mettre en place pour accélerer le processus pour mise en conformité avec la loi NOTRe. “Ainsi 13 ligues régionales seront créées afin d’être opérationnelles pour le 1er janvier 2018. Pour conserver l’esprit de proximité pour les clubs, ce sont les Comités Départementaux qui seront amenés à prendre de l’importance et à s’accroître.”

Ce sera vraiment le grand chantier de l’année à venir pour les clubs régionaux et pour les comités départementaux. Selon les voix se dégageant de l’assemblée, une chose est d’ores et déjà certaine, c’est sur ces points et la réussite des nouvelles compétitions territoriales que les nouveaux élus seront jugés. Toute la question sera également d’être bien certain que tous les Comités Départementaux seront à même d’assurer matériellement et physiquement les tâches supplémentaires.

Les compétitions fédérales
Pour la Fédérale 1, une réforme de la compétition est prévue dès la saison prochaine et tous les présidents de clubs sont convoqués à Marcoussis le 12 janvier 2017 pour en débattre. S’il semble que l’on s’oriente vers un accroissement du nombre d’équipes par poule et vers un championnat beaucoup plus régional, se pose toujours la question du devenir de la compétition actuelle des Nationale B (Réserve). Y aura-t-il une compétition spécifique ? Seraient-elles basculées, à l’instar du football dans des compétitions territoriales ? Les discussions promettent d’être chaudes sur ce point.

martinez
Alexandre Martinez a participé au débat, fort de son expérience important en fédérale

La rencontre du dimanche après-midi
En négociation avec le diffuseur TV des rencontres du Top 14, un premier accord aurait été trouvé pour repousser la rencontre initialement prévue à 16h à une heure plus tardive afin de ne plus concurrencer directement les rencontres du dimanche à 15h. Une consultation des clubs sera organisée au mois de Mars 2017 pour mise en place d’une décision définitive.

Maintien de Guy Novès à la tête de l’Equipe de France
Bernard Laporte confirme que Guy Novès sera maintenu à la tête de l’Equipe de France quelque soit l’issue du prochain Tournoi. “Il est à l’heure actuelle le meilleur technicien français capable de mener notre Equipe de France et je le confirme, on doit aller à la Coupe du monde au Japon avec l’objectif de la gagner !”.

laporte-feminin
Bernard Laporte défend le rugby féminin… et ses photographes

Le Rugby féminin et le 7
“Les 30 clubs professionnels seront tenus d’avoir (seuls ou en rassemblement) une section féminine, une réforme des compétitions doit être faite dès la saison prochaine. Ceci mettra en valeur le rugby féminin et devra lui assurer une promotion sans précédent”

Une réforme complète du 7 est également dans les tuyaux et ceci sous la direction de Christophe Reigt , véritable spécialiste du rugby à 7. “Nous ne pouvons nous permettre de nous satisfaire d’une défaite en quart de finale des JO face au Japon. “

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here