3ème série – Murviel-Thézan, renaissance d’un champion

0

2017, Murviel-Thézan joue en promotion honneur et s’ouvre les portes de la finale du Languedoc, synonyme de montée en élite régionale. Sète remportera le titre pour s’installer durablement dans les hauteurs des classements. A l’inverse, l’USMT voit ses anciens, cadres de l’équipe, mettre fin à une belle carrière. Réaliste, le club demande alors à ne pas être promu en Honneur, par manque d’effectif, bien trop jeune qui plus est. En plus d’être interdit de phases finales  la saison suivante, comme le prévoit le règlement, les Héraultais voient leur demande se transformer en véritable sentence, puisque renvoyés en 4ème série. Ce qui aurait pu être la fin d’une histoire, va devenir une aventure humaine aussi forte que symbolique… (par David Campese, photos Christophe Fabriès)

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (6)
Sortie du tunnel pour Murviel Thézan

Gagner sur le terrain le droit de monter en Honneur, et se retrouver relégué administrativement en 4ème série, bien des clubs ne s’en seraient pas relevés. Mais les quelques 22 jeunes d’une vingtaine d’années, sont désireux de continuer à jouer au rugby, ensemble. Christophe Gracia, a connu de grandes heures avec Béziers et Narbonne, avant de rejoindre Millau pour plusieurs saisons. Son travail l’accapare, il fait construire à Murviel, et répond favorablement à son beau-frère qui gère l’USMT. A 35 ans, c’est une belle fin de carrière qui se présente là. Sauf que Kikou est inoxydable, et joue encore une dizaine d’années. A 45 ans, il est même devenu entraîneur-joueur avant de se blesser au tendon et devoir raccrocher définitivement les crampons. Il garde son costume d’entraîneur, lui qui a vécu la finale 2017 et la descente aux enfers, aux premières loges : “Le Comité a failli tuer le club, tout simplement. L’école de rugby, en entente avec les Plages d’Orb, s’est arrêtée aussi. Alors, on s’est mobilisés, et on a décidé de repartir.”

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (19)
Christophe Gracia, de l’émotion et le sentiment du travail bien fait

L’amertume est palpable, mais la volonté de rebondir l’emporte. Une nouvelle école de rugby voit le jour, les Avants Monts, qui regroupe pas moins de 25 villages. “Il y a 80 gamins aujourd’hui, toutes les sections sont représentées. Ne manque plus que des cadets et des juniors maintenant, pour assurer un réservoir immédiat aux séniors.”

Des séniors de vingt ans, qui traversent leur première année en 4ème série avec l’envie d’apprendre. Et ils apprennent vite. L’an dernier, ils se qualifient en 32ème de finale du championnat de France, et montent d’un étage. “Tout le monde a bien adhéré au discours, ces jeunes répondent présent aux entraînements et en match. Ils sont à 90% de Murviel ou de Thézan, ils se connaissent depuis très longtemps. C’est une aventure humaine forte qu’ils vivent, et avec Christophe Maille (coach des avants), nous sommes heureux de la partager avec eux.”

Et puis cette saison 2019-2020 révèle un peu plus le talent et l’envie des jeunes héraultais, qui ne connaissent la défaite qu’à deux reprises avant de terminer à la première place de leur poule. Avant surtout que ce satanée virus vienne mettre un terme à tout cela. Et puis, la Ligue Occitanie annonce que des finales entre les quatre premiers de poule auront lieu le 12 septembre. Alors, la reprise des entraînements est orientée vers cette nouvelle échéance. Rendez-vous est pris pour disputer un final 4 entre chaque premier de poule. La demi-finale opposait les Héraultais à la Haute Vallée Aveyron Rugby. L’USMT domine et concrétise pour l’emporter finalement 15 à 0.

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (28)
Haute Vallée Aveyron à terre face aux vagues héraultaises

Dans l’autre demie, Capvern, invaincu de toute la saison 2019-20 vient à bout de Salagou (16-10) et se présentait comme le favori pour le titre. Dans un format de match raccourci volontairement à deux fois vingt minutes, il ne fallait pas manquer les occasions. Les Haut-Pyrénéens, avec une équipe expérimentée, privilégiait le jeu au près, le combat par des ballons portés, tandis que Murviel-Thézan laissait parler sa jeunesse en déplaçant allègrement le jeu. Deux oppositions de style avec un premier tournant. Un carton rouge contre l’USMT au bout de cinq minutes. “L’expulsion est liée à un mot doux que notre pilier a prononcé contre lui, mais l’arbitre l’a pris à son encontre. Je suis garant du bon comportement de mes gars et de leur savoir vivre. C’est vraiment une incompréhension. Mon joueur est allé s’en expliquer à la fin de la partie pour bien le signaler, mais nous avons joué à 14 contre 15 quand même.”

Le match reste indécis malgré l’infériorité numérique. Murviel-Thézan se procure même deux occasions d’essai mais sans convertir. Mais se voit proposer une pénalité à deux minutes du terme. Quentin, 18 ans, fils de Christophe Gracia, imite son père qui dix ans plus tôt avait donné la victoire au club en finale de promotion Honneur. Il prend ses responsabilités et passe les trois points. 6-3, score final étriqué, mais victoire somme toute logique, qui envoie les Jaune et Bleu au paradis.

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (29)

Nul doute que depuis là-haut justement, un certain Philippe Escale, disparu brutalement la semaine dernière, aura apprécié de voir cette joie. Coach Gracia ne cachait pas son émotion : “Ce titre, même s’il est acquis dans des conditions spéciales, est une véritable récompense pour tous ces jeunes. Ils l’ont bien mérité et il faut les féliciter. J’aurais aimé partager ça avec mon fils en étant sur le terrain, mais ce n’était pas possible. J’ai quand même vécu ce titre de l’intérieur, et nous sommes tous très heureux. Nous avons bien évidemment une pensée pour Philippe, bien connu pour son immense carrière et son passage chez nous.”

Trois ans après avoir failli sombrer dans les abîmes du rugby, un club vient de graver son nom pour l’histoire. Une histoire commune entre deux villages, Murviel et Thézan, liée depuis plus de trente ans déjà, et qui vont fêter ensemble leur centenaire en 2021. Avec l’envie de s’offrir un cadeau pour tout le monde : celui de monter encore d’un niveau. Histoire de continuer à se faire plaisir avec une équipe dont la moyenne d’âge est de 22 ans seulement. De quoi écrire quelques belles pages pour le club… champion d’Occitanie 2020.


Samedi 12 septembre (à Graulhet) :
Capvern 16–10 Salagou (15h)
Haute Vallée de l’Aveyron 0–15 Murviel Thézan (16h)

Finale pour la 3ème place à 17h, Finale à 18h
Murviel 6-3 Capvern


murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (8)

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (1)

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (20)

murviel thézan 3ème série champion 2020 sept (24)
Champions 2020 de 3ème série Occitanie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here