2ème série – Causeries et debrief

0

Poule 1

Rabastens a fait le boulot contre Valence d’Albi, et maintient l’écart au classement sur ses poursuivants. Vabre sans trembler, a dominé Vielmur, et reste calé solidement à la seconde place. Séverac en revanche a trébuché à Quint-Fonsegrives (23-15). Une performance notable pour les Haut-garonnais, certes derniers, mais qui se redonnent du moral pendant cette trêve qui devrait leur faire le plus grand bien. Ils auront en point de mire, Briatexte, et Viviez. Ces deux formations étaient opposées ce dimanche, et ce sont les Aveyronnais qui ont pris les quatre points de la victoire, à l’arrachée. Les Tarnais ont pris le bonus défensif, chaque point comptera sûrement pour le maintien. Quint recevra en plus Briatexte le 8 janvier. Lacaune a dominé Marssac et vient se positionner dans le peloton de tête. La dernière ligne droite de cette poule s’annonce passionnante à tous les niveaux

rabastens-yeti
Rabastens file vers sa neuvième victoire et une probable remontée… (photo Yéti)
Réactions
Bruno SASTOURNE (entraineur AO Viviez): “Notre effectif est loin d’être pléthorique et il nous faut en plus composer avec de nombreuses blessures. Au coup d’envoi, c’est pas moins de 11 joueurs souffrant de blessures récurrentes et traumatismes divers que j’ai été contraint d’aligner sur la feuille de match pour honorer ce rendez-vous. Si le début de match a été clairement à notre avantage (15-0 à la 25ème minute avec deux essais), Briatexte a su ne pas perdre confiance, revenant au score juste avant la mi-temps (15 – 7). A la reprise, nous étions dominés territorialement et nous n’avions plus l’initiative du jeu. A 15-14 à la 60ème , j’ai eu peur que la victoire ne nous tourne le dos. Heureusement, nos joueurs ont su faire preuve de belles valeurs morales et de ressources insoupçonnées pour reprendre un peu d’air et tenir cette victoire jusqu’au coup de sifflet libérateur.  Au final, une victoire importante dont il est difficile de se satisfaire pleinement, Briatexte empochant un BD mérité, mais dont je saurai me contenter au vu des circonstances actuelles. Je souhaite à toute l’équipe de RugbyAmateur de joyeuses fêtes de fin d’année, et par avance, un excellent exercice 2017 !
Dimitri Niemzik (demi de mêlée Viviez) : 20 premières minutes de qualité qui nous permettent de prendre le score. Ensuite, comme souvent on fait preuve de suffisance et on perd peu à peu pied pendant que Briatexte se reprend et pousse jusqu’à la fin ! On retiendra la victoire et l’abnégation défensive dos au mur !
Benjamin Anton (2ème ligne Quint): On fait une mauvaise entame, mais on a la bonne idée de ne pas douter et de se remobiliser pour scorer à notre tour, ce qui mentalement nous fait beaucoup de bien. Malgré les sorties prématurées de Quentin notre capitaine, et Victor notre demi d’ouverture, blessés, on bascule à la mi-temps à 12 partout et on commence à y croire. On prend rapidement le score dans le second acte, notre indiscipline aurait pu nous coûter cher, mais finalement on gère correctement notre infériorité numérique et on l’emporte à l’envie. Ca faisait quelques semaines qu’on était déficient dans les têtes et ça se voyait dans notre manière de jouer. Aujourd’hui même si tout n’est pas parfait, on a montré un autre visage à nos coachs, dirigeants et supporters, cette victoire va nous permettre de bien travailler en vue des prochaines échéances.
Quentin Charrié (3ème ligne et capitaine Quint) : Pour commencer, dans les vestiaires, je sentais des mecs un petit peu endormis. D’ailleurs on a pris très vite un essai. Après ce mauvais début, on se reprend vite en allant marquer un essai sur un lancement de jeu travaillé à l’entrainement. On perd très vite notre 10, Victor Arpaillange, qui se luxe l’épaule et moi même un peu avant la mi-temps. On joue quasiment les 20 dernières minutes en infériorité numérique et sans une grosse débauche d’énergie nous aurions pu perdre. La différence par rapport aux matchs précédents, est que nous arrivons à conclure nos temps forts. Cette victoire fait du bien aux têtes et est un premier pas vers l’objectif de maintien.
JP MIQUEL, capitaine de Rabastens : “Nous voulions bien terminer l’année avec deux victoires pour les deux équipes. Nous avons rempli le contrat avec en B une victoire bonifiée et en Une avec une victoire contre le troisième, Valence, en y ajoutant le bonus. Même si le match est loin d’être parfait; on a péché en conquête, on a tombé un paquet de ballons et on a pas réussi à imposer notre jeu. On a de quoi travailler pendant les entraînements durant les fêtes. Mais on va en profiter pour recharger les batteries et redémarrer l’année 2017 comme il faut. On a un bon groupe (une et deux) avec un super état d’esprit, ça s’est bien vu dimanche soir (rires). On peut être fier de finir l’année invaincus et en tète de cette poule. Je tiens à féliciter Clement Bourny pour avoir tout donné lors de la soirée de dimanche nous gratifiant d’un splendide plongeon sur le bitume !
Beau temps sur Lacaune qui a dominé Marssac (photo club)
Beau temps sur Lacaune qui a dominé Marssac (photo club)

2eme-serie-poule-1

pub-rugbyamateur-abonnement16-3

 

Poule 2

Labarthe sur Lèze a assuré l’essentiel en dominant le Brulhois, et en se rapprochant de Castelnau-Montratier (exempte). L’écart est fait derrière, mais les bonnes opérations sont à mettre à l’actif de Verdun, victorieux à Caraman (en grande difficulté désormais), et de Labastide Beauvoir, qui a battu la Tour du Crieu pour s’emparer de la 4ème place. A noter que le TRC récoltera cinq points de plus puisque Bonnac a déclaré forfait. La reprise en janvier nous offrira un périlleux déplacement du leader à Verdun, un alléchant Labastide Beauvoir-TRC, et un déjà décisif Tour du Crieu-Caraman…

labastide-beauvoir
Labastide beauvoir signe une cinquième victoire et reste dans la course aux places qualificatives (photo club)

Réactions

Vincent Maury (co-entraîneur Labarthe sur Lèze) : Une journée intéressante pour les deux groupes puisque nous prenons 9 points sur 10 . Nous avons assisté à un match de notre équipe 2 plein, de bonnes attitudes collectives et individuelles avec de beaucoup d’envie et de conviction à l’image de leur capitaine Simon Marcon et du centre Guillaume Andrieu, deux dinosaures qui retrouvent les jambes de leurs vingt ans. Un tout autre match avec l’équipe une ensuite puisque cette équipe du Brulhois avait décidé de mettre beaucoup d’engagement et pas mal de vitesse, ce qui a rendu ce match appréciable. Nous avons mis les ingrédients pour la victoire mais hélas dans le désordre. Un match parsemé de belles actions, de bonne volonté mais un match où nous avons déjoué sous la pression de nos adversaires. Certains mauvais choix nous ont empêché de concrétiser, d’autres nous ont directement mis en danger. A noter la belle prestation de cette équipe du Brulhois que nous ne serions pas surpris de retrouver en fin de saison.

2eme-poule-2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here