1ère Série – La Save et Plaisance du Gers au coude à coude de bout en « boue »

0

Dans un weekend au cours duquel les diverses formations étaient confrontées aux premiers frimas de l’hiver, une affiche indécise du championnat de Première Série Occitanie se tenait à Saint-Paul sur Save entre Haut-Garonnais et Gersois. Dans une poule 3 dominée jusque-là par les Haut-Pyrénéens de Tournay, le XV de la Save (6è, 12 points), qui restait sur 4 défaites en 5 rencontres, devait repartir de l’avant et donner un nouvel allant à sa saison. Plus facile à dire qu’à faire puisque se présentait à Georges-Estelé l’Union Sportive Plaisantine (2è, 23 points, avec certes un match en plus), déjà créditée de 5 succès (dont deux hors de son Stade des Arènes) en 7 rencontres. Une issue incertaine donc pour les deux équipes fanions qui rentraient sur le terrain boueux après les équipes réserves qui venaient de se séparer sur un score de parité 19-19. Un signe ? (Par Marco Matabiau/ Photos Alain Montségur).

Le vent froid s’était invité en début de rencontre, ce qui n’empêchait nullement le XV de la Save de se montrer conquérant en touche : prise du troisième ligne Gistau, « cocotte » d’école que le droitier plaisantin Ponsola (entre autres) faisait effondrer après une belle progression. La pénalité ainsi glanée était convertie par l’ouvreur Berthier (3-0, 3è). Après un échange de grattages au sol, l’ouvreur gersois Berger se faisait justice lui-même quand, victime d’un plaquage à l’épaule de son homologue, il ouvrait, des 25 mètres, le compteur des siens (3-3, 13è). Quelques instants plus tard, les Savistes bénéficiaient d’un bon ballon dans les 5 mètres adverses, mais les visiteurs récupéraient et organisaient le contre grâce aux jambes de l’ailier Vandekerkof et de l’arrière Vaccaro. Sur le ruck qui suivait, les locaux gagnaient le ballon à la poussée et même une pénalité, mais l’ailier Decourt, auteur d’un geste illicite, se faisait prendre. Bilan: carton jaune et pénalité retournée (16è). Sur celle-ci, les Gersois optaient pour la touche. Le ballon était capté par le capitaine Dartigaux puis rapidement écarté. En bout d’aile gauche, la « Vaccaro family » réalisait un joli numéro de duettistes, l’ailier Luca servant, d’une superbe passe au contact à une main, Teddy venu le redoubler. L’arrière gersois n’avait plus qu’à aplatir, et Berger à transformer (10-3, 18è).

IMG_0342
Vaccaro, auteur du premier essai plaisantin, à la manœuvre.

Sur le renvoi, Plaisance n’hésitait pas à jouer de ses 22 mais gardait le ballon au sol. Berthier prenait les points et ramenait sa formation à quatre longueurs (10-6, 20è). Les locaux maintenaient la pression et obtenaient un lancer à cinq mètres de la ligne adverse, mais l’alignement gersois confisquait une nouvelle fois le ballon. Un nouveau contre s’organisait, toujours par ce diable de Vandekerkof qui, après une belle chevauchée sur son aile droite, servait d’une chistera très à-propos Vaccaro venu se porter au soutien. Une faute haut-garonnaise donnait une pénalité aux visiteurs, mais ces derniers ne trouvaient pas la touche (27è). L’embellie gersoise tournait court: le trois-quarts centre Barbe écopait en effet d’un carton jaune (29è).

IMG_0397
Beau duel en perspective entre Dartigaux (USP) et le remuant Nebout.

« La Save » profitait de cet avantage, mettant une fois de plus l’accent sur les mauls portés. Berthier tentait une nouvelle pénalité mais trouvait le poteau gauche (31è), avant de sanctionner un hors-jeu de ligne suite à un départ de Gistau, bien relayé par Roche (10-9, 35è). Plaisance reprenait cependant rapidement ses distances quand, après un bel enchainement notamment dynamisé par le seconde ligne Tonnis, les locaux commettaient une faute au grattage. Berger redonnait 4 points d’avance à sa formation (13-9, 38è). Pourtant, ce sont bien les Savistes qui allaient mener à la pause. Pénal touche, jeu à une passe autour des rucks, dans lequel le duo Gistau – Roche se mettait encore en valeur, permettant au demi de mêlée Laforet de ramasser et de marquer en force. Berthier transformait (16-13, 40è + 2). M. Brazzalotto sifflait alors l’heure de la pause citrons.

IMG_0381
Servat ne peut échapper au plaquage du demi de mêlée Soufflet.

Une deuxième période plus hachée…

Dès les premières secondes du second acte, le deuxième ligne Djalil (dit « Papi » selon les informations recueillies le long de la main courante) sonnait la charge, bien relayé par l’arrière Salmeron côté droit. Les visiteurs se trouvaient hors-jeu, permettant à Berthier (plus connu sous le nom de « JM », toujours aux alentours de cette même main courante) rajoutait trois points (19-13, 42è). Les Plaisantins lançaient ensuite une offensive mais laissaient échapper le ballon, ce qui profitait à Servat. Le trois-quarts centre poussait au pied sur près de 70 mètres mais, à la lutte avec le véloce Vandekerkof, ne pouvait conclure (44è). Les visiteurs se remettaient et, après qu’un joueur saviste a gardé le ballon au sol, Berger tentait la pénalité. Le ballon fuyait les barres (46è), comme c’était à nouveau le cas quelques minutes plus tard (53è).

IMG_0384
Les avants savistes ont eu aussi montré qu’ils étaient capables de se montrer dynamiques dans le grand champ.

Les affaires gersoises ne s’arrangeaient guère. Porteur du ballon, le troisième ligne Saint Martin (Thomas) écopait d’une pénalité pour l’avoir gardé au sol, et même d’un carton blanc, M. Brazzalotto estimant que la répétition des fautes valait bien cela (55è). Côté Savistes, Salmeron cédait sa place à Rambaud. Laforet passait en 10 et Berthier au centre. L’USP perdait ensuite son deuxième ligne… Saint Martin (Joris cette fois), apparemment touché à la jambe (59è). Malgré tout, les Gersois bénéficiaient d’une touche à 5 mètres. Dartigaux captait un énième ballon, puis Ponsola tentait de se faire la malle dans le petit côté, mais la défense veillait. S’en suivait un accrochage, au terme duquel le Plaisantin Pellefigue, fraichement entré, partait se reposer dix minutes (62è).

IMG_0328
Bien soutenu ici par Savea et Tonnis, Dartigaux a réalisé une véritable moisson dans l’alignement.

Il en fallait plus pour décourager les visiteurs, qui continuaient de dominer cette fin de rencontre. L’artilleur Berger ramenait d’abord son équipe à trois points (19-16, 65è) puis égalisait quelques minutes plus tard (19-19, 71è). Il était même tout proche de donner l’avantage aux siens quand, après une belle relance de Vaccaro (Teddy), il tentait le drop des 40 mètres. Le ballon passait toutefois à gauche des poteaux (74è). Berger, décidément dans tous les bons coups dans les ultimes instants, jouait ensuite rasant au pied, récupérait et assurait la continuité du jeu. Après un nouveau temps de jeu, il optait, une fois encore, pour le rasant dans le dos de la défense, mais les attaquants gersois ne parvenaient pas à maitriser le ballon et commettaient un en-avant. La fin de match était indéniablement gersoise: le trois-quart centre Hueso échappait le ballon au moment d’aplatir, puis Berger, après une nouvelle belle remontée de Vaccaro, tentait une pénalité (qui valait d’ailleurs au Saviste Papaix un carton blanc). La balle s’élevait mais le ballon passait cette fois à droite (80è + 1). Plus rien ne serait marqué : 19-19, comme les équipes réserves donc. Un beau doublé…

IMG_0514
A l’instar de Faure (Save) et Ponsola, les deux équipes se quittent sur un match nul 19 – 19.

Au terme d’un match plaisant bien qu’un peu haché sur la fin, les deux équipes repartent dos à dos. Bien décidé à faire tomber les seconds de poule, le XV de la Save a bien démarré la rencontre, s’appuyant sur les ballons portés et le jeu au près, dans le sillage d’un Gistau incisif. Les hommes du duo Vidoni-Destarac ont ensuite bien terminé le premier acte, inscrivant un essai dans les ultimes secondes, mais auront eu beaucoup plus de difficultés lors des quarante dernières minutes. Dominés lors des trente dernières, ils n’auront dû leur salut qu’à une solidarité sans faille. Mention spéciale toutefois à Berthier, auteur de 14 points (à 5 sur 6).

IMG_0325
Les ballons portés de Savistes ont fait mal au paquet d’avants gersois.

Pour leur part, et malgré un terrain des plus gras, les joueurs de l’US Plaisantine n’ont pas dévié de leur crédo habituel, à savoir un jeu fait de prises d’initiatives et porté vers le grand large. Les joueurs de François Minoli et Jean Pujol auraient peut-être pu espérer mieux, si l’on considère la domination qui a été la leur lors de la dernière demi-heure. Le capitaine Dartigaux aura réalisé une belle moisson en touche et se sera montré à son avantage dans l’organisation du jeu, tout comme Berger, suivi comme l’étoile du même nom par l’ensemble du groupe et auteur, tout comme son vis-à-vis Berthier, de 14 points. Enfin, comment ne pas citer les Vaccaro (Teddy et Luca) ainsi que Vandekerkof (copie quasi conforme de son grand frère Siegfried, l’ailier du RC Auch en Fédérale 1), les dynamiteurs du fond de terrain gersois.

IMG_0378
Vandekerkof  a souvent fait parler ses jambes ce dimanche.

Réactions

Grégory Vidoni (Entraîneur, Save): « Terrain très boueux, du vent en première mi-temps. Des décisions arbitrales difficiles à comprendre. En plus, on « tchare » beaucoup trop (…) Des points positifs malgré tout. On ne lâche pas, même s’ils reviennent dans la partie. On joue 80 minutes. On craque sur des petits détails. On a quand même été solidaires ».

François Minoli (Entraîneur, USP): « Sur un terrain à la limite du praticable, on n’a vraiment pas été avantagés. On a un rugby de mouvement. Je suis néanmoins content de mes gars. On va chercher le match nul. On récupère quelques-uns des points perdus contre Aureilhan dimanche dernier à la maison. La B a également fait match nul chez les premiers de poule ce soir. Je suis satisfait car un groupe est en train de naitre ».

Jean-Marie Berthier (Ouvreur, Save): « On s’était dit toute la semaine qu’il fallait gagner ce match pour rester dans le bon wagon. On ne prend que deux points. On va s’accrocher pour les deux derniers matchs avant la trêve (…) On va retenir l’engagement avec des conditions météo difficiles, tout aussi difficiles que le terrain. On a quand même été au niveau face au deuxième ».

IMG_0453
Berthier trouve un espace et remet son équipe dans l’avancée.

Benoit Berger (Ouvreur, USP): « On démarre mal la seconde période. On se met sous pression tout seuls en ne défendant pas correctement. Un terrain plutôt catastrophique. On est tout de même satisfaits d’avoir fait un nul ici (…) Le positif, c’est l’envie qu’on a su mettre, certes par intermittence. Il faut travailler là-dessus : être plus régulier dans ce qu’on fait ».

IMG_0359
Berger alerte sa ligne de trois-quarts.

Feuille de match

A Saint Paul sur Save (Stade Municipal Georges-Estelé): XV de la Save et Union Sportive Plaisantine font match nul 19 à 19 (mi-temps: 16 à 13 pour le XV de la Save).

Arbitrage: M. Christophe Brazzalotto (Ligue Occitanie).

Cartons blancs: à l’USP, Barbe (29è), Saint Martin T. (55è); au XV de la Save, Papaix (80è).

Cartons jaunes: à l’USP, Pellefigue (62è); au XV de la Save, Decourt (16è).

Pour le XV de la Save: 1 essai Laforet (40è + 2), 4 pénalités (3è, 20è, 35è, 42è) et 1 transformation Berthier.

Pour l’US Plaisantine: 1 essai Vaccaro T. (18è), 4 pénalités (13è, 38è, 65è, 71è) et 1 transformation Berger.

Composition XV de la Save: Salmeron; Totaro, Servat, Hego, Decourt; Berthier (o),  Laforet (m); Gustau, Lallemand, Nebout; Foulquier, Djalil; Fevrier Muzard (cap), Roche, Caceres.

Sur le banc: Faure, Arsuffi, Delmas, Busiakiewicz, Du Plantier Dauriac, Papaix, Rambaud.

Entraîneurs: Grégory Vidoni et Ludovic Destarac.

Composition US Plaisantine: Vaccaro T.; Vandekerkof T., Castaignon, Barbe, Vaccaro L.; Berger (o), Soufflet (m); Dartigaux (cap), Crochet, Saint Martin T.; Saint Martin J., Tonnis; Ponsola, Vandekerkof, Savea,.

Sur le banc: Bianchi, Courtade, Pellefigue, Saint Pe, Pujol, Hueso, Pery.

Entraîneurs: François Minoli et Jean Pujol.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here