1ère série – Causeries et debrief

0

Poule 1

montech
Montech, sous la pluie, a dominé Labruguière et s’installe encore plus en haut du classement

Verfeil est tombé pour la première fois, et à domicile, au moment où on s’y attendait le moins. Après cinq succès de rang, le leader a donc chuté face à une équipe du TEC  qui venait de perdre à L’Union, dernier, le week-end précédent. Les Toulousains, qui vont retrouver le chemin du Bazacle, après 5 sorties en 6 matchs vont tout faire pour confirmer ce joli succès et remonter au classement. Verfeil reste premier, mais se retrouve sous la menace des deux promus. Villemur tout d’abord, qui cartonne L’Union, et Montech, qui domine Labruguière. Brassac est quatrième, suite à son deuxième match nul de la saison avec quatre points d’avance sur un petit groupe qui se tient en un point : Séverac, Montredon, Vielmur, TEC, et Labruguière. L’Union ferme la marche et recevra Verfeil, vexé sûrement de sa défaite à la maison.

Réactions

Maxime Perlin (capitaine de Verfeil) : On perd parce qu’on commet beaucoup trop de fautes, qui les mettent en confiance. Notre occupation du terrain est mauvaise, et on n’arrive ni à développer notre jeu, ni à l’imposer. Bref, on a joué à l’envers, notamment par rapport aux conditions météo. Il faut vite se remobiliser pour notre déplacement à L’Union.

Maurice Caumette (entraîneur Labruguière) : Il manquait 16 joueurs aujourd’hui pour se déplacer à Montech et ce n’était pas possible de gagner dans ces conditions, surtout contre une belle formation comme Montech qui n’a pas volé sa victoire. Je le répète mais c’est impossible de rivaliser sans banc de touche. Montech est une formation plus mature et mieux en place que nous. Je suis quand même fier des garçons qui ont effectué ce déplacement car ils n’ont rien lâché et heureusement car nous aurions pu prendre une valise. En deuxième mi-temps on ne perd que 5 à 3 et les joueurs sont vraiment morts sur le pré. Il faut courber l’échine et attendre que ces mauvais moments passent. Il y aura des jours meilleurs car je crois aux valeurs de ce groupe qui vit bien même dans la défaite. Nous avons désormais 3 échéances pour relever la tête avec 2 réceptions et un déplacement. Nous recevons Séverac-le-Château, un concurrent direct à la qualification et il nous faut absolument la victoire. Il n’y a aucune alternative et il faut renouer avec le succès si on veut encore exister dans ce groupe. 

Bertrand Molina (entraîneur Montech) : On est sérieux et bien en place en 1ère mi-temps. On mène logiquement 21 à 0 à la pause grâce à deux essais, le reste des points étant inscrits au pied par notre buteur, en réussite ce dimanche. La 2ème mi-temps sera plus brouillonne de notre part à cause des conditions météo devenues compliquées mais aussi à cause d’une équipe adverse vaillante et accrocheuse jusqu’au bout. Malgré tout, on a su être patient et repousser nos adversaires lors de leurs temps forts grâce à une bonne défense et une occupation cohérente. On obtient malgré tout le bonus offensif en fin de match, qui me semble mérité.  Les avants ont su se montrer efficaces, bien aidés par des lignes arrières appliquées malgré des conditions de jeu difficiles.

Stéphan Brunel (président Villemur) : Un dimanche partagé entre joie et inquiétude. Malgré les absences de quelques joueurs principaux, nous avons vu une belle équipe, un pack conquérant et des trois quarts habiles, tant en défense qu’en attaque. Les craintes étaient de prendre nos adversaires avec un manque de sérieux, mais elles ont été effacées dès la fin de la première mi-temps, que l’on termine sur le score de 24 à 0. La seconde fut un peu plus hachée par des arrêts de jeux. Le score final (31-0) et cette victoire sont un beau cadeau offert par les joueurs à leur capitaine Sam Whitfield.  Malheureusement cette joie a été tempérée par la blessure sérieuse de Thomas Beultz, notre centre, victime d’un arrachement du tendon rotulien. Nous sommes déjà tournés vers nos futurs adversaires, car si nous voulons rester dans le trio de tête, une victoire dans les terres tarnaises s’impose, et Vielmur sera une première étape difficile, comme tous les matchs de cette saison.

Kader Bentaiba (entraîneur TEC) : Il y a eu une grosse remise en question des joueurs après un match détestable à L’Union dimanche dernier, où on avait lâché le combat, contre une équipe qui n’avait pas gagné un seul match. Donc on s’est recentré sur les bases, sur la conquête, le combat, surtout vu les conditions. On marque deux essais malgré tout et on gagne contre Verfeil, qui a été gêné par notre envie je crois. Il faut se servir de cette victoire pour arrêter de nous poser des questions, que les gars prennent conscience de leur potentiel, mais avant tout de mettre les ingrédients nécessaires, de combat, de solidarité, et de discipline aussi, ce qui nous a fait défaut à Villemur par exemple. Si on respecte ces fondamentaux, on pourra pratiquer le rugby que j’aime, du beau jeu, propre. Tout le monde est sérieux aux entraînements, donc il n’y a pas de raison de ne pas croire en nous. A confirmer dès dimanche contre Brassac.

Résultats

Brassac 3-3 Montredon

Montech 26-3 Labruguière

Séverac 18-12 Vielmur

Verfeil 17-20 TEC

Villemur 31-0 L’Union

 Voir le classement

 

Poule 2

La victoire de Seilh à Cazères, qui s’incline pour la première fois, a provoqué un petit regroupement en haut du classement, occupé par Ramonville, qui a cartonné La Tour du Crieu. Cazères, Seilh, et Saint-Lys, qui a aussi cartonné contre un Carbonne très diminué, sont aux aguets. Bonnac l’emporte sur Le Fousseret et se retrouve à égalité de points avec L’Isle-en-Dodon, vainqueur à la dernière minute de Verdun, 3-0 sur pénalité. Ce week-end s’annonce chaud encore dans cette poule, avec pour commencer, un choc entre Saint-Lys qui reçoit Ramonville. Seilh voudra confirmer face à L’Isle en Dodon, qui ne sera pas facile à manoeuvrer. Derby du rachat entre Le Fousseret et Carbonne. Le vaincu perdra du terrain pour les places qualificatives. Verdun aura aussi à coeur de sortir de la zone rouge après son bonus défensif de ce dimanche. la réception de Bonnac s’annonce particulièrement intéressante également.

bonnac fousseret
Bonnac s’impose face au Fousseret (photo R. Denax)

Réactions

Joël Marcel (entraîneur Le Fousseret) : C’était la journée des occasions manquées. Contrairement à l’adversaire, nous n’avons pas réussi à saisir et à concrétiser les opportunités que nous avons eues. C’est un match frustrant puisque nous avons dominé pendant plus de la moitié de la partie, avec une bonne défense en première période. Maintenant, nous savons que rien n’est encore acquis, nous allons continuer à travailler, à garder confiance en nous et trouver les bonnes solutions ensemble, sans devoir tout remettre en question d’un dimanche à l’autre.

Rémi Rézagui (capitaine L’Isle-en-Dodon) : Tout d’abord très belle victoire de la 2 36 à 3 qui réalise un super début de saison. Pour ce qui est de notre match, ça a été plus compliqué et surtout long, très long à se décider. On gagne grâce à une pénalité à la 79ème ! On a occupé leur camp la quasi totalité du match sans parvenir à marquer, on rate 6 pénalités. En plus, notre pilier reçoit un rouge à la 20ème minute, ce qui n’a pas arrangé les choses. Verdun à été très bon et très présent en défense, ils ont repoussé toutes nos attaques que ce soit devant ou même quand on écartait. On a fait énormément de fautes, de maladresses, beaucoup d’en avants à cause de la pluie mais aussi à cause de la frustration de voir la fin du match se rapprocher et rester à 0-0. On a quand même eu le mérite de pousser jusqu’à la fin et d’obtenir la pénalité de la gagne, 3 pts qui en valent 4. Je voudrais aussi souligner l’excellent état d’esprit de Verdun lors de cette rencontre.

Résultats

L’Isle-en-Dodon 3-0 Verdun

Bonnac 22-3 Le Fousseret

Cazères 17-20 Seilh Fenouillet (voir les résumé et les réactions)

Ramonville 38-3 La Tour-du-Crieu

Carbonne 0-46 Canton Saint-Lys (voir le résumé et les réactions)

Voir le classement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here