Tournefeuille : le droit de réponse de Pierre Marty

0

Nous vous annoncions mercredi l’éviction de Pierre Marty, manager et entraîneur principal de l’A.S. Tournefeuille, club évoluant en fédérale 3. Ce dernier a tenu à réagir à l’article et aux propos tenus par son préisdent. RugbyAmateur est soucieux de donner la parole à tous les acteurs dans les bons comme dans les mauvais moments donc voici son droit de réponse :

Pierre Marty Tournefeuille
Pierre Marty aura vu sa mission s’arrêter prématurément (photo club)

“Tout d’abord, mon intégration n’a pas été difficile, dans la mesure où je suis arrivé dans une structure où le staff est en place depuis 2 saisons et où l’effectif est en majorité au club depuis plusieurs saisons. La seule “difficulté” fut liée à mon positionnement de manager vis-à-vis des entraîneurs qui craignaient d’être sous tutelle. Une fois cette question réglée, sitôt ma nomination, l’intégration s’est faite naturellement ; j’en veux pour preuve les nombreux témoignages dans ce sens de dirigeants, éducateurs, entraîneurs et surtout des joueurs. Le seul vent de révolte que j’ai entrevu, a eu lieu, quand j’ai appris la nouvelle de mon limogeage aux joueurs, mardi soir. Enfin, je précise que j’ai appris par téléphone, mardi matin, par mon président, que j’étais démis de mes fonctions. Les motifs qui m’ont été invoqués n’ont rien à voir avec la performance sportive, ni avec des compétences rugbystiques. Je regrette sincèrement cette décision, car j’avais, dès ma prise de fonction, engagé des actions au sein du club, telles que la constitution d’un staff de préparation physique et de ré-athlétisation, un suivi du joueur avec kinés et osthéos aux entraînements, un premier tutorat avec Colomiers avec un pilier évoluant en Espoirs, l’intervention de joueurs pros de ce même club, sur des domaines techniques, et d’autres à venir. Le groupe est d’une très grande qualité, avec des joueurs très jeunes, appelés à évoluer à terme, bien plus haut que la fédérale 3, et des anciens ayant connu les étages supérieurs, et qui sont tous, des “types biens”. Je souhaite donc bon vent à ce groupe.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here