Top 8 Féminin – Montpellier fait parler son expérience face au Stade Toulousain

0
En ce 1er mai, jour férié des travailleurs, d’aucun ne pourront dire que les promues toulousaines aient chaumées pour rivaliser avec les triples championnes de France, Montpellier. Une rencontre disputée sur le terrain d’honneur du Stade Ernest Wallon…(par Janeco)
stade toulousain montpellier rugbyamateur (1)
La défense acharnée des Toulousaines a tenu bon pendant 30 minutes… (©RugbyAmateur.fr)
Après un début de match retardé d’une demie heure suite à la belle trouvaille d’un essaim d’abeilles dans les poteaux toulousains (voir article), les joueuses du Stade Toulousain Rugby Féminin jouaient leur première demi-finale dans l’élite du rugby féminin, le Top 8. Bien que novices à ce niveau, les rouge et noire ont livré 30 premières minutes de très bonne facture. Les débats étaient équilibrés, pour preuve, le tableau d’affichage ne se débloquera qu’en fin de première période, suite une pénalité réussie par l’ouvreuse montpelliéraine, Montserrat Amédée. Les Coccinelles feront parler leur expérience des phases finales en moins de dix minutes, avec un premier essai de Cyrielle Banet, puis un deuxième d’Elodie Poublan pour un score de 0-15 à la pause.
Au retour des vestiaires, malgré toute leur volonté et de l’engagement à revendre, les vaillantes toulousaines, ne parviendront pas à revenir, ni même marquer le moindre point. Comme un symbole, la capitaine de l’équipe de France, Gaëlle Mignot parachevait le succès des siennes avec un essai, transformé, à l’heure de jeu, qui portait la marque à un 0-22, certes lourd, mais sans contestation possible. Un succès bonifié qui place les Héraultaises en position plus que favorable pour défendre leur titre.
stade toulousain montpellier rugbyamateur (2)
N’Diaye pousse Blackwood et le Stade Toulousain hors du chemin de la finale…©RugbyAmateur.fr
Réactions d’après match 
Pierre Marty (entraîneur des avants du Stade Toulousain) : “Score élevé, pas forcément représentatif des 30 premières minutes où nous avons une phase de conquête en place et une bonne occupation du terrain. Mais face à une équipe triple championne de France qui sait gérer aussi bien ses temps forts que ses temps faibles, c’est compliqué. Je n’ai rien à redire sur l’engagement et la volonté de mes filles, simplement le manque de vice dû à l’expérience du haut niveau, nous fait payer cash ce match.”
Fiona Lecat (centre Stade Toulousain) : “Match très dur physiquement face à une équipe en place autant physiquement que techniquement. Elles se connaissent très bien et savent déployer leur jeu. Nous sommes toutes déçues du résultat, mais nous avons la volonté de tout donner sur la demi-finale retour car nous n’avons plus rien à perdre !”

Montserrat Amédée (demi d’ouverture du Montpellier Hérault Rugby Féminin) : “Pour ma part, c’était un match particulier. Faisant partie de l’équipe de France à VII, je n’ai eu que très peu de temps pour assimiler le projet de jeu de mon équipe et surtout, de me réhabituer au rugby à XV. Mais j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer, il y avait de l’engagement et un beau jeu proposé de la part des deux équipes. Il est vrai que rentrer à Montpellier avec le bonus à la clé nous permet d’être plus sereine mais nous restons sur nos gardes. Les toulousaines vont venir chercher la victoire dimanche prochain, ce sera à nous de tout donner.”

Philippe Gleyze (co-entraîneur Stade Toulousain) : Les filles ont livré un combat conforme aux attentes et ce, malgré une opposition totalement déséquilibrée sur le papier due à nos énormes soucis d’effectif en cette fin de saison. C’est rageant. À chaque fois qu’on est battue c’est uniquement sur la densité physique. Le jeu est vraiment en place même en jouant avec certaines filles qui n’ont pas trop de matchs en Top 8 derrière elles. Nous sommes très fiers de leur investissement et vous donnons rendez-vous la saison prochaine avec plus d’ambitions.
13147643_1173971385969015_7123074058806498260_o
Il faudra un miracle aux Toulousaines pour se qualifier désormais (photo Pamisire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here