Stage de pré-saison : le BRF a vu le LOU

1

Les Blagnacaises ont profité de ce weekend pour proposer l’inévitable et ô combien attendu stage de cohésion. Nous avions un agent très secret (merci Marie) au sein de la joyeuse bande. Voici le résumé d’un weekend pas tout à fait comme les autres…

69296815_503688977125648_3506720512329908224_n

Le retour du jet d’ail
« Oh la vache ça pue l’ail », voici la première remarque d’une longue série, entendue à la montée dans le bus ce vendredi à 17h. 48 joueuses, leurs staffs et dirigeants avaient rendez-vous pour le stage de début de saison, dont une quinzaine de nouvelles (et le nouveau) parés pour leur intégration. Et ça commence en fanfare grâce à l’octroi d’un collier « d’immunité » à base de… gousses d’ail, donc. Des gousses qui serviront de punition comestible à chaque dérive des nouvelles venues…Décollage pour un voyage en bus de presque 4h, direction la Dordogne, qui lancera les premières festivités musicales. Arrivée à la base de loisirs de Rouffiac, superbe écrin de verdure et de calme. Repas tranquille, ponctué de quelques « mouches » (cri de guerre enjoignant les nouvelles à se coller à la première vitre venue sous peines de gousse d’ail).

69386704_494390004730975_4732731300773888000_n

La guerre des étoiles
Pendant que le staff refait le monde autour d’un verre avec leurs homologues du LOU – adversaires du lendemain, démarre en parallèle la soirée d’intégration. Les nouvelles ont pu découvrir leur marraine pour la vie. S’en suivront des chorégraphies collectives et le traditionnel battle de danse marraines/filleules. Les étoiles de la danse ont montré de réelles performances de très, très haut niveau sous les hourras de leurs coéquipières. Quelques gousses d’ail seront encore ingérées… pour l’hygiène.

69173902_705291613320392_8320287654574817280_n

La guerre des gones
Le réveil matinal du samedi n’effraie personne. Au menu des ateliers, « tableau blanc », tests médicaux, et entrainement sous une chaleur déjà intense. Vient l’heure de partir à Payzac pour le match amical prévu face aux Lyonnaises. Dans le cadre des 50 ans du club de l’US Payzac-Savignac, 3 matchs amicaux étaient prévus avec les féminines en clôture. Le club a mis les petits plats dans les grands et l’après-midi a été parfaite. Sous 35 degrés à l’ombre, les filles du BRF remportent un match à sens unique (93-5). Les Rhodaniennes, nouvellement promues en Elite 1, ont pu constater l’écart qui restait à combler, mais ont salué les jeunes Blagnacaises (22 ans de moyenne d’âge) par une belle haie d’honneur. Restait à assurer la troisième mi-temps…

69121641_528426834596085_5581029316449271808_n

Le pire contre-attaque
Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la fête a été belle. Habillées aux couleurs des férias pour faire honneur aux bandas présentes, les anciennes ont savouré les exploits des nouvelles qui n’avaient pas tout à fait le même thème vestimentaire (pour info, le thème était : « Elle est bonne sa mère »). Les farandoles s’envolent toute la nuit, accompagnées des traditionnels paquitos. Usées mais ravitaillées, les joueuses retournent au gîte (amplitude chauffeur de bus oblige) pour prolonger la fête. Il se murmure que la table de ping-pong du centre de loisirs en tremble encore…

69071204_2121704164801563_7686315172759076864_n

La revanche des piliers
Dimanche – Nouveau réveil matinal pour éliminer les excès de la veille. Jeux de cohésion au menu. A nouveau des talents se révéleront dans les figures de style improbables sur sable (beach volley, beach rugby…) conclus par une épique bataille de tir à la corde où les piliers montreront l’étendue de leur prépa physique de l’été. Céline Fion fera retentir sa douce voix pour encourager ses coéquipières lors du ménage, avant de reprendre le bus vers la Haute-garonne. Les voyages forment la jeunesse dit-on, il est à craindre que celui-ci ait déformé plus qu’il n’ait formé. Mais la saison est bel et bien lancée.

69272999_750896632033125_8828150993112793088_n

1 COMMENTAIRE

  1. Payzac a toujours su recevoir. La fete ne pouvait qu’etre belle. Vous etes les pro de 3e mi temps: sur le terrain on se bat apres on se s’eclate .Longue vie au club de Payzac une convaincue!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here