Soirée des Boss 2013 – Une cinquième édition réussie (avec la vidéo)

0

Quoi de mieux que d’organiser la 5ème édition des boss du foot et du rugby dans un centre de foot indoor tenu par des passionnés du ballon ovale ? C’est ainsi que le Soccer 5 de Toulouse, dernier né de la chaine auvergnate, a été l’hôte du désormais traditionnel tournoi de fin de saison organisé par Foot31-Rugby31 et Sport31. Partenaires, annonceurs, pros et anciens pros se sont retrouvés pour passer un bon moment en compagnie de ceux qui font l’actualité du monde amateur tout au long de la saison. Jacques Breda, speaker officiel du sport toulousain, a animé la soirée avec sa verve habituelle, et donné le coup d’envoi d’un tournoi qui restera dans les mémoires.

Franck Tabanou, le virevoltant gaucher du TFC, présent une nouvelle fois, faisait admirer sa technique et sa fulgurante frappe de balle. A l’instar de Mathieu Peybernes qui démontrait qu’à Sochaux aussi, les gestes techniques sont appréciés. Anthony Bancarel n’était pas en reste. L’ancien goaleador du TFC et de Bordeaux notamment, régalait ses partenaires de jeu. Les rugbymen se transformaient en pousses citrouilles. Guy Jeannard, Eric Mercadier, Sébastien Pagès, Cyril Vancheri (président de Provale – Agence XV) et Sanoussi Diarra, formaient une équipe plus physique que technique. Même si l’international roumain Iulian Dumitras s’affirmait comme un véritable finisseur de cette team atypique… qui prouvait par la même occasion toute la qualité des équipements fournis par Eric Roda et Ideo Sports, tant les tailles XL voire XXL ont été mises à rude épreuve. Du gabarit, il y en avait aussi avec le TO XIII, venu en force pour sa première participation aux Boss. Aussi motivés que joyeux, les treizistes ont surpris par leurs réelles dispositions à jouer avec leurs pieds. L’Etoile Sportive de Saint-Simon, chère au président Fred Buygues, représentait dignement le foot féminin, parrainée par Joël Da Silva, l’entraineur du Fénix Handball. Le dernier carré du tournoi donnait lieu à de belles rencontres, jusqu’à la finale dont le coup d’envoi était donné par David Berty. L’ancien ailier du Stade Toulousain honorait ainsi la sortie de son livre “Rien ne vaut la vie” qui raconte son combat contre la maladie. Et parce que cette soirée prit tout le monde à contre pied, Hervé Manent, l’ex deuxième ligne columérin et stadiste, coach d’un soir de l’équipe d’Ô Rugby, l’équipementier 100%… rugby, l’emportait sur celle d’Anthony Bancarel. Ce dernier prenait sa revanche en gagnant le concours “La Baraka” sous le regard admiratif de Gaël Touya, champion Olympique d’escrime, et Germain Bonnefis, pilote officiel Renault Sport en championnat d’Europe des rallyes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here