Séries – Causeries d’après match

0

Poule 1
Saint-Sulpice-la-Pointe 22-23 Léguevin
Bertrand Cunnac (capitaine Léguevin)
C’est la victoire du courage. On perd 22 à 6 à dix minutes de la fin. On marque un essai de pénalité, plus une autre pénalité. On n’est qu’à six points de St Sulpice, et on va puiser loin pour arracher un nouvel essai, en coin, à la dernière minute. Il fallait transformer pour gagner et Julien Audibert l’a fait. Après Saint-Orens, on enchaîne par une deuxième victoire, et à l’extérieur. On prend conscience de notre valeur, il faut confirmer!

Caussade 12-18 Saint-Orens
Laurent Theillaud ( co président)
Le résultat est plutôt logique au vu du match, même si on souffre vers la fin. Mais on avait bien préparé cette rencontre. Et cette victoire nous repositionne au classement d’une poule très homogène.

Poule 2
Canton d’Alban 26 – 10 Portet
Jérôme Saunal (Co-entraîneur Canton d’Alban)
« Ca y est, on a enfin gagné !!! C’est un gros soulagement de reprendre goût à la victoire. Nous avons retrouvé notre rugby et on a su remettre du jeu. Nous nous sommes rassurés sur pas mal de secteurs mais rien n’est gagné. Il reste encore beaucoup de déchets dans le jeu et on a toujours du mal à concrétiser nos temps forts. Moralement, cela aurait été bien de prendre le bonus offensif. Nous gagnons au final que deux essais à un mais nous n’avons pas vraiment été inquiété. Portet marque un essai à la fin sur un ballon porté que nous mettrons sur le compte du relâchement. Nous avons maitrisé notre match de bout en bout. Ce n’est tout de même pas un match référence car il reste beaucoup de points à améliorer mais c’est une étape de franchie. »

Poule 3
Sor Agout 17 – 13 Auterive
Fabien Ceresoli (coach Sor Agout)
« C’est une grosse satisfaction car le match a été très compliqué. Auterive possède l’un des meilleurs packs de la poule. Nous faisons une bonne entame de match en scorant par un essai de pénalité un peu généreux. Mais ensuite nous ne nous mettons pas à l’abri sur des pénalités ratées. Cela fait trois ou quatre matchs que nous pêchons dans ce secteur. La seconde mi-temps est beaucoup plus tendue et serrée. Dans les derniers instants, nous pouvons perdre la partie ou engranger le bonus offensif, la fin de match a été bizarre. Nous avons également beaucoup de blessés, dont notre ouvreur Escolano qui déclare forfait cinq minutes avant le coup d’envoi. Nous avons dû changer nos plans de jeu au dernier moment. Notre demi de mêlée, Salasc est passé à l’ouverture et notre arrière Faucon à la mêlée. Je suis super content des joueurs par rapport à ces ajustements et ces aléas. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here