Sélection territoriale : un groupe est né

0

Il y a quinze jours, le match contre le Limousin n’était pas très abouti, la faute à un manque de repères évident sur le terrain, mais la victoire était au bout, c’était l’essentiel. Par contre, en dehors du rectangle vert, les joueurs qui apprenaient à se découvrir petit à petit, ont su créer une ambiance propice à la bonne humeur. Et un état d’esprit digne d’un village…

Venus des quatre coins de la région, plus habitués à jouer les uns contre les autres, ils ont dû se préparer au mieux pour un deuxième match décisif face à l’Armagnac-Bigorre. Mis dans les meilleures dispositions possibles, le groupe de joueurs est devenu un groupe de copains en trois semaines. On joue comme on s’entraîne dit-on. Et les entraînements ont été sérieux, appliqués, notamment à Saint-Gaudens samedi. Et la sélection pyrénéenne a joué en équipe, solidaire, engagée et déterminée à poursuivre une belle aventure naissante. La victoire d’hier (21-3) en terre adverse n’est donc pas le fruit du hasard. Qu’ils soient de Saint-Girons, Saint-Gaudens, Auterive, Lauzerte, Moissac, Beaumont, Villeneuve Paréage, Muret, Montesquieu, La Vallée du Girou, ou Laroque Belesta, les joueurs sélectionnés ont rendu la confiance que leur avait donnée le staff. Une équipe est née…

12190917_481354242042033_1844097382379121892_n
Les joueurs laissent exploser leur joie dans les vestiaires

Benoît Caillou (capitaine – 3ème ligne Laroque D’Olmes) : C’est magique, c’est ma dernière année comme pour d’autres. On arrive à franchir cette marche qui nous faisait défaut depuis quelque années. L’équipe a montré qu’elle avait du cœur et une énorme solidarité, surtout en défense. On a une bande de copains malgré le peu de temps qu’on se fréquente, je prends énormément de plaisir dans cette sélection. On est chouchouté grâce à un super encadrement, c’était la meilleure façon de leur rendre leur investissement. Maintenant direction le quart de finale.

Aurélien Rey ( 3ème ligne Vallée du Girou) : C’était serré en première mi-temps, on est a 6-3 a la pause. En deuxième, on les prend devant sur plusieurs mauls et on marque sur l’un d’eux. Dans l’ensemble, ce fut un gros match avec de bons tampons et beaucoup d’intensité de jeu. On savait que ça allait se jouer sur quelques détails, on avait étudié leurs quelques points faibles, et on a essayé de jouer dessus. Ca a payé pour notre plus grand plaisir et celui des coachs. C’est mon premier match avec cette équipe et une victoire avec des mecs bien, j’espère qu’on ira loin ensemble. Bref un très bon week-end, j’espère que l’aventure avec eux sera aussi longue que possible.

Loïc Di Grégorio ( ouvreur Saint-Girons) : C’était un match très engagé et on a su mettre les ingrédients pour pouvoir continuer l’aventure. On est une bande de copains et ça se ressent sur le terrain. Les avants ont fait une très belle prestations.

Geoffrey Turines (pilier Auterive) : Un match de haute intensité, avec un gros engagement physique de la part des deux équipes. Une équipe d’Armagnac Bigorre qui misait beaucoup sur leur jeu d’avant qu’on a bien réussi à contrer. On leur avait promis un gros combat, on a tenu nos promesses. Des mauls, du combat dans les rucks, on a respecté les consignes et ça a payé. Un bon résultat, encourageant pour la suite avec un bon groupe de copains.

manu coumes, JB Hillaire et Antho Castets saint gaudens
Manu Coumes, JB Hillaire et Antho Castets ont bien représenté la région et Saint-Gaudens, leur club

Anthony Castets (centre Saint-Gaudens) : C’était serré, il y avait 3-0 à la mi temps c’est pour dire. Mais d’entrée de match on leur a mis de gros impacts en défense et au fur et à mesure ça s’est décanté. On a bien géré le match stratégiquement, et on finit relativement large au score alors que c’était pas évident. Bon ça aurait été mieux si le capitaine Benoît Cailloux préférait jouer au rugby plutôt que de filer des marrons et prendre des biscottes, mais bon dans l’ensemble, ça a été un match accompli et intense et tous les gars ont été solidaire. Ca fait plaisir!

Julien Laberty (3ème ligne Saint-Girons) : Il y a trois semaines, on ne se connaissait même pas, mais on est vraiment une bande de copains, autant sur le terrain que en dehors. C’est une super expérience et j’espère qu’on ira au bout. On a vécu deux week-end super avec les joueurs et les dirigeants. Félicitations à tout le monde pour cet engagement.

Guillaume Terme (ailier Sor Agout) : C’est une très belle victoire. On a été au-dessus dans tout les compartiments de jeu. Nos avants ont fait un énorme match ! Dur dans les contacts, ça ne rigolait pas. C’était très physique, un vrai bon match de rugby. Au passage je félicite le frangin Benjamin Melun Cazes qui a marqué son premier essai, sur sa spécialité : un beau ballon porté !

Adrien Boutines (centre Beaumont) : Super match ! De l’envie du combat de la solidarité face à un adversaire à domicile, coriace. Les deux équipes se sont testées en première période. A la pause, un gros travail du staff nous a montré le chemin à prendre en 2ème mi temps. C’est du travail, quelques sacrifices, mais des moments comme ça c’est rare et précieux dans une carrière de rugbyman. Maintenant on doit ce concentrer sur notre quart de finale comme nous l’a assez répété notre capitaine Benoit Cailloux, puis continuer à travailler dans nos clubs, chacun de notre côté. Félicitation à cette grande bande de copains !

12182224_10208206562746557_1184409541_n
Les “Branquignols” dans le bus du retour hier soir…

Benjamin Icard (arrière Montesquieu)Je suis vraiment fier de faire partie de cette équipe de copains, on peut vraiment le dire. Je les retrouve avec grand plaisir sous le même maillot de la sélection ! C’était un peu particulier en plus pour certains anciens comme Chazarenc, Cailloux, Manet, Coumes et moi, car c’était la dernière potentiellement, et aussi la marche sur laquelle on avait échoué ces deux deux dernières années. Du coup, il fallait gagner ce match avec les tripes pour continuer cette belle aventure. Et c’est ce que l’on a fait, et de bien belle manière. On a su respecter le plan de jeu mis en place par le staff et surtout s’appuyer sur une défense de fer. Même si le score était serré à la mi-temps, on n’a jamais douté, on a continué notre travail d’usure et ça a finit par payer. Je tiens à féliciter tous les mecs de l’équipe qui ont fait un gros match et si je devais en citer un ou deux au dessus je ne pourrais pas, car ce serait tout le 8 de devant !

Didier Herrerias (co-sélectionneur) : Quel match ! Quel engagement des joueurs! La 1ère mi-temps fut d’une intensité dans le combat énorme. Les deux équipes se rendant coup pour coup. Nous tournons à 6-3 pour nous. La 2ème a démarré sur le même tempo, avec une énorme débauche d’énergie devant, ce qui nous permis de récupérer beaucoup de ballons sur les phases de rucks, puis des mauls portés dévastateurs. L’un d’eux a d’abord débouché sur une belle générale, où notre valeureux capitaine Cailloux a pris 10 minutes au passage. Puis, sur un autre, on est allé derrière la ligne. Quelques pénalité de notre maître à jouer, Icard, puis un essai en contre ont scellé le sort de l’Armagnac-Bigorre. Cette équipe donne du bonheur dans la vie extra sportive, comme sur le terrain. Ils savent où ils veulent aller, on dirait une équipe de village, de copains, et de branquignols (rires). L’histoire continue !
selection1
Veille de match, la sélection est au travail. Il y aura d’autres entraînements à venir (photo SSGL)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here