Saverdun : Didier Fabaron s’en va

0

La nouvelle, aussi surprenante qu’inattendue, est donc officielle. Didier Fabaron n’est plus l’entraîneur de l’équipe première de l’UAS. Les Ariégeois, derniers de leur poule, à deux points de Prades, qu’ils reçoivent ce dimanche, ne préparent pas, a priori, ce match crucial dans les meilleures dispositions…

UAS
Didier Fabaron (accroupi à gauche) arrête là sa saison avec Saverdun. Christophe Dumas (accroupi à droite) lui, continue, et sera épaulé par “l’ancien”, Vivian Pons

Le désormais ancien coach, a laissé un message à l’ensemble du groupe et du club en ces termes :

“Lors d’une réunion avec les joueurs, le porte-parole d’un groupe m’a demandé de revoir l’organisation de jeu actuelle, trop compliquée, avant d’en finir avec quelques remarques plus personnelles sur la conduite de l’équipe. Face à un mouvement préparé et peu élégant, peu m’importe les commanditaires ou les motivations réelles des uns et des autres, j’ai estimé qu’en l’état notre équipe première ne pourrait pas supporter querelles et divisions, j’ai immédiatement présenté ma démission. Effectivement la mise en place de ce jeu dit trop ambitieux, néanmoins pratiqué par bon nombre d’équipes de fédérale, demande l’union, l’adhésion et l’investissement de tous les joueurs. Comme toute évolution elle demande aussi du courage et du temps. Je cède donc ma place avec la frustration de ne pas vivre la phase propice du championnat, les matchs à domicile, et de n’être pas allé au bout de mon engagement. Je reste néanmoins persuadé que notre orientation, celle demandée en début de saison par les Présidents et mise en place avec Christophe, était la bonne démarche pour pérenniser le club à ce niveau. A ceux que j’ai croisés à l’UAS, merci à tous, bonne chance et adishatz.”

uas leucate
Saverdun dernier de sa poule, est au pied du mur (photo UAS)

L’ancien capitaine, Vivian Pons endosse le costume de coach pour assister Christophe Dumas, qui reste en place. Ce dernier, qui connaît bien la maison rouge et noire, était déjà des campagnes ariégeoises au côté d’Eric Mercadier ces dernières années. Le choc psychologique aura-t-il lieu dès dimanche et de manière durable ? Premiers éléments de réponse dès dimanche à Paul Finès…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here