Rugby à 7 : Elite, Fédéral, U19 et féminines, les champions titrés au Med Sevens

0

Commencé à Nancy le 12 mai dernier, passé par le HH7 de Tours et le MR7 de Montauban fin juin, c’est au MED SEVENS de Monptellier, que s’est terminé le championnat Elite à 7. Le moment d’attribuer aussi les titres de champions de France dans les catégories Fédéral, U19 et féminines… (par GR Vin, Fidel OPhost et Jonah Lomu) 

Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (24)
De l’engagement permanent malgré la grosse chaleur… ©photo Domi Host

Les 12 équipes de ce circuit Elite se sont affrontées lors de ces quatre tournois officiels. Et les SEVENTISE sont devenus champions de France, pour un petit point d’écart sur les 7 FANTASTICS-MASSY. Deux équipes au très gros potentiel dont les confrontations directes ont donné lieu à des matchs toujours très serrés. Ces équipes « parisiennes » depuis longtemps dans le circuit, bénéficient d’une belle et méritée réputation, favorisant le recrutement des meilleurs éléments, et ce, dans toute la France. A l’image d’Aurélien Chaumont et Thomas Bethfort deux espoirs Columérins, qui évoluent avec les Seventise.

La médaille de bronze revient à France Sevens Militaire, composée de joueurs des trois armées et de la gendarmerie. Quart de finaliste à Nancy, demi-finaliste à Tours et Montpellier, finaliste à Montauban, cette équipe a fait honneur à ses valeurs et celles du rugby, avec de très belles qualités sportives et humaines.

Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (3)
Milit’hair ©photo Domi Host

En ce qui concerne les équipes d’Occitanie, cinq disputaient le circuit élite. En plus de South Sevens, la plus ancienne et la plus expérimentée d’entre elles, est l’ESPRIT SUD SEVENS. Habituée aux places d’honneur, l’ESS termine au pied du podium cette fois. Disputant en point d’orgue la finale de ce Med Sevens face au Seventise, à domicile.

Les trois autres formations, nouvelles venues dans ce circuit avec trois années d’ancienneté ont connu des fortunes diverses. Les SEVEN CATS PAYS CATALAN ont eu des difficultés à mobiliser des joueurs, ils terminent 12ème et vont descendre d’un étage. ARIEGE PYRENEES SEVENS et SEVEN SUD GARONNE ont pour leur part réussi leur saison. AP7 termine à la 9ème place, en gagnant en plus le Trophy au MED, ce qui récompense bien des efforts.

AP7 vainqueur Trophy au MED
AP7 vainqueur du Trophy au MED
SSG au MED
Belle saison pour les boys du Seven Sud Garonne

Pour SEVEN SUD GARONNE, c’est une très belle saison avec une non moins belle 4ème place à égalité avec ESPRIT SUD et BOURGOGNE (derrière les intouchables SEVENTISE, 7 FANTASTICS, et FRANCE MILITAIRE). SSG, composé de joueurs de Lourdes, Lombez Samatan, Rieumes, Balma, L’Isle Jourdain, Blagnac, Léguevin ou la Vallée du Girou, s’est forgé peu à peu un mental, qui oscillait entre sérieux et esprit sevens, mais dont ces trois derniers mois resteront assurément d’intenses souvenirs. Entraînée par Thierry Ambal et Jonathan Elgohyen, présidée par le trio Claude Rochet, Patrick Bellon, et Alain Sarie, cette franchise envisage de se concentrer sur ce championnat de France Elite. Et plus encore, avec des apparitions à des tournois hors frontières. Pour acquérir encore plus d’expérience, et vivre de nouvelles sensations.

Euskadi Eqiuipe MED
La team Euskadi au grand complet. Même si les garçons ont eu du mal cette a année, les filles, ont brillé.

Côté Nouvelle Aquitaine, les Basques d’Euskadi rompus au circuit, et habitués à bien figurer les années précédentes ratent leur saison et terminent à la 11eme place ce qui ne les maintient pas a priori en circuit Elite. Rugby 7 Périgord termine de son côté à une honorable 8ème place. Privés de plusieurs éléments à Montpellier, l’équipe n’a pas pu défendre ses chances comme espéré, et a perdu une place au classement général. Trois défaites en poules, mais une victoire importante contre les Seven Cats, et au final, une demie perdue en Trophy. Le maintien en poule élite est assuré.

Classement final Elite 2019

tableau élite

 

Classement fédéral séniors 2019

Au niveau fédéral, la Réunion a encore fait parler d’elle, avec un troisième titre de champion de France consécutif. Une performance d’autant plus impressionnante que le parcours et les victoires ne laissent aucun place au doute. 50 à 0 en 8ème de finale face à Roubaix, 41 à 0 en quarts de finale contre Malemort, 28 à 5 en demi contre Andrézieux, et 31 à 5 en finale contre Montmélian, tombeur de Blagnac. Quel parcours ! Etienne Chignac, Théo Pinana, Guillaume Bègue, Louan Journe, Arthur Sabatier, Antoine Chiaverinin, Julien Munnier, Loic Brabant, Gaetan Raidson, Hugo Cuenot, Hugo Ledez, Guillaume Roux-Smith, Enzo Russier, Baptiste Denamiel, et Thomas Maby, ont ramené la coupe à la maison. Le staff réunionais, composé de Daniel Saugues, Jérôme Agenor et Pierre Bonhoure, peut être fier de leurs troupes. Jamais 3 sans 4 ?

championnat de france fédéral plus de 18 ans

66525939_2344232839164533_4941994455465984000_n
La Réunion est bien arrivée à Montpellier. Le retour à la maison s”est bien déroulé aussi

Championnat U19 

Après un solide parcours, les juniors de Millau ont ramené un nouveau et dernier titre à l’Occitanie. Les jeunes aveyronnais ont fait montre d’une belle cohésion lors de cette compétition, à l’image de leur finale contre St Médard, remportée 29 à 14.

m19 millau

Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (27)

Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (25)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host

 

Open Féminin

Après Montauban, les joueuses d’Euskadi Sevens ont remporté le Med Sevens, dans une compétition qui a réunie 13 formations venues des quatre coins de l’hexagone. Mais lors de ce premier circuit féminin, à l’issue de 3 étapes, ce sont bien les filles de Chilly-Mazarin qui remportent le titre de championnes de France.

66396685_10220109379429941_1083864039714455552_n
Les féminines de Chilly Mazarin ont vu la vie en rose
66034039_1322479964559439_1716962757678465024_n
Les Basques remportent deux étapes sur trois 

Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (26)

feminines med sevens 2019

 

L’album photos du Med Sevens

Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (4)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (5)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (2)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (29)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (19)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (21)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (24)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (14)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (16)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (15)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (12)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (9)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (7)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (8)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (6)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (20)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host (18)
Med Sevens 2019 ©photo Domi Host

Droit devant pour SSG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here