Reportage – Guillaume Terme (Sor Agout), la mèche est allumée

0

Il a pratiqué le football pendant 16 ans, à un très bon niveau puisqu’il jouait en Honneur, à Revel, il y a encore deux saisons. Quand il a décidé de chasser la routine pour tester le rugby. Après un seul entraînement à Sor Agout, Guillaume Terme était convaincu. Il restait à convaincre aussi ses nouveaux partenaires et entraîneurs. De par sa coupe de cheveux très “football”, ces derniers lui avaient déjà trouver son surnom : la Mèche. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la mèche s’est embrasée très vite, puisqu’il fait partie de la sélection régionale au poste d’ailier…(par Jonah Lomu)

Guillaume Terme a faral soual
Guillaume Terme, l’ailier qui monte (photo A. Faral)

Jouer attaquant au football, qui plus est en Honneur, nécessite de l’adresse, de la vitesse et une certaine vision du jeu. Ces qualités, Guillaume a démontré qu’ils les avaient incontestablement. Restait à les mettre au service du rugby, ballon à la main. Tout n’a pas été simple, il raconte son  premier match notamment : “C’était avec la réserve de Sor Agout, et je n’avais que deux entraînements derrière moi. Le coach m’a pris dans le groupe, j’étais content déjà, mais il m’a fait jouer titulaire en plus. On jouait contre Alban, j’avais la pression quand même. Car je peux l’avouer aujourd’hui, je ne connaissais pas toutes les règles du rugby à ce moment-là (rires)”. Pas sûr que le coach savait ce petit détail. Mais il a vu très vite le problème de placement de son nouvel ailier, qui se faisait surprendre par un coup de pied par dessus, avec essai à suivre. “Je me suis fait avoir, j’étais au fond du seau” se rappelle en souriant le néo rugbyman.

Mais il s’accroche, et progresse vite. Très vite. A tel point qu’il enquille avec la Une :“C’était contre Beaumont en début d’année, j’avais doublé, en jouant avec la réserve, puis la Une”. Guillaume intègre ainsi une des plus belles formations du niveau honneur de notre région. Une sacré progression. Au terme d’une première saison réussie, où il marque plusieurs essais, le jeune ailier de 24 ans attaque sa deuxième année de rugby avec appétit. Il est récompensé par cinq réalisations personnelles et une nouvelle surprise : “J’ai été très surpris d’apprendre que j’étais sélectionné oui. Surtout après moins d’un an de rugby, c’est sûr. J’avoue que j’étais un peu stressé pour la première journée d’intégration. Mais j’ai ressenti de suite le vrai esprit rugby, qui nous a tous permis de faire connaissance rapidement. Et on a passé une bonne première journée. L’ambiance est vraiment très bonne, on vient de passer un super week-end ensemble (avec en prime, une victoire contre le LImousin dimanche dernier). Ca fait vraiment plaisir de vivre des moments comme ceux-là”.

Voilà donc “la Mèche”, son surnom acquis logiquement pour sa coupe de cheveux, mi Ronaldo, mi Guitoune, à la tête de l’attaque régionale. L’ailier croque à pleine dents sa nouvelle carrière sportive, et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Juste le temps de remercier ses entraîneurs et ses coéquipiers : “Ils m’aident tous à apprendre, et j’ai encore tout à apprendre !”. Y compris pour les 3ème mi-temps a priori : “Incroyable ! Aucune comparaison possible avec le foot, les bouteilles descendent à une vitesse record au rugby. Là aussi, j’avoue, je ne suis pas encore au niveau”. Faisons confiance à la tribu Sor Agoutoise pour le former sur ce terrain là, très rapidement.

12087233_1243527969006488_1763176429830480606_o
Guillaume au soutien de sa troisième ligne. Le numéro 7 lui rappelle un certain Christiano sûrement (photo A. Faral)
539094_119519801558814_877200142_n
Accélération, cad déb, la Mèche avait toutes les prédispositions pour devenir un bon ailier déjà

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here