Régionale 2 – Carton(s) plein(s) pour Seilhac contre l’ASPO

0

C’est sur le champêtre stade Claude-Soularue, aux abords du lac de Bournazel, que l’AS Seilhac recevait l’ASPO Brive, pour le match reporté de la septième journée. Derrière les intouchables leaders du XV Haut Périgord (neuf victoires en autant de matchs), les locaux (2ème, 27 pts) avaient l’occasion de consolider leur position. Avec seulement deux longueurs de retard, les Brivistes quant à eux, quatrièmes, pouvaient faire la bonne affaire en cas de succès. Retour sur ce choc au sommet entre deux formations en jaune et noir, avec de la tension, du suspense et… des cartons !  (Résumé et photos par Jérémy VdC)

Le match des réserves annulé faute de combattants côté local, les équipes fanions ont débuté tambour battant la partie. Les visiteurs brivistes se montrent les plus offensifs sur les premières minutes, avec plusieurs incursions dans le camp adverse, récompensées rapidement par une pénalité de Germain (0-3, 3’). De nombreuses fautes sont sifflées pour des plaquages trop hauts ou à deux. Le buteur de l’ASPO en profite pour ajouter trois points, tandis que les locaux sont à quatorze (0-6, 12’).

Le buteur briviste aura été en réussite sur le début de rencontre (crédit photo Jeremy VdC)
Le buteur briviste en réussite dès début de rencontre… (crédit photo Jeremy VdC)

Mené et malmené, Seilhac relance les débats sur le renvoi avec une longue séquence offensive, avec notamment une percée de Saigne. Bien en place, la défense briviste se met finalement à la faute, et Chapsal inscrit les premiers points des siens (3-6, 18’). L’arbitre se montre intransigeant sur les plaquages, et l’ASPO obtient une nouvelle occasion, mais la frappe de Germain passe juste à côté. Ce n’est que partie remise, car sur le renvoi, les visiteurs font sauter le verrou adverse. À réception, Ragivaru décale son compère Lasaygues sur l’aile ; le troisième-ligne centre raffûte avant de remonter les vingt mètres restants pour finir sous les perches (3-13, 23’). Double sanction pour l’ASS, avec le carton jaune de Maury pour un nouveau plaquage illicite.

Lasaygues (balle en main) a été très en vue toute la partie (crédit photo Jeremy VdC)
Lasaygues (balle en main) a été très en vue toute la partie (crédit photo Jeremy VdC)

Les débats s’équilibrent, tout comme les cartons, avec un jaune côté visiteur pour un nouveau plaquage illicite. Avec forcément plus d’espaces, les Seilhacois reviennent dans la partie. À la suite d’une pénalité vite jouée à la main par Clauzade, ce dernier décale son capitaine Orlianges, arrivé lancé pour percer la défense et planter en force (10-13, 27’). Rien n’est ajouté au score malgré les nouvelles offensives, mais le nombre de cartons blancs gonfle, avec deux nouveaux joueurs envoyés au frigo chez les locaux avant les citrons.

Le capitaine seilhacois aplatit malgré le retour défensif, pour la plus grande joie de son demi de mêlée (crédit photo Jeremy VdC)
Le capitaine seilhacois aplatit malgré le retour défensif, pour la plus grande joie de son demi de mêlée (crédit photo Jeremy VdC)

Coups de sifflets, tension et coups de sang…

Le deuxième acte débute sur les mêmes bases que a fin du premier, avec de l’envie, mais plusieurs fautes de mains et surtout de l’énervement. Les plaquages se font plus rudes, et Doumer prend lui aussi un carton blanc pour fautes répétées, laissant pour quelques secondes les équipes à treize contre quatorze. Malgré les déchets dans le jeu, les deux formations s’offrent plusieurs occasions. L’ASPO Brive se donne un peu d’air avec une pénalité après une touche volée en milieu de terrain (10-16, 50’).

Le temps s’écoule et Seilhac se fait alors de plus en plus pressant sur la défense visiteuse. En sortie d’une pénaltouche à cinq mètres de l’en-but briviste, les avants tentent un maul, vite écroulé ; la gonfle est rapidement éjectée, et Henoch prend la défense à revers pour inscrire l’essai, non-transformé (15-16, 64’).

Henoch a inscrit le second essai local (crédit photo Jeremy VdC)
Henoch a inscrit le second essai local (crédit photo Jeremy VdC)

Un point d’écart et un petit quart d’heure à jouer, un mélange parfait pour le retour d’une grosse tension sur la pelouse, obligeant l’arbitre à un rappel à l’ordre pour les capitaines. Seilhac reste dans sa spirale positive et obtient une première balle de match, mais la pénalité longue distance de Chapsal  passe juste sous la barre (71’). Bis repetita sur le renvoi pour les Brivistes, qui se mettent à la faute dans un ruck. Le buteur seilhacois règle la mire et permet aux siens de prendre l’avantage (18-16, 73’). Malgré plusieurs tentatives, Brive ne parvient pas à reprendre l’avantage. L’arbitre siffle la fin sur une ultime action litigieuse avec l’ailier de l’ASPO qui « aurait » mis le pied en touche. Une vision de l’action bien différente selon les deux camps, ce qui provoque un échange d’amabilités entre joueurs, voire quelques supporters visiteurs. Il faudra plusieurs minutes pour calmer les esprits, avant de voir l’AS Seilhac savourer son succès. Solides deuxièmes, les Corréziens devront toutefois se méfier de Meymac, troisième avec un petit point de retard. L’ASPO Brive se console avec le bonus défensif et une quatrième place, à quatre longueurs du podium.

Les minutes qui ont suivi la fin de match ont été chaudes, avant que tout le monde ne redescende en pression pour aller à la buvette (crédit photo Jeremy VdC)
Les minutes qui ont suivie la fin de match ont été chaudes, avant que tout le monde ne redescende en pression pour aller… en boire à la buvette (crédit photo Jeremy VdC)

Les réactions

Eric Pioger (co-entraîneur de l’AS Seilhac) : «On a joué contre une équipe de l’ASPO qui a fait ce qu’elle sait faire, c’est-à-dire un rugby engagé. On a essayé de proposer plus de jeu. On a fait tourner beaucoup de joueurs sur ce match, vu qu’on n’a malheureusement pas pu engager une équipe réserve aujourd’hui. On essaye de faire notre petit bout de chemin dans cette poule. Le match est sûrement moins abouti que face à Meymac la semaine passée, mais on se satisfait du résultat. Il n’y a pas match avec le XV du Haut Périgord pour la première place, c’est un club qui aspire à d’autres divisions, plus hautes que les nôtres. Nous, pour le moment, on reste petit chez les grands, et c’est plutôt pas mal ! »

La joie du coach au milieu de ses joueurs (crédit photo Jeremy VdC)
La joie du coach au milieu de ses joueurs (crédit photo Jeremy VdC)

Charles Orlianges (capitaine et troisième-ligne de l’AS Seilhac) : «C’est sûr que ça a été difficile. Un match très accroché, mais comme toujours avec l’ASPO, nos duels ont toujours un parfum particulier. À la fin c’est les quatre points, et c’est le plus important pour nous. Cette victoire fait très plaisir avant les fêtes, si tout se passe bien on aura à cœur d’avoir une belle revanche face au Haut Périgord, contre qui on n’avait pas existé au match aller. L’objectif reste de finir en haut de tableau, pour jouer les phases finales, quand il fera beau ! (rires)»

Mathieu Chapsal (demi d’ouverture de l’AS Seilhac) : «Je pense qu’on va juste retenir le résultat aujourd’hui, parce que ça a été très laborieux, de la première à la dernière minute. On a été très indisciplinés, on n’a pas réussi à mettre notre jeu en place, on a eu des soucis en conquête. On s’en sort bien, faut pas se cacher, mais ça fait plaisir de prendre quatre points contre cette belle équipe de l’ASPO, toujours compliquée à jouer. L’essentiel est fait. C’est une première partie de saison qui est relativement satisfaisante, même si je pense qu’on a encore une marge de progression au niveau du jeu. »

L'ouvreur "metronome" aura été très juste dans le jeu (crédit photo Jeremy VdC)
L’ouvreur « métronome » aura été très juste dans le jeu (crédit photo Jeremy VdC)

Laurent Robert (co-entraîneur de l’ASPO Brive) : « La réaction est simple : en première mi-temps, on joue avec une double supériorité numérique, et on n’arrive pas à faire la différence. Après, on prend quatre cartons sur le match, et le score bascule dans ces moments-là. Un match avec autant d’infériorité numérique, c’est compliqué de le gagner. On ne peut s’en prendre qu’à nous-même, il faut s’adapter à l’arbitre, différent à chaque match. On sait que la deuxième place risque de se jouer entre Seilhac, Meymac et nous, donc il faut qu’on fasse mieux lors de ces duels. Et les gagner. »

Grise mine côté ASPO après la partie, que ce soit le président Beauchamps (à gauche) ou le coach Robert (à droite) (crédit photo Jeremy VdC)
Grise mine côté ASPO après la partie, que ce soit le président Beauchamps (à gauche) ou le coach Robert (à droite) (crédit photo Jeremy VdC)

Eric Mussato (capitaine et pilier de l’ASPO Brive) : «On a fait quand même un bon match malgré la défaite. On était venus pour faire un coup, ça passe à côté, j’espère qu’on y arrivera ailleurs. L’arbitre a fait son boulot, même si je trouve qu’il y a eu quelques choix bizarres, mais il faut faire avec. C’était un bon match de mes joueurs, ils méritaient mieux. Le bonus défensif, c’est vraiment le minimum sur ce match, le résultat aurait dû être différent. Mais on va batailler pour le podium. »


La feuille de match

Au Stade Claude-Soularue de Seilhac (19) :

Association Sportive Seilhacoise 18-16 Association Sportive Préparation Olympique Brive (mi-temps : 10-13)

Arbitre : M. Guilhem Giroudon (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Représentant fédéral : M. Guy Beylier (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Seilhac : deux essais de Orlianges (27’) et Henoch (64’), deux pénalités (23’, 73’) et une transformation (27’) de Chapsal

Cartons blancs : Maury (9’, fautes répétées), Chapsal (37’, fautes répétées), Brice (40’, plaquage illicite)

Carton jaune : Maury (23’, plaquage illicite)

Pour Brive : un essai de Lasaygues (23’), trois pénalités (3’, 12’, 50’) et une transformation (23’) de Germain

Cartons blancs : Doumer (43’, fautes répétées), Tailleferd (60’, fautes répétées)

Carton jaune : Fetaulaki (25’, plaquage illicite)

AS Seilhac

Saigne ; Courteaud, Lornac, Henoch, Brice ; Chapsal (o), Clauzade (m) ; Pouget, Orlianges (cap), Maury ; Fayat, Goudour ; Poumier, Brette, Debret

Remplaçants : Soulier, Bouilhac, Pouget, Martinie, Muri, Besse

Staff : Pioger, Leyrat

Buteur : Chapsat (pénalités : 2/3 ; transformations : 1/2)

ASPO Brive

Tailleferd ; Cassagne, Calcel, Doumer, Bergue ; Germain (o), Bigeu (m) ; Ragivaru, Lasaygues, Bourda ; Nau, Vuillin ; Fetaulaki, Viossange, Mussato (cap)

Remplaçants : Kehuehitu, Deane, Peckett, Vergne, Murtas, Marques, Valente

Staff : Robert, Riol, Bigeu

Buteur : Germain (pénalités : 3/4 ; transformation : 1/1)

Quelques clichés supplémentaires (l’album complet est à retrouver en cliquant ici)

(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here