Régionale 1 – Verneuil se bonifie face à un Palais en reconstruction

0

Sur le papier, ce derby de la Haute-Vienne avait tout du match de la peur : le 9ème de la poule 2 recevant son poursuivant, lanterne rouge. Mais dans les faits, quelques notes supplémentaires étaient à prendre en considération. D’un côté, le RC Verneuil (16 points), sur la pelouse de sa « Pétiniaud Arena », voulait se rassurer après sept défaites de rang et rester sur les talons de Limoges (8ème, 19 points) et Trélissac (7ème, 25 points) dans la course au maintien. Quant au RC Palaisien, après avoir joué le haut de tableau ces dernières saisons, le groupe est en reconstruction après le départ de plusieurs cadres, et le changement d’entraîneurs. Malgré la dernière place du RCP (-2 points, si, si) et une feuille de match à dix-sept noms pour les visiteurs, les deux formations abordaient ce derby avec l’envie de montrer du jeu et surtout, de l’emporter… (Résumé et photos par Jérémy VdC)

Le demi de mêlée verneuillais s'en va gagner son duel pour inscrire un des six essais locaux (crédit photo Jeremy VdC)
Le demi de mêlée verneuillais laisse en lévitation son adversaire avant d’inscrire le premier essai du jour (crédit photo Jeremy VdC)

Il fallait être à l’heure le long de la main courante, car les Sangliers Verneuillais attaquent fort la partie. Trouvé sur une combinaison en sortie de mêlée, Pironneau profite d’un espace dans la défense verte et rouge pour finir dans l’en-but (7-0, 3’). Sur le renvoi, les locaux reprennent d’assaut le camp palaisien, mais la jeune défense visiteuse prend son mal en patience pour finalement réussir à se dégager. Las pour le RCP, sur la touche qui suit, Bessaguet part au ras du groupé formé et remporte son un-contre-un petit côté face à Castets pour le deuxième essai des siens (12-0, 6’).

La polyvalence des troisièmes-lignes mise à l'honneur sur ce match (crédit photo Jeremy VdC)
La polyvalence des troisièmes-lignes mise à l’honneur sur ce match (crédit photo Jeremy VdC)

Malgré l’envie et plusieurs débuts de séquences offensives intéressants, Le Palais se retrouve de nouveau sur sa ligne quelques minutes plus tard, et empêche une première fois le RCV de marquer à nouveau. Mais sur la mêlée à cinq mètres qui suit, Vandenbossche fait parler sa puissance pour plonger dans l’en-but adverse (19-0, 12’). Touchés mais pas coulés, les visiteurs tentent crânement leur chance, avec plusieurs relances à la main depuis leur vingt-deux, mais ne sont pas récompensés. La faute à plusieurs passes approximatives au moment de finir l’action. À l’inverse, les Rouge et Noir enfoncent le clou avec un dernier essai avant la demi-heure, une nouvelle fois en sortie de mêlée via l’intenable Vandenbossche (24-0, 29’). Derby oblige, les deux camps se chauffent un peu verbalement après l’essai, sans pour autant que cela ne déborde, l’arbitre préférant un rappel à l’ordre aux capitaines. Verneuil s’offrira quelques occasions avant la pause, sans réussir à modifier la marque sur le planchot.

Le Palais a tenté de nombreuses relances à la main, sans concrétiser (crédit photo Jeremy VdC)
Le Palais a tenté de nombreuses relances à la main, sans concrétiser (crédit photo Jeremy VdC)

Verneuil assure le bonus, Le Palais s’offre des promesses pour la suite

Dès la reprise, le RC Palaisien revient avec plus d’intentions, comme le prouve la longue séquence offensive de plusieurs minutes dans le camp local. Le RCP profite de fautes défensives pour avancer, mais un en-avant de Martichou, sur un plaquage, stoppe le temps fort. A l’inverse, sur la relance qui suit, les Verneuillais punissent leur adversaire avec une attaque sur le grand large, et Fleche décale Dangles pour un nouvel essai (29-0, 49’).

Beaucoup d'animation offensive dans ce match très ouvert (crédit photo Jeremy VdC)
Beaucoup d’animation offensive dans ce match très ouvert (crédit photo Jeremy VdC)

La dernière demi-heure voit la fatigue faire son apparition, et le jeu s’en retrouve plus haché. Le capitaine verneuillais Gamaury est même envoyé dix minutes se rafraîchir après plusieurs fautes répétées. Les Palaisiens en profitent et campent de nouveau dans la moitié adverse. Et cela paye, enfin serait-on tenter de dire : après une série de pilonnage devant la ligne, Martichou se faufile dans un trou de souris pour sauver l’honneur des siens (29-5, 60’). Le RCP tente de faire gonfler son score, mais c’est bien Verneuil qui assure la fin de spectacle, avec un ultime passage dans l’en-but signé Pironneau, après deux plaquages cassés en puissance (34-5, 74’).

Les Palaisiens ont évité de finir Fanny grâce à leur centre (crédit photo Jeremy VdC)
Les Palaisiens ont évité de finir Fanny grâce à leur centre (crédit photo Jeremy VdC)

Avec cette victoire bonifiée, le RC Verneuil reste au contact des formations du milieu de tableau, mais toujours depuis sa neuvième position (le Limoges EC contre Auvézère, et le SA Trélissac contre Elgetons, s’étant également imposés). Reste désormais à confirmer lors du déplacement à Daglan, troisième. Quant au Palais, si la victoire n’a pas encore pointé le bout de son nez, l’équipe a montré de belles choses. En espérant encore mieux à Egletons dimanche prochain ?


Les réactions

Pierre-Jean Gamaury (troisième-ligne et capitaine du RC Verneuil) : « Le Palais fait leur match, ça a été un duel très sympa, avec un bel état d’esprit, on les remercie pour ça aussi. On est content des gars, on a fait ce qu’on nous avait demandé de faire sur ce match, avec la victoire bonifiée, donc on est bien content. On espère que ça va bien préparer la suite. On va continuer à se battre pour faire les meilleurs matchs possibles et ma foi, se maintenir en fin de saison. »

Un capitaine concentré avant le match, heureux après (crédit photo Jeremy VdC)
Un capitaine concentré avant le match, et heureux après (crédit photo Jeremy VdC)

Sylvain Narp (co-entraîneur du RC Verneuil) : « J’avais dit aux gars dans la semaine qu’il fallait prendre ce match au sérieux. Ils n’ont plus rien à perdre en face, donc il suffisait qu’on manque notre entame et on aurait galéré. On l’a bien vu en deuxième mi-temps, où Le Palais nous a bien accrochés, on a moins mis la main sur le ballon en commettant plein de fautes. Eux à l’inverse, ils ont fait plus de jeu à ce moment-là, ils marquent et ils se relancent. Pour nous, ça fait du bien de gagner, ça faisait depuis octobre qu’on attendait ça. Sur les cinq derniers matchs on avait eu quatre déplacements avec parfois de grosses défaites. Il fallait vraiment qu’on renoue avec le succès, le fait de marquer des essais, de prendre du plaisir. C’est chose faite. »

Le groupe Rouge et Noir reste dans la course au maintien (crédit photo Jeremy VdC)
Le groupe Rouge et Noir reste dans la course au maintien (crédit photo Jeremy VdC)

Franck Reyt (entraîneur du RC Palaisien) et Clément Thomas (habituel capitaine du RC Palaisien, assistant de l’entraîneur sur ce match) pour une réponse commune : «Encore une défaite au final, avec un score moins lourd que d’habitude, mais malgré tout, trop élevé par rapport à la physionomie du match. On a plein de points de satisfaction, c’est un groupe très jeune, qui progresse très rapidement. On fait une feuille de match à seize/dix-sept, avec des remplaçants blessés, donc forcément ça ne nous permet pas de faire tourner pendant le match et de faire rentrer du sang frais. Mais les gamins s’en sont vraiment bien sortis face à une équipe de Verneuil qui comme d’habitude est bien organisée et intéressante à jouer. La reconstruction continue bien, on voit qu’il y a du mieux à chaque match. On prend deux fois moins de points qu’au match aller, avec de notre côté une équipe diminuée… et malgré tout on ne perd que 10-5 sur la deuxième mi-temps. C’est très encourageant, on avance dans le bon sens. »

Le staff Vert et Rouge voit la belle progression de son jeune effectif (crédit photo Jeremy VdC)
Le staff Vert et Rouge voit la belle progression de son jeune effectif (crédit photo Jeremy VdC)

La feuille de match

Au Stade Gilbert-Pétiniaud de Verneuil-sur-Vienne (87): Rugby Club Verneuillais 34-5 Rugby Club Palaisien (mi-temps : 24-0)

Arbitre : M. Stéphane Brette (Ligue Nouvelle-Aquitaine)
Représentant fédéral : M. Patrick Noailhac (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Verneuil : six essais de Pironneau (3’, 74’) Vandenbossche (12’, 29’), Bessaguet (6’), et Dangles (49’), deux transformations (3’, 12’) de Vandenbossche

Carton blanc : Gamaury (56’, fautes répétées)

Pour Le Palais : un essai de Martichou (60’)

RC Verneuil

Pages ; Beco, Pironneau, Dangles, Goujeaud ; Gastao (o), Bessaguet (m) ; Anty, Vandenbossche, Gamaury (cap) ; Tesseyre, Clavaud ; Durand, Forestier, Gardner

Remplaçants : Saint-Laurent, Fourgeaud, Blanchard, Reix, Demery, Roudaud, Fleche

Staff : Gerald, Narp, Cayzac

Buteurs : Vandenbossche (transformations : 2/5), Gastao (transformation : 0/1)

RC Palaisien

Borderie ; Monnet, Martichou, Juge, Azam ; Rozerot (o), Baronnet (m) ; Rodrigues, Chakri, Bel ; Guitton (cap), Roux ; Mason, Castets, Frichet

Remplaçants : Farge, Morange

Staff : Reyt, Dos Santos, Thomas

Buteur : Rodrigues (transformation : 0/1)

Quelques clichés supplémentaires (album complet à retrouver ici)

(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)
(crédit Jeremy VdC)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here