Promus en Fédérale 2 – Leucate, le vent dans les voiles

0

Suite de notre tour d’horizon des promus en Fédérale 2. Aujourd’hui, le Sporting Club Leucate Corbières Méditerranée XV, qui évoluera dans la poule 3… (Par Marco Matabiau)

Alors que le club avait demandé à descendre en fédérale 3 (voir entretien avec Joel Castany, président : « On demande à descendre pour retrouver du plaisir) Thomas Balalud, le coach audois, n’y va pas par quatre chemins quand il s’agit de dresser le bilan de l’exercice 2021/2022 : « Oui, la montée en Fédérale 2 était bien entendu l’objectif de la saison passée, d’autant plus avec le remaniement des compétitions ». Troisièmes d’une poule 9 qui comptait dans ses rangs Salanque, Léguevin, Rivesaltes ou encore Saverdun, les Leucatois passent par les barrages, et se hissent jusqu’en seizièmes. Là, malgré l’étiquette du favori, ils butent sur le Grenade Sports (victoire 24-15 à l’aller, défaite 25-12 au retour): « A l’aller, on manque trop d’occasions d’essais pour espérer se détacher. Au retour, cela nous coûte cher ». Il a donc fallu en passer par les barrages, face aux Tarnais du Canton d’Alban. Deux rencontres accrochées là aussi : « on a eu du mal à aligner 22 joueurs, puisque nous avions de nombreux blessés dans notre effectif », et une marge de six points sur l’ensemble des deux matchs. Non sans mal, l’objectif initial est atteint.

KODAK Digital Still Camera
Gwenaël Ponthier (crampons rouges) ne sera plus sur le banc audois, mais Thomas Balalud (brassard rouge) reste fidèle au poste (Photo Marco Matabiau).

Une nouvelle saison se profile, et avec elle un nouveau staff. Gwenaël Ponthier a cédé sa place. Thomas Balalud (l’homme de Saint-Laurent de la Salanque) sera désormais associé à Léo Griffoul (encore joueur l’an dernier) et Loïc Montagne (blessé au genou en début d’exercice et qui avait peu à peu intégré le staff au printemps 2022). Outre Griffoul, quelques cadres raccrochent les crampons, à l’image du polyvalent talonneur/troisième ligne Masi et du demi de mêlée Ecochard. Sur le départ, il y a Rappeneau (demi de mêlée) qui rejoint Castelnaudary. Pour compenser ces pertes, le club a fait appel à de nombreux jeunes joueurs, notamment gruissanais (le talonneur Marty, la charnière Garrido – Garcia, le trois-quart centre Sounac). Arrivent aussi sur les rives du Rieu les trois-quarts centres Costa (Narbonne) et Guedeau (Céret). Un peu plus d’expérience avec Leydet (demi de mêlée ou arrière, Avignon), Froment trois-quart centre, Vendres) et Baills (ailier, Prades). Le gros coup consiste en la signature de l’ailier Namy, en provenance de Narbonne. Enfin, le pilier Auriol rechausse les crampons.

IMG_0129
Le paquet d’avants leucatois devra se montrer à la hauteur dans une poule 3 qui s’annonce plus que difficile (Photo Alain Montségur).

La reprise s’est effectuée le vendredi 22 juillet, tests, courses et musculation étaient au programme. Environ quarante joueurs étaient présents. De bon augure avant d’attaquer la saison dans une poule où chaque point vaudra très cher : « Même si la poule compte quatre ou cinq promus, elle est loin d’être facile. On visera avant tout le maintien ». On en saura davantage quant aux aspirations des hommes du président Castany après le premier bloc : deux réceptions (Palavas et Pézenas) encadreront un déplacement à Balma. Beaucoup ont eu des entrées en matière moins compliquées. Mais Leucate sait déjouer les pièges, même vent de face. La preuve avec cette victoire au forceps contre Palavas-Lunel 27-25, après avoir été mené 13-25 à 20 minutes du terme. Sacré mental donc…15

295635544_4953038358152275_4133391692648258714_n
Joël Castany, avec des anciens des années 90, ont pris la parole pour la reprise. Nul doute que le message est bien passé (photo club)
306530701_5088108904645219_3965943550541134044_n
Pas de chat noir pour Leucate en cette première journée (©photo Pauline Prévost)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here