Promotion Honneur – Mazères-Cassagne dans le dernier carré

0

En s’imposant 22 à 19 sur Vinassan, les Commingeois ont obtenu leur billet pour la demi-finale du championnat de France. La rencontre, disputée à Revel, a offert un superbe spectacle pour une opposition de style entre rugby de Midi-Pyrénées et du Languedoc. Mazères-Cassagne aura privilégié du jeu de mouvement en alternant avec du jeu au ras et de l’occupation au pied. Vinassan s’en sera tenu à de la percussion dans une rencontre qui est montée en intensité au fur et à mesure que le chrono défilait… (par Mic le toutou)

mazeres-vinassan-4
Vinassan aura mis à l’épreuve le pack rouge et noir (photo Mic le Toutou)

La partie s’est déroulée avec une météo évolutive et débute sous la pluie et sans vent. Mazères-Cassagne met la pression d’entrée et Galy ouvre la marque sur une pénalité de 22 mètres à gauche (0-3, 3e). Dans un début de match frileux, les formations cherchent l’occupation au pied. Les Commingeois prennent l’ascendant en mêlée et portés face à des Audois qui semblent en retard à l’allumage. Ça ne durera pas et ces derniers prendront le dessus dans ce secteur progressivement. Ils égalisent sur une pénalité de 40 mètres face aux perches de Crespo (3-3, 14e), avant que les Hauts-Garonnais ratent un drop (16e). Ils emballent le match et un superbe mouvement conduit Gauthier dans le coin gauche (3-8, 19e). Vinassan reste au contact par une nouvelle pénalité lointaine de Crespo (6-8, 23e). Mazères-Cassagne repart dans une envolée pour une pénalité de Galy près des poteaux (6-11, 28e). Les Audois vont muscler leur conquête en faisant rentrer du lourd dans le pack et l’effet se fait sentir de suite et jusqu’au terme. Sur un long porté, le MCS se met à la faute et Dupuy écope d’un carton blanc (35e). Les Audois dominent la fin du premier acte, manque un essai de peu mais reviennent au pied (9-11, 39e).

13268601_1795273677373084_6457433832371828166_o
Mazères-Cassagne a rendu la monnaie de la pièce sur quelques ballons portés (photo MCS)

La pluie laisse place à du vent, que les Commingeois auront dans le dos pour la seconde période. Dès la reprise, Vinassan affiche ses intentions et sa domination à l’avant. Le retour du carton blanc intervient heureusement rapidement pour Mazères-Cassagne qui va subir des portés à répétition et des passages en force jusqu’à la fin du match. Ils ne lâcheront rien et continueront à donner le tournis à la défense dans leurs offensives. Deux styles différents pour une partie équilibrée. Le premier est plus payant pour une pénalité de Galy de 25 mètres à gauche (9-14, 44e) puis une de plus de 50 mètres de Dinnat (9-17, 49e) qui donne de l’air aux siens. Le match se durcit dans l’engagement, Vinassan reste au contact grâce à un drop de Soetens (12-17, 54e). Les Audois enclenchent un nouveau ballon porté de plusieurs mètres pour une pénalité qui passera à côté cette fois (63e). S’ils ratent ainsi l’occasion de revenir au plus proche, les Commingeois ne vont pas manquer de les mettre à distance à 10 minutes du terme. Un lancement de jeu splendide pour une action qui le sera jusqu’au bout et 60 mètres plus loin, Dinnat conclut le mouvement dans le coin droit (12-22, 70e). Des « On est en demi ! » se font de plus en plus entendre mais Vinassan ne cesse de pousser. Une énième charge collective les amène près de la ligne, leur demi de mêlée, Soetens, extirpe la balle et s’échappe derrière le paquet pour combler les deux derniers mètres, Crespo transforme…mais trop tard. Score final, 19-22, le MCS est dans le dernier carré nationale.

13340238_1795275830706202_704944844029968817_o (1)

Les réactions

Laurent Estaque (co-entraîneur-adjoint de Mazères-Cassagne) : «Une place en demi-finale, c’est l’aboutissement pour un groupe de copains qui n’a jamais rien lâché toute la saison, et travaille dur aux entraînements. Ils se remettent en question. Aujourd’hui nous étions 26. Il y en a 4 qui ne se sont pas déshabillés mais tout le monde joue le jeu. C’est vraiment une équipe de village, qui a trouvée toutes les vertus pour redonner beaucoup de plaisir et d’enthousiasme dans notre vallée, alors que le club était un peu dans l’immobilisme. Maintenant, on est en demi, donc tous les rêves sont permis.»

André Sigrat (président de Vinassan) : « Je pense que nous sommes tombés sur une équipe plus complète et moins fatiguée que nous. Leur victoire est amplement méritée, et je leur souhaite d’aller au bout ».

LA FEUILLE DE MATCH
Vinassan 19 – 22 Mazères-Cassagne
MT: 9-11 ; 800 spectateurs ; arbitre : Frédéric Masse (Côte d’Azur).

Evolution du score: 0-3, 3-3, 3-8, 6-8, 6-11, 9-11 / 9-14, 9-17, 12-17, 12-22, 19-22.

Pour Vinassan : Un essai (80) et un drop (40) de Soetens ; Trois pénalités (14, 23, 39) et une transformation de Crespo.

Pour Mazères-Cassagne : Deux essais de Gauthier (19) et Dinnat (70) ; Quatre pénalités de Galy (3, 28, 44) et Dinnat (50).

VINASSAN : Tavallo ; Rodrigues, Chet, Mure, Sucilla ; (o) Crespo, (m) Soetens ; B. Jimenez, Martin, Cheminet ; Fabre, N. Jimenez (cap.) ; Domenech, Goudailler, Brison.
Remplaçants : Taysse, Delacruz, Zanoni, Avid, Gimenez, Acacio.
Entraîneurs : Éric Ubeda et David Zanoni.

Buteur : Crespo (3/4P, 1/1T).

MAZÈRES-CASSAGNE : Lopez ; Dinnat, Feuillerat, Gauthier, Payreau ; (o) Galy, (m) Rougemaille ; Andre, Salnikoff, Lagerie ; Doumenc, Chaubet ; Iriart, Abadie (cap.), Dupuy.
Remplaçants : Galeazzi, Monte, Coste, Cazabet, Crone, Cachen, Souquet.

Entraîneurs : Patrice Sable et Joël Marcet.

Carton blanc : Dupuy (36) – Buteur : Galy (3/3P, 0/2T), Dinnat (1/1P).

Note du match : 15/20

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here