Projet “Arbitrer” : Romain Poite, Scott Spedding, et…Amir

0

S’il y a bien un sujet récurrent dans le rugby, après une victoire ou une défaite, c’est l’arbitrage. L’association “Rebonds !” attentive à l’évolution des jeunes, a décidé il y a trois ans de les sensibiliser aussi sur cet élément si essentiel à notre jeu et a lancé le projet “Arbitrer!”. Dans ce cadre, Amir, un jeune de l’association a eu la chance de vivre l’avant-match de TOP 14 opposant Bayonne à Lyon en compagnie de Romain Poite…

rebonds (1)L’arbitre international et parrain très impliqué de l’association Rebonds a été à l’initiative de ce beau cadeau. Le jeune Amir, 13 ans, a ainsi vécu le match dans des conditions privilégiées. Présent dans le vestiaire avant le match, il a pu savourer la concentration des quatre arbitres avant le match. Il a suivi la rencontre dans un stade Jean Dauger à l’atmosphère si prenante et particulière. Il a même rencontré les joueurs en fin de match, dont Scott Spedding, toujours aussi souriant et disponible. Un souvenir impérissable pour Amir, encadré par Florian Soncourt, en charge du projet, qui nous a fait part de sa satisfaction d’une telle journée : “Cela  fait trois ans qu’on le projet est créée. On suit des jeunes dans l’association, et dans ce cas précis, intéressés par l’arbitrage. Amir est suivi depuis longtemps, il est assidu, présent à tous le stages et c’était une belle occasion de le récompenser ainsi. Il a pu découvrir l’envers du décor, grâce à Romain Poite, qui, une nouvelle fois, a manifesté les rencontres. C’est vraiment appréciable, et on le remercie jamais assez de sa disponibilité à notre égard. On a pu échanger avec son rôle d’arbitre international, sa vision du jeu, et des règles surtout. C’est passionnant, et nous aide dans nos démarches. Pour info, l’an passé, 1000 gamins dans les écoles se sont essayés à l’arbitrage, sur des séances d’initiative.”

“Arbiter !”, un projet porté un parrain de choix donc qui nous explique son investissement. Romain Poite s’en explique : “Cela fait trois ans que je suis parrain de l’association, à la demande de son directeur, Sanoussi Diarra. On a mis en place ces rencontres, que j’aurais aimé vivre en étant jeune. Il est important d’ouvrir les portes d’un vestiaire d’arbitre, que ces jeunes voient comment se déroule un match pour nous, qui faisons respecter la règle, tout en restant humains. C’est une bonne chose je crois.”

rebonds (3)
Romain Poite, Amir et Florian Soncourt entourés par le corps arbitral de la rencontre
rebonds (4)
Dans les vestiaires…même ceux des joueurs.
rebonds (5)
Avec Scott Spedding, tout sourire
rebonds (2)
Amir, un futur arbitre ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here