Présentation Fédérale 3 (Poule 9) – Saverdun, Paul Fines veut vibrer à nouveau

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 3. Aujourd’hui, présentation de l’Union Athlétique Saverdunoise, qui évoluera en poule 9… (Par Marco Matabiau)

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a eu du mouvement à l’UAS. En commençant par les entraîneurs: après une seule année, Jimmy Marchandise quitte Paul-Fines et est remplacé par Julien Mir, passé notamment par le XV de la Save (avec lequel il a obtenu le titre de champion de France de troisième série en 2018 face au RC Rougier, se payant même le luxe d’inscrire l’essai décisif). Yannick Idrac reste pour sa part au club et nous raconte ses premières saison et intersaison en Ariège : « L’an passé, je suis arrivé, je ne connaissais pas vraiment l’effectif. Aujourd’hui, j’ai vu les forces en présence et les manques. Il s’agissait de recruter afin de nous montrer compétitifs dans ce championnat ».

0Y6A1398_DxO(1)
Yannick Idrac portera-t-il toujours son maillot tricolore sur les épaules? A suivre (Photo Jean-Marc Oberdorff).

Et pour ce qui est de recruter, le technicien, passé entre autres par L’Isle Jourdain et le FCTT (sans parler de l’historique M.U.R), n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. De nombreux joueurs arrivent ou reviennent de chez le voisin appaméen, à l’image de Manenti (talonneur), Promé (polyvalent trois-quart), Jalibert (ouvreur), Simon (trois-quart centre) ou encore Wahrani (pilier). Le paysage rugbystique ariégeois fourmille de talents, et l’UAS a d’ailleurs attiré Zajkowski (pilier, Laroque d’Olmes), Mazières (Villeneuve de Paréage, là aussi un retour) ainsi que les frères Tamir (Medhi le trois-quart centre et Djilali l’ailier, en provenance du Stade Lavelanétien si cher au coeur de Pascal Villalba). En poussant plus loin, le club s’est assuré les services des frères Faugères (Christophe et Cédric, deux piliers de Quillan/ Limoux/ Haute Vallée), du troisième ligne Makolo (Orléans), du deuxième ligne Seddaoui (Castanet) et de Beneyton, le polyvalent 9/ 10 de la Vallée du Girou. Voilà qui devrait largement compenser  les départs du trois-quarts centre Toffolo (Pamiers), du seconde ligne Peyrefitte (USSS) et du pilier Bouillac (Rieumes).

IMG_0958
Lucas Beneyton (ici sous le maillot des Loups du Girou) devrait apporter une belle plus value à l’effectif ariégeois (Photo Chris Farmer).

On peut envisager qu’un tel recrutement permette à l’équipe d’aborder sereinement les joutes de la poule 9 qui, lorsqu’elle a été dévoilée, « ne m’a pas fait rigoler. Il n’y a pas de petite équipe dans cette poule. Elle est très homogène. Il ne faudra rien lâcher, être performant tous les dimanches, et surtout ne pas perdre à domicile, surtout quand on sait qu’il n’y aura que trois qualifiés directs, et le 4è en barrages ». Après des amicaux et une participation remarquée (et remportée) au Voivenel 2021, place à l’entame du championnat. Et quelle entame : A Quillan/Limoux, contre Rivesaltes et à Salanque Côte Radieuse. De quoi se mettre dans le bain sans attendre…

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here