Présentation Fédérale 1 (Poule 4) – Nafarroa, revivre les grandes heures

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 1. Aujourd’hui, présentation de l’Union Sportive Nafarroa, qui évoluera en poule 4… (Par Marco Matabiau)

6 janvier 2019. Aux alentours de 17 heures. Le stade municipal de Saint Etienne de Baïgorry est en ébullition. Après un combat acharné, l’US Nafarroa vient de terrasser le SC Albigeois (18-15), grandissime favori de la compétition de Fédérale 1. Cette victoire historique n’aura néanmoins pas suffi pour que le club puisse se maintenir, la faute à un difficile début de championnat (4 défaites en 4 matchs, dont deux à domicile). Après deux ans en Fédérale 2, l’USN est donc de retour en Fédérale 1. Le président Xabi Etcheverry décrit le processus: « Au terme de la saison passée, et après le jeu des péréquations, nous étions le troisième club de F2. On nous a donc appelé pour nous demander si nous étions intéressés par la montée à l’étage supérieur. Nous avions refusé l’année précédente. Nous nous sommes réunis, puis nous avons laissé le dernier mot aux joueurs. Après tout, ce sont eux qui sont sur le terrain. A une très large majorité, ils ont accepté. Donc nous aussi ».

NAf 3 Begikliska
La prometteuse saison 2020/ 2021 s’est brusquement arrêtée, mais l’USN avait eu le temps de disposer de Saint-Paul-lès-Dax (42 – 14) (Photo Begikliska).

Pas une raison pour s’enflammer sur le marché des transferts: « Plus de 90% de l’effectif sénior est composé de joueurs issus de l’école de rugby. L’équipe est jeune, mais le talent est là ». Le groupe drivé par le trio Jean-Marc Higos/ Pascal Jeannot/ Mattin Celan devra se passer des services du pilier Bidondo (Larressore) et du jeune et prometteur arrière Spring (dont le frère Tom évolue avec les Espoirs du Racing 92), en partance pour l’Aviron Bayonnais. Côté recrues, l’équilibre a été trouvé entre les avants et les trois-quarts. Le pilier hispano-argentin Ortiz est de retour (une fois encore pourrait-on dire) au club après un passage par Eibar (championnat espagnol), tout comme le trois-quart centre Esponda (venu d’Ustaritz, club cher au coeur de Dominique Ant). Les troisièmes lignes Lacoste (Lormont) et Jaureguiberry (Hasparren) sont rejoints par le polyvalent demi de mêlée/ ailier Higos (et accessoirement fils de Jean-Marc, Saint Jean de Luz) et le trois-quart centre Rougier (Saint-Yrieix-la-Perche, non loin de Limoges).

Naf 2 Begikliska
Les jeunes joueurs, sur qui le club compte, devront relever le défi de la Fédérale 1 (Photo Begikliska).

L’US Nafarroa (fusion entre l’US Garazi et l’US Baigorry) fera partie d’une poule 4 homogène et qui s’annonce très disputée. En préparation, les Basques se seront mesurés à Mauléon, Belves et Coarraze-Nay. Les choses sérieuses du championnat commenceront ni plus ni moins par un derby à Saint-Jean de Luz avant la réception de Peyrehorade (l’autre promu de la poule) et un voyage à Tyrosse. Un premier bloc qui devrait permettre aux protégés du président Etcheverry de rapidement se situer…

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here