Présentation Fédérale 1 (Poule 3) – Graulhet a la peau dure

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 1. Aujourd’hui, présentation du Sporting Club Graulhétois, qui évoluera en poule 3… (Par Marco Matabiau)

Si Jean-Philippe Bacca conserve son poste de co-entraîneur responsable des avants, il y aura tout de même du changement sur le banc graulhétois cette saison. Florian Gimbergue, avec les Espoirs l’an passé, s’occupera plus particulièrement de la défense. Enfin, arrivé en décembre 2020 pour remplacer le Carmausin Philippe Oro, Benoit Bellot, l’ancien ouvreur des Rouge et Noir (passé également par l’USAP et le LOU), sera en charge des trois-quarts. Il nous parle de sa prise de fonction dans ce contexte sanitaire particulier : « On a essayé de garder le contact avec les joueurs. On s’est vus deux fois par semaine pour travailler la technique individuelle. A partir du 9 juin, un bloc de cinq semaines, des vacances jusqu’au 19 juillet. Là, on a enfin retrouvé une grande partie de l’équipe ».

FB_IMG_1629044964199
Benoît Bellot a hâte d’en découdre dans une poule 3 qu’il juge très homogène (Photo Christophe Fabries).

Une équipe qui a connu pas mal de turnover à l’intersaison. Sont partis le pilier Demasi (Lavaur) et le talonneur anglais Harding (Japon). Les îliens Lee (Samoa, Bourgoin), Uluvula (Fidji, Fréjus Saint Raphaël) et Nadialobo (Fidji, Le Creusot) ont également quitté le Stade Pélissou. Armengaud (troisième ligne) rejoint Saint Jean de Luz, Bontems (trois-quart centre) Gruissan et Gautrand (ailier) Mazamet. Enfin, le troisième ligne Montels et le trois-quart centre Montbroussous (Alexis) ont dû se résoudre à prendre leur retraite.

DSC_0029
Graulhet retrouvera son voisin vauréen pour un derby toujours accroché (PhotoFidelop’Host).

Côté arrivées, les talonneurs Bruno (Céret) et Mara (Castres), le deuxième ligne néerlandais Van Dijken (Lannemezan) et le pilier samoan Taulafo, de retour d’une escapade new-yorkaise avec le Rugby United (club qui a vu passer les Anglais Foden et Robshaw ainsi que Mathieu Bastareaud), viennent consolider le paquet d’avants. Pour les trois-quarts, Tatre (ouvreur, Castres), le centre Barbier (Gaillac) et l’ailier fidjien Vunisa (Cognac Saint-Jean d’Angély) débarquent à l’ombre du castrum. Les frères Gomes (Calvin et William, tous deux ailiers) arrivent de Castres et Montauban. Enfin, le demi de mêlée Boulogne, qui faisait encore les beaux jours d’Albi en Nationale la saison dernière (qui pourrait oublier sa prestation majuscule face à Narbonne?) apportera toute son expérience au groupe graulhétois, dont l’objectif, selon les mots de Benoit Bellot, dépasse le terrain: « On a une poule intéressante, homogène, avec beaucoup de derbys en perspective. Même si on sait que dans le Tarn, la concurrence est rude puisque de nombreux clubs du département évoluent dans les différentes divisions de Fédérale, sans parler de la Nationale et du Top 14, le but est de refaire venir du monde au stade et de reprendre du plaisir ». Y a plus qu’à comme dirait l’autre, en espérant vivre de grands moments sans la peur de jouer le maintien jusqu’à la dernière journée comme ce fut le cas ces dernières saisons…

Graulhet 2
Kevin Boulogne s’est déjà illustré lors de la victoire des Graulétois (38 – 14) face à Castanet le 7 août dernier en amical (Photo Christophe Fabries).

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here