Fédérale 2 – Beaumont – Morlaàs, le Stade peut compter sur un « Gendre » idéal

0

La Fédérale 2 reprenait ses droits ce weekend avec un alléchant programme. Parmi les rencontres proposées, en poule 6, celle entre le Stade Beaumontois Lomagne Rugby et l’Union Sportive Morlanaise Rugby. Une confrontation indécise entre des Tarn-et-Garonnais ambitieux et désireux de rester maitres à domicile, et des Béarnais toujours difficiles à manœuvrer (Par Marco Matabiau)

Autant l’avouer tout de suite, ce match de reprise entre Beaumont et Morlaàs n’aura jamais été un sommet du jeu. Il faut dire qu’après près d’un an sans jouer de match officiel, les mécaniques sont quelque peu rouillées et les automatismes difficiles à retrouver.

Beaumont mettait d’entrée la main sur le ballon et ouvrait la marque par Gendre des 30 mètres (3-0, 4è). Les visiteurs tentaient de répliquer mais l’ouvreur gaucher Cassou Lalanne voyait sa tentative fuir les barres (9è). Au contraire, les locaux prenaient le large grâce à deux nouvelles pénalités de Gendre (11è, 17è) mais auraient également très bien pu marquer un essai quand, sur une « 89 » Forlani-Pebay, le trois-quarts centre Prado prenait le trou mais ne trouvait pas de soutien à son extérieur, l’ailier Ramond étant visiblement resté bloqué dans les starting-blocks (13è).

KODAK Digital Still Camera
Petit (9) s’apprête à jouer haut par-dessus.

Le match peinait à se lancer. Le capitaine lomagnol Baron tentait bien d’entraîner ses troupes suite à une solide charge sur le deuxième ligne adverse Sabatou, mais rien n’y faisait. Seule une nouvelle pénalité de Gendre venait meubler le score (12-0, 21è). Dans les dernières minutes avant la pause, Morlaàs sortait enfin de sa torpeur: l’ailier Rancon prenait l’intervalle et tentait une passe au pied pour son compère de l’autre aile Lesbats, mais ce dernier était repris à quelques encablures de la ligne (35è). M. Defendi mettait un terme au premier acte quelques minutes plus tard.

DSC_0200
Le pack morlanais (mené ici par le seconde ligne Constant), n’a que trop rarement réussi à mettre la pression sur son homologue lomagnol (Photo Virginie Deprince).

Espaces rares et math haché…

Dès la reprise, Gendre manquait une nouvelle opportunité de creuser l’écart (42è). Morlaàs se créait ensuite une occasion d’essai quand Lesbats servait Labadie en bout d’aile, mais le troisième ligne, forcé de revenir à l’intérieur, ne pouvait conclure, bien repris par l’arrière-garde beaumontoise (46è). Ce n’était que partie remise puisque, quelques secondes plus tard, Petit jouait rapidement une pénalité à cinq mètres et marquait en force. Cassou Lalanne transformait (12-7, 49è). L’espoir renaissait dans le camp béarnais, mais il n’allait être que de courte durée. Gendre permettait aux siens de reprendre leurs distances grâce à deux nouvelles pénalités (18-7, 55è). Cassou Lalanne tentait de répliquer, mais le ballon ne trouvait pas le chemin des barres (67è). C’est alors que l’on croyait s’acheminer jusqu’au terme de cette rencontre que, dans les arrêts de jeu, le troisième ligne tarn-et-garonnais Forlani se fendait, dans les 22 adverses, d’un petit coup de pied rasant façon Zinzan Brooke des grands jours. Le dernier défenseur morlanais cafouillait sur sa ligne et Butto en profitait pour ouvrir son compteur du nouvel exercice, ramassant le ballon et pointant en but. Dans la foulée, M. Defendi sifflait pour l’ultime fois de la soirée.

KODAK Digital Still Camera
Le Morlanais Cassou Lalanne aura pourtant tenté d’organiser le jeu des siens.

Dans un match cadenassé et haché (on a presque atteint la barre des 40 pénalités), avec peu de rythme, Morlaàs a accumulé trop de fautes pour pouvoir espérer ne serait-ce qu’un point de bonus défensif: 21 pénalités concédées, neuf ballons perdus en touche, une dizaine d’en-avant. Difficile dans ces conditions de pouvoir mettre quoi que ce soit en place. Le troisième ligne Martinez et le demi de mêlée Petit se seront bien démenés, mais en vain. Place maintenant pour les hommes de Jean-Christophe Debaes et Sylvain Granget à la réception de L’Isle Jourdain, l’un des gros morceaux de la poule, vainqueur en ouverture de l’Entente Astarac Bigorre (24-17).

DSC_0175
Le troisième ligne Forlani (casqué) cherche son demi de mêlée Pebay du regard (Photo Virginie Deprince).

De son côté, Beaumont a globalement maitrisé son sujet, même si les nombreux mois d’inactivité ont mis à mal une machine habituellement si bien huilée. De nombreuses imprécisions et approximations sont venues contrarier les bonnes intentions, notamment en début de match quand les joueurs de Nicolas Crubilé et Frédéric Decotte ont cherché à écarter les ballons pour exploiter la vitesse de l’ailier Delpont et de l’arrière Blat. Les Lomagnols s’en sont finalement remis à la botte de Gendre, auteur de 18 points (à 6 sur 9). Presque le « Gendre » idéal en quelque sorte. Les Beaumontois effectueront le weekend prochain le délicat déplacement chez les Lot-et-Garonnais de Layrac.

DSC_0182
Le pilier béarnais Cassen (1) agrippe « Papi » Gayet par le colbac (Photo Virginie Deprince).

Réactions

Frédéric Decotte (Entraîneur, Beaumont): « Content de la victoire. Après, il y a toujours des choses à dire sur le contenu. Ce soir, on a tout de même maitrisé notre sujet. Certes, il y a des imperfections. A un moment du match, on ne met pas assez de rythme, on reste un peu trop sur nos acquis. On aurait aussi pu concrétiser certaines actions, mais on ne le fait pas, notamment par manque de concentration et de maitrise. Des choses intéressantes néanmoins ».

Sylvain Granget (Entraîneur, Morlaàs): « Très déçu par cette entame de championnat. On revient avec zéro point et beaucoup d’incertitudes sur notre jeu. On n’est pas entrés dans ce match. On a toujours été en réaction, sans maîtrise. Beaumont mérite amplement sa victoire. Nous, on doit repartir travailler les basiques : conquête et organisation de jeu offensif sont à revoir.

KODAK Digital Still Camera
Sylvain Granget (casquette bleue), très déçue au terme de ce match.

Feuille de match

A Beaumont de Lomagne (Stade Gaston-Vivas): Stade Beaumontois Lomagne Rugby bat US Morlanaise Rugby 23 à 7 (mi-temps: 12 à 0)

Arbitrage: M. Damien Defendi (Nouvelle Aquitaine).

Pour Beaumont: 1 essai de Butto (80è + 2), 6 pénalités (4è, 11è, 17è, 21è, 51è, 55è) Gendre

Pour Morlaàs: 1 essai de Petit, 1 transformation Cassou Lalanne.

Composition Beaumont: Blat; Ramond, Butto, Prado, Delpont; Gendre (o), Pebay (m); Forlani, Banzato, Ducasse; Terrail, Lafont; Gayet, Baron (cap), Bousignac.

Sur le banc: Cochet, Heligon, Falga, Bonis, Damiot, D’Antona, Rachou.

Entraîneurs: Nicolas Crubilé et Frédéric Decotte.

Composition Morlaàs: Miramont; Lesbats, Loyce, Tucoulet, Rancon; Cassou Lalanne (o), Petit (m); Martinez, Labadie, Constant T.;  Constant P., Sabatou; Ortensi, Hollande (cap), Cassen.

Sur le banc: Garces, Millard, De Wolf, Jacquot, Cazenave, Miorin, Cavaye.

Entraîneurs: Jean-Christophe Debaes et Sylvain Granget.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here