PH – Saint-Orens sort la tête de l’eau à l’Arize

1

Après la courte défaite de dimanche dernier à Lèguevin (20-12), les gars de l’Arize avaient à cœur de repartir du bon pied. Avec la réception de la lanterne rouge, Saint-Orens, l’occasion était belle de prendre des points. Mais la prudence était de mise au coup d’envoi. Les banlieusards toulousains, revigorés par leur première victoire de la saison obtenue face à Tarascon , ne venaient pas en victime expiatoire. (par Pol le Monègre – Photos S. Lacoste)

arize st orens 11 14 (3)
Intense combat entre les deux équipes (photo S. Lacoste)

Des visiteurs qui démarrent la rencontre sans aucun complexe. Les premières minutes sont tout à leur avantage. À la quatrième, une pénalité est sifflée pour Pages qui se solde par un échec des quarante-six mètres. Saint-Orens ne se décourage pas et récupère toutes les balles. L’Arize n’arrive pas à rentrer dans le match et après plusieurs attaques et temps de jeu, Pages, dernier servi, marque entre les poteaux, un essai qu’il ne manque pas de convertir (0-7, 9ème). Les visiteurs loin de desserrer l’étreinte, repartent de plus belle. Petit coup de pied dans le dos des défenseurs noirs et Pages encore lui, pointe en bonne position. Il n’y aura pas de transformation (0-12, 32ème). Douche froide pour les nombreux supporteurs ariégeois, ils ne reconnaissent pas leurs joueurs. La révolte va survenir grâce à la rentrée de Herrero. Avec son compère Bonaldo, ils sonnent la charge, les rouges sont à la faute. Filaquier permet aux locaux de marquer les trois premiers points à la 35ème minute (3-12). Un score, qui malgré une tentative de chaque buteur, ne bougera pas.

arize st orens 11 14 (4)
Grosse réaction de l’US Arize en deuxième période (photo S. Lacoste)
arize st o
Très bonne conquête de Saint-Orens en touche

Les entraîneurs de l’Arize ont certainement demandé à leurs joueurs de mettre plus d’engagement et de discipline. Leur début de deuxième acte va rassurer tout le monde. L’engagement est tout autre. Les charges des cadres mettent Filaquier, très adroit, en bonne position. Il tape deux pénalités aux 42ème et 54ème et ramène à portée de fusil les siens (9-12). L’arbitre a du travail, les esprits s’échauffent, Herrero prend un jaune. Saint-Orens courbe l’échine mais ne lâche rien, et arrive à se montrer dangereux par moment. Les pénalités offertes aux visiteurs sont ratées. En revanche, suite à une séquence dans les 22, le troisième ligne Meric et ses coéquipiers s’écroulent derrière la ligne, l’arbitre valide l’essai. Pour la première fois de l’après-midi, l’Arize passe devant au tableau d’affichage. L’essai est transformé par Filaquier (16-12, 56ème). On pense que le match change de physionomie, mais l’abnégation, le courage et une bonne maîtrise de Saint-Orens font que rien n’est acquis. Les deux quinze vont avoir des opportunités, mais rien n’est marqué. Arrive pour les locaux cette fatidique dernière minute, un mauvais dégagement leur met la pression avec une touche à cinq mètres. Belle prise de balle, le maul est très bien formé, et ne s’arrêtera plus avant de se retrouver dans l’en but. Le ciel tombe sur Hellier Caujolle presque sur la sirène. Saint-Orens arrache la victoire dans les derniers instants d’un match haletant (16-17). Dans les rangs de  l’Arize, Herrero et Bonaldo ont beaucoup tenté et malgré les relances de Ferré et la réussite au pied de Filaquier, ils laissent la victoire aux Haut-garonnais, dont les piliers Berkouk le capitaine, et Abeilhou ainsi que le jeune Ilbert en troisième ligne, méritent une mention. Mais tous sont à englober dans les mêmes louanges.

Réactions :

Michel Minvielle (président Saint-Orens) : On sent que la mayonnaise prend enfin. Les jeunes ont passé un sacré baptême du feu à Daumazan, une équipe très valeureuse, à tous les niveaux. Ils n’ont rien lâché, ont marqué 3 essais, en ont “mangé” un tout cuit, et laissé 12 pts au pied, pour terminer sur une pénal touche victorieuse. Le travail paye, et surtout la chance tourne. Décembre nous attend avec 2 réceptions, Portet et Foix pour le premier match retour. Entre les deux on ira à Léguevin pour finir la phase aller après un dimanche de repos dont on a bien besoin pour récupérer les blessés. j’ai confiance en ce groupe et dans les coachs.

Bruno Bozon (entraîneur US Arize) :  Notre entame est catastrophique, mais nous avons très bien réagi. Trop de fautes nous arrêtent dans nos nombreux temps forts, on ne marque pas, contrairement à Saint-Orens. Nous n’avons pas su nous adapter à l’arbitre, car ils ne sont pas sanctionnés sur les côtés, il ne faut malgré tout, pas se focaliser sur ça et commencer le match à l’heure. La poule est très difficile, les résultats sont serrés, tout le monde peut battre n’importe qui, il nous faut faire un résultat à Launaguet dans quinze jours.

Thibaut Ilbert (troisième ligne Saint-Orens) : On fait le match parfait, nous étions venus avec des intentions, et nous faisons l’entame parfaite. On confirme le résultat de dimanche contre Tarascon, le moral est de retour après un très mauvais début. Ca fait du bien de réussir les missions que les coachs nous ont confiées.

Guillaume Mandou (entraîneur Saint-Orens)Une victoire qui fait du bien surtout à l’extérieur et chez des Ariégeois….combattants. Félicitations à tous les garçons qui ont vraiment mis un gros cœur c’est à croire que la terre courage est à Saint-Orens.A noter une grande prestation de notre Tristan Rolland, 3ème ligne de métier, qui n’a rien lâché et fait un match accompli au-delà des 30 plaquages. Au rang des satisfactions notre 3ème rideau, Baptiste Grison toujours aussi à l’aise et Thibault “cabine” qui a su relancer, taper au pied…. C’est vraiment l’homme à tout faire. Toute l’équipe se joint à moi pour dédier cette victoire à notre Fargui national retenu à l’étranger. N’oublions pas la belle victoire de la B qui s’assure la 1er place de la poule.

arize st orens 11 14 (7)
On ne s’est pas échappé d’un côté comme de l’autre

Feuille de match

Score final  : Arize : 16 Saint-Orens : 17

Arize : 1 essai Meric, 1 transformation (56ème), 3 pénalités (35ème, 42ème, 54ème), Filaquier

Saint-Orens : 3 essais Pages (9ème, 32ème), collectif (80ème) ; 1 transformation Pages

Carton jaune: Herrero 48ème.

Réserves: U.S.Arize 13 Saint-Orens 19

Température : agréable pour la saison.

Pelouse : bon état

Arbitre : M. Dominique Jordy Midi-Pyrénees.

Saint-Orens a fait basculer le sort du match au bout du suspense

Composition des équipes :

Arize : 1 Prunumosa, 2 Dumas (cap), 3 Vals, 4 Pons, 5 Balaguer, 6 Meric, 7 Sans, 8 Bonaldo, 9 Massat, 10 Ferré, 11 Salom, 12 Comenge Y., 13 Marty, 14 Filaquier, 15 Milhaurat.

Remplaçants: 16 Groc, 17 Delmas, 18 Couzinet, 19 Herrero, 20 Borges, 21 Comenge I., 22 Baudin.

Entraîneurs : Bruno Bonzon , Michel Sabathier

 

Saint Orens : 1 Brekouk (cap), 2 Sisquet, 3 Abeilhou, 4 Critakis, 5 Frayssinet, 6 Rolland, 7 Bescos, 8 Ilbert, 9 Dupont, 10 Jean, 11 Cathala, 12 Cauquil, 13 Dutrey, 14 Pages, 15 Grison.

Entraineurs : Guillaume Mandou, Francis Jean.

Remplaçants : 16 Duquesne, 17 Gonzalez, 18 Cristante, 19 Pelfort, 20 Leydier, 21 Petton, 22 Ricard.

 

1 COMMENTAIRE

  1. C’est assez cocasse quand on voit que M.ilbert (bon taloneur au demeurant), qui joue troisième ligne alors qu’il n’a jamais plaqué personne durant toute sa carrière !!!! Des fois je me demande s’il n’y a pas d’erreurs sur les feuilles de match…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here