PH – Lézat surprend l’UCF, et s’offre une finale avant l’heure contre Montesquieu

0

L’entente Cazères/Le Fousseret désireux de conforter sa troisième place, recevait dimanche dernier, Lézat qui comptait bien prendre sa revanche après un nul concédé au match aller. Les Lézatois qui devancent Montesquieu en tête de la poule, devaient s’imposer pour s’offrir une finale avant l’heure ce week-end à Montesquieu… (Résumé et photos par Léa Forrat)

DSC_1435
L’UCF conquérante en première période

Dès l’entame de la rencontre, l’ailier Bidot (Cazères) fait parler sa vitesse et vient inscrire le premier essai du match. Le ton est donné pour les locaux. Les visiteurs déstabilisés proposent peu de jeu et n’arrivent pas à mettre la main sur le ballon. L’UCF, toujours dans l’avancée, met en place un jeu propre, payant puisque après une belle percée de Cortiade un deuxième essai est marqué entre les perches. A la demi-heure de jeu, les locaux mènent donc la danse sur le score de 15 à 0. A ce moment du match, difficile d’imaginer les Lézatois revenir dans cette rencontre où les Cazèriens mettent beaucoup d’intensité. Pourtant, peu avant la mi-temps, l’ailier Boucher, offre le premier essai à son équipe. Bidot viendra remettre plus d’écart sur une pénalité, score à la pause 18-7.

DSC_1403(1)
Les locaux pensaient avoir fait le plus dur

En seconde période, nous assistons à une toute autre prestation de l’UCF, en manque de réalisme. Lézat en profite et dès les premières minutes concrétise une nouvelle fois à l’image de Saubesty, l’ouvreur (18-14). Avant l’heure de jeu, Sanchez, tout juste rentré en jeu pour Lézat prendra un carton rouge pour un plaquage cathédrale. On aurait pu qualifier ce moment de tournant du match, mais les locaux n’ont pas su profiter de leur supériorité numérique. Un surnombre qui durera peu, car quelques minutes plus tard, Jacques, pour l’UCF subira la même sanction pour le même geste.

DSC_1425(1)
Pas de cadeaux entre les deux formations

Le score est toujours aussi serré, tout comme la rencontre 18-14. Dans un temps fort, l’ailier Cazèrien, Dupuy, se fait contrer sur un dégagement au pied, pour le plus grand bonheur de Lacoste qui filera entre les poteaux (18-21). Coup dur pour Cazères/Le Fousseret qui voit la victoire s’envoler subitement sur ce coup du sort. Coup de sifflet final, l’UCF prend tout de même le bonus défensif. Lézat de son côté s’est montré réaliste, et préserve ses chances de montée directe.

En effet, les rouge et or comptent trois points d’avance sur Montesquieu, leur dauphin, et pourtant favori annoncé à la remontée en début de saison. Et devinez quel est le dernier match de la saison régulière ? Et oui, un Montesquieu-Lézat qui aura déjà un parfum de phases finales…


Réactions

Eric Carteaux (entraîneur Lézat) : « Après un début compliqué où on a fait le dos rond, on a su revenir durant la seconde mi-temps alors que nous étions largement menés. On a su puiser dans nos ressources et maîtriser ce seconde acte. Le match bascule sur une interception. Je suis très content de mon groupe, on est premier et donc au delà de nos objectifs. Fier de notre parcours à l’extérieur où nous sommes invaincus depuis huit rencontres. »

Christophe Seguela (co-entraîneur Cazères-Le Fousseret) : « C’est une défaite dure à encaisser au vu de notre réussite et de l’investissement mis par tous le monde. On aurait dû se laisser plus de marge pour ne pas permettre à Lézat de nous rejoindre. On prend un essai sur une interception mais c’est comme ça. On apprend de nos erreurs, on est en quête d’apprentissage avec un groupe jeune. Ce n’est pas une fin pour nous, il faudra continuer à travailler et corriger ces erreurs. »


Fiche Technique

UCF 18 – 21 Lézat (M-T : 18-7)

Lézat : 3E Boucher (35′), Saubesty (44′), Lacoste(63′) ; 3T Lagarde(35′) Boy (44′,63′)
Composition : Rives, Boucher, Mouret, Naylies, Dejean, Saubesty(o), Lagarde(m), Marty, Fougeray, Michelon(cap), Digregorio, Coffe, Moumin, Ladet, Abril.
Sur le banc : Izard, Soula, Clamens, Lavignac, Lacoste, Boy, Sanchez.

UCF : 2E Bidot(4′), Cortiade(30′) ; 1T Bidot (30′) ; 2P Bidot (17′,40′).
Composition : Salis, Dupuy, Arrouy, Cortiade, Bidot, Portet(o), Dufour(m), Seguela, Vidal, Boyer(cap), Sainte Marie, Loze, Sebastien, Sentenac, Combes.
Sur le banc : Scapin, Tavasani, Paris, Jacques, Santo, Wrzochol, Bourdeil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here