PH : Lézat, Saint-Jory, Saint-Juéry et TLA prennent le quart

0

Promotion Honneur

Après sa rétrogradation à la troisième place (sanction de deux points de malus), Lézat a bien réagi face à Capdenac, dont la deuxième chance pour monter passe par le titre. Les retrouvailles avec…Arize, qui les a remplacé pour la montée directe, s’annoncent épiques. L’Ariège se prépare à un beau sommet.

IMG_6811 (Copier)
A l’image de Tarascon et Saint-Juéry, ces barrages ont offert autant d’engagement que de suspense (photo C. Bravo)

Dans le duel des Saint, c’est Saint-Jory qui s’impose face à Saint-Orens. Mais que se serait-il passé si, à l’heure de jeu, la tentative de pénalité de Cauquil n’avait pas heurtée le poteau ? Difficile à dire car à ce moment là, Saint-Jory menait péniblement 11-9.  Les joueurs de Benoit Ramade jouaient à l’envers malgré l’appui du vent, en se compliquant la vie en essayant d’attaquer et de porter le ballon. Saint-Orens faisait valoir sa défense et sur quelques coups à jouer, manquait de vitesse dans la concrétisation de ses actions. Saint-Orens a fait illusion une mi-temps en occupant bien le camp adverse et en profitant de l’apathie des locaux qui tardaient à rentrer dans la rencontre. Mais force est de constater que les trois quarts visiteurs ne sont pas rentrés une fois dans les vingt deux mètres adverses avec le ballon. Saint-Jory marque le seul essai de la rencontre par son ailier Dauzats sur un ballon vite joué qui surprend l’adversaire distrait et gagne avec trois pénalités. Thomas Gonzales (demi de mélée Saint Jory) avouait « On s’est un peu compliqué la tâche face à un adversaire qui n’a rien lâché et qui a collé au score, du fait de notre non concrétisation et de notre incapacité à « tuer » le match ». Il faudra faire mieux contre Saint-Sulpice pour espérer quelque chose.

Saint-Juéry et Tarascon présentaient deux profils similaires. deux équipes jeunes, joueuses et qui avaient réussies une très belle saison régulière, surtout en phase retour pour les Ariégeois. Le public est venu en masse pour assister à ce choc incertain. Et il le fut au delà du temps réglementaire, puisque les deux équipes étaient à égalité 18-18 à la 80ème. Une pénalité pour les Tarnais faisait basculer la rencontre et offrait ainsi des retrouvailles avec Lauzerte en quart. Lionel Viguier (entraîneur de Saint-Juéry) était tout à sa joie : « Malgré un grand nombre de blessés, nous avons su remporter ce match ô combien important pour la suite de la saison. et ce ne fut pas chose facile. Tarascon est une très belle équipe, pratiquant un rugby solide et aéré avec une bonne conquête et des trois quarts virevoltants. En première mi-temps notre main mise sur le ballon nous permet de scorer pour virer à 12-6. Puis une seconde mi-temps où l’adversaire fut très dangereux jusqu’au bout, avec en plus, une très mauvaise gestion de notre part. On prend l’essai de l’égalisation à la 86ème. En prolongations, notre artilleur Cahuzac ne rate pas la mire en fin de seconde période, victoire 18 a 15. Un groupe uni, soudé qui nous offre la victoire ».

tla maxime benazet à droite
Maxime Benazet (à droite) a libéré les siens en inscrivant l’essai de la gagne au bout du temps réglementaire contre Bressols (photo Claire S.)

Autre final haletant, celui d’Aucamville face à Bressols. 3-3 à la pause, mais des Tarn-et-Garonnais ambitieux dans le jeu et sûrs de leur force. Au point de faire craquer la défense locale à quelques instants de la fin. En menant 3-10 à la 80ème, personne ne pouvait imaginer la suite. Accorsi réduit d’abord le score sur une pénalité dans la foulée. Nous sommes dans les arrêts de jeu, et plus encore, quand Bénazet finit sa course dans l’en-but de Bressols, pour un essai que certains ont qualifié de litigieux (en avant ?) même dans les rangs locaux. Victoire tirée par les cheveux, mais victoire tout de même pour le TLA qui retrouvera Léguevin sur sa route. Bressols peut avoir des regrets mais peut aussi être fier de sa saison qui ne s’annonçait pas aussi réussie en début de saison.

Maxime Bénazet, l’auteur de l’essai, nous raconte : « Énorme travail des gros sur la réception du coup d envoi, qui avancent, le coup était bon à jouer sur l’extérieur, Geoffrey Aco allonge la passe, on se retrouve en 3 contre 2, Ludovic Jacques passe sur le pas pour Baptiste Roucou qui fixe le dernier défenseur après un crochet intérieur, il me l’a donne, j’ai plus qu’à faire les quelques mètres qui restent. J’ai entendu que le sentiment est un peu mitigé sur notre essai, mais pour être franc, je pense pas qu’il y ait en avant ou quoi que ce soit. C’est un sentiment de joie et de soulagement énorme, la situation était mal embarquée, mais nous avons su garder notre calme et jouer jusqu’au bout et ça a fini par payer ».

Résultats

Lézat 24-15 Capdenac

Saint-Jory 14-9 Saint-Orens

Toulouse Lalande Aucamville 13-11 Bressols

Saint Juéry 21-18 Tarascon (18-18 à la fin du temps réglementaire)

 

 Les 1/4 de finale (sous réserve de confirmation par le comité)

Léguevin – TLA

Saint-Sulpice – Saint-Jory

Lauzerte – Saint-Juéry

Arize – Lézat

 

leaderboard-roumagnac-2015

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here