PH – Caussade surprend Bressols, et plus encore…

0

Bressols, numéro un de poule, faisait figure de favori pour le titre final, et donc pour ce derby acte 3. Les deux premiers ayant été remportés en poule, à Caussade (9-15) puis à domicile (29-10). Caussade, justement 5ème, n’avait donc rien à perdre. Ce derby se disputait à Nègrepelisse a fait déplacer la foule des grands jours…

caussade bressols a monté quart de finale avril 16 (2)
Caussade a pris le score rapidement (photo A. Monté)

Les Caussadais dominent le début de rencontre. Ils concrétisent rapidement leurs temps forts grâce aux trois quarts sur une passe redoublée et un surnombre avec arrière intercalé pour un essai de l’ailier Artoux en bout de ligne. Et comme ils tiennent le choc en défense, tous les espoirs sont permis à la pause (13-3). Mais le réveil de la seconde période va être brutal puisque Bressols marque pratiquement sur le coup d’envoi et revient dans la partie. On se dit que Bressols va passer la surmultipliée, mais Pralong et ses équipiers, remettent le couvert avec un départ dans l’axe de leur capitaine et plusieurs relais successifs dont le dernier, par le troisième ligne Pécharman qui finira à dame. A nouveau mené au score Bressols ne s’avoue pas vaincu, et score à son tour un deuxième essai et recolle à trois points de Caussade. Dans les trois dernières minutes Nicolas Drecq a une pénalité lointaine pour emmener son équipe en prolongation, mais échoue de peu. Le match va au delà des 80 minutes, Caussade entamant d’abord une série de pick and go et Bressols récupèrant le cuir pour une ultime occasion, finalement avortée.

On ne peut pas dire que les Bressolais soient tombés de leur piédestal tant les numéros un pyrénéens ont tenu leur rang, mais dans ce derby il fallait un vainqueur. Et Caussade l’a emporté pour deux raisons essentielles : ils sont mieux rentrés dans le match, et faisant preuve d’une énorme générosité en défense, avec bon nombre de ballons grattés. Bressols en a tombé beaucoup trop en revanche, gênés par des chapeliers à la limite du hors-jeu, mais qui sortent vainqueurs d’un derby haletant. Les Caussadais restent ainsi sur leur nuage de la semaine dernière après leur large succès en barrage contre le TEC. Ils sortent un des deux grands favoris au titre, et peuvent donc légitimement penser à une fin de saison encore plus réussie…

caussade bressols a monté quart de finale avril 16 (3)
Les bleus n’ont rien lâché pendant tout le match (photo A. Monté)

Réactions

André Marin (co-président Bressols) : Caussade a réussi contre le vent, en seconde période, à marquer un essai, ce que nous n’avons pas su faire en première période. C’est ce qui fait la différence au final.

Bernard Ailhas (co-président Bressols) : Caussade avait réussi son entrée en phase finale la semaine dernière et est resté sur le même tempo. Nous n’avions pas joué depuis près de trois semaines et rien ne remplace la compétition. C’est pour ça qu’on a eu du mal à rentrer dans le match mais ce n’est pas une excuse.

Eric Rodrigues (co-entraineur Caussade) : Au sortir des matchs de poule Bressols menait deux victoires à zéro et il fallait impérativement montrer autre chose pour pouvoir prétendre à se qualifier. Nous avions mis plusieurs stratègies en place et tout a parfaitement fonctionné, au delà de nos espèrances. Caussade n’a jamais été mené au score de la partie et quelque part ça souligne notre maitrise sur la physionomie de la rencontre. C’était surtout dans la tête, se persuader qu’on pouvait le faire

Anthony Pavan (Trois quart centre Bressols) : C’était peut être ma dernière occasion de toucher un bouclier, car je ne pense pas pouvoir y arriver l’an prochain en Honneur. C’est un rêve qui s’évanouit

Loïc Bassaler (Trois quart aile Bressols) : Immensement déçu car le Championnat de France n’est rien à côté du titre pyrénéen et au vu de nos précédentes victoires on pouvait avoir quelques prétentions. Mais on retombe vite sur terre

caussade victor et deborah (1)
Explosion de joie au coup de sifflet final dans le camp caussadais (photo Déborah Tarrade)

Feuille de match

A Nègrepelisse : Bressols-Caussade 17-20 (mi-temps 3-13)
Arbitre: Mr Alexis Darche (Comité des Pyrénées) Assistants:Mr Michel Alarcon-Patrick Bruno (Comité des Pyrénées)
Pour Bressols: 2E Mazzer 41,56 1P Llopis 38 2T Llopis 41,56
Pour Caussade: 2E Artoux 18,Pecharman 46 2P Luans 5,22 2T Luans 18,46 As

Bressols : Roux, Bassaler, Caverzan, Pavan, Drecq,(o)Llopis, (m)Vedeilhé, Dausse, Mazzer, Calvet, Rusch, Laniès, Malgouyres, Eychenne (cap), Lafon
Sur le banc: Bolay, Mathaly, Martin, Bettiol, Dargassies, Leger, Lapalu
Exclusion temporaire: carton blanc Bassaler 13ème

Us Caussade : Gonzales, Penard, Palot, Luans, Artoux, (o)Hébrard, (m)Pralong (cap), Encausse, Pécharman, Barot, Forano, Carbonnel, Malby, Calvy, Miquel
Sur le banc: Aldrovandi,Riviere,Lagarrigue,Charmois,Krzyzoniak,Delpech,Rouziès
Exclusion temporaire: carton jaune Barot 48ème

caussade bressols (1)
Bressols était dans le flou en début de match (photo Déborah Tarrade)
caussade bressols (2)
En deuxième période, Bressols a retrouvé de l’allant, mais Caussade s’est “envoyé” de partout, en posant parfois un genou au sol. Jamais les deux ! (photo Victor Spotter)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here