PH – Causeries et debrief

0

Poule 1

Bressols remporte le derby mais a dû s’employer face à une équipe de Caussade entreprenante mais pas assez réaliste. Le leader garde ses cinq points d’avance sur Saint-Juéry, qui a aussi bataillé pour venir à bout de Luzech. Les Lotois repartent avec un bonus défensif qui les rapproche un peu de Carmaux, sèchement battu à la maison. En effet, Saint-Lys, après avoir baissé pavillon dimanche dernier contre Verfeil, se rattrape bien en s’imposant dans le Tarn, et en préservant sa troisième place. Portet est à deux longueurs derrière grâce à un succès au forceps contre Verfeil, décidément solide à l’extérieur. Capdenac coule à domicile contre Espalion et voit les portes de la première série s’ouvrir sous ses pieds. Espalion en profite pour engranger cinq points et se donne de l’air.

portet verfeil
Gros combat entre Portet et Verfeil (photo USP)

Réactions

André Marin (co-président Bressols) : “Caussade est venu avec ses atouts et nous avons répondu avec notre jeu ce qui fait qu’au niveau des résultats pour nous c’est belote et rebelote avec un match finalement à notre avantage. Le combat avec Saint Juéry pour la première place est bien engagé.”

Fabien Korpal (pilier Bressols) : “le score ne reflète pas trop la physionomie de la rencontre car Caussade a fait un très gros match avec un gros volume de jeu et physiquement cela a été un gros combat sur un terrain difficile Nos efforts répétés nous permettent de l’emporter, on reste sur notre lancée.”

Fredéric Calvet (troisiéme ligne Bressols) : ” Belle opposition de la part de Caussade qui ne concrétise pas ses temps forts, ce qui fait la différence.”

Floic Bassaler (ailier Bressols) :“Une première mi-temps de rêve avec une grosse avance au score, et par la suite une bonne gestion du match.”

Jean Marc Rey (co-président Caussade): “c’est une victoire logique de Bressols. Il nous faut régler quelques petits détails qui ne nous font pas sortir du match mais qui sont trop préjudiciables car avec deux essais possibles en première période, on pouvait rivaliser autrement, mais notre objectif reste toujours la qualification.”

Ludovic Derrua (co-président Caussade): ” le score est un peu trop lourd pour nous surtout en première mi-temps car on a fait jeu égal et on se retrouve largement derrière au score mais c’est ce qui fait le piment de ces derbys. Face au leader, on a été plus qu’à la hauteur.”

Eric Rodrigues (co-entraineur Caussade): ” le match se joue en première période, après nous avons eu une réaction d’orgueil mais le score était fait, il faut féliciter Bressols.”

Pierre Miquel (talonneur Caussade): On loupe le coche en première période car devant on était supérieurs mais on a cruellement manqué de réalisme sur nos temps forts.

Philippe Panabière (président Portet) : Nos seniors se devaient de confirmer à la maison les excellents résultats acquis en déplacement à Espalion le week-end précédent et qui plus est, pour l’équipe première, face à une solide équipe de Verfeil qui avait marqué les esprits à Saint-Lys il y a huit jours et qui manifestement était venue à Portet avec de belles intentions. Force est de constater que nos joueurs n’ont pas flanché et se sont donc brillamment imposés par 49 à 0 en réserve, et 17 à 12 en première. Nous sommes donc désormais 4èmes de la poule et cela nous ouvre le champ de tous les possibles avec la rencontre en déplacement à Saint-Lys qui sera probablement déterminante pour la suite de la saison. Je tiens à féliciter les entraineurs qui font un travail formidable et l’ensemble du groupe qui affiche un esprit remarquable sur et en dehors des terrains, quand on sait que nous devions évoluer en première série en début de saison cela ajoute encore à notre bonheur du moment en cette année des 90 ans du club.

Jordan Boulogne (entraîneur Capdenac) : Je suis abattu, pas par la défaite, qui est une composante du sport, mais par notre fatalité négative d’être dominés. Alors que l’âme de ce sport, c’est le combat, la générosité et le sacrifice. Notre déficience en conquête et la pauvreté rugbystique dont nous faisons preuve ne nous permettent pas d’espérer un autre sort. On va tout faire pour exister sur cette fin de saison, et il sera temps ensuite d’assumer ma part de responsabilité, et de se poser les bonnes questions

Thierry Saint-Romas (co entraîneur Portet) : Afin de valider les 2 bonnes prestations de ce début d’année, la réception de Caussade et le déplacement à Espalion, il nous fallait absolument battre Verfeil à domicile. Verfeil qui restait sur une victoire à Saint-Lys où il n’est jamais aisé de s’imposer. De plus, nous comptions sur Bressols pour pouvoir envisager la 4e place de la poule. Grâce à une deuxième mi-temps où nous avons pris le match à notre compte, nous parvenons à distancer Verfeil qui nous a posé pas mal de problèmes notamment par leur jeu de lignes. Heureusement que nos avants ont été conquérants et que le pied de Gonzalez a alimenté le tableau de marque. Cette mini trêve va nous faire le plus grand bien afin de préparer au mieux nos prochaines échéances avec 2 déplacements consécutifs à St-Lys et à Capdenac en espérant récupérer quelques blessés.

Philippe Oro (manager Carmaux) : Nous sommes retombés sur terre après l’euphorie de la victoire sur St Juéry. Nous savions la reprise de Janvier compliquée avec 3 rencontres face aux 3 premiers de poule. Nous payons l’énergie déployée durant ce bloc de 3 rencontres. Le prochain bloc sera tout aussi difficile avec 2 déplacements chez deux concurrents direct pour le maintien. A nous de bien le négocier si l’on veut prétendre rester en P.H. Cela n’enlève en rien la belle prestation de St Lys.

remi durand saint lys (2)
Rémi Durand et Saint-Lys ont bien réagi à Carmaux (photo club)

Rémi Durand (arrière Saint-Lys) : Dès le début du match on met la pression sur Carmaux et nous gardons la possession sans trop pouvoir concrétiser nos actions. En deuxième mi temps, on met un peu plus d’intensité, et notre pack redouble d’effort pour continuer à nous faire avancer et nous marquons 3 essais. On était dans l’obligation de réagir après notre revers à domicile, et on prend le bonus donc c’est encore mieux. On a 2 semaines pour préparer notre prochain match maintenant !

Résultats
Capdenac 3-40 Espalion
Bressols 29-10 Caussade
Saint-Juéry 18-13 Luzech
Carmaux 3-22 Saint-Lys
Portet-sur-Garonne 17-12 Verfeil

ph1

special-rugbypass2

Poule 2

Tarascon remporte assez logiquement le derby même si Lavelanet a démontré encore ses valeurs. L’autre dernier du classement, Lézat, a également prouvé sa valeur et celle de cette poule en poussant Aucamville, troisième dans ses retranchements. Mazères enchaîne avec un petit mais précieux succès à Saint-Orens, qui perd des points importants dans la course à la qualif. En revanche, le TEC, vainqueur à Saint-Jory, prend sa revanche de l’aller et surtout quatre points qui compteront pour les places d’honneur. Saint-Jory rate là une belle occasion de prendre ses distances. Enfin, Cazères, qui ne pouvait se permettre le moindre faux pas, s’impose contre Andorre. Il faudra confirmer à domicile le 7 février avec la réception du leader Tarascon. Deux matchs en retard auront leur importance ce dimanche : Lézat qui reçoit St Orens, et Aucamville qui attend le TEC pour un derby prometteur.

tarascon lavelanet
Des regards qui en disent long sur la détermination des joueurs de Tarascon et de Lavelanet (photo P. Villalba)

Réactions

Maxime Gueyo (capitaine TLA) On savait très bien que les gars de l’USL étaient venus chez nous pour faire quelque chose de bien. On savait aussi qu’ils avaient à coeur de se rattraper, puisque nous avions gagné chez eux. En bons Ariégeois, ils ont mis beaucoup d’agressivité et de coeur dans cette partie, toujours plus qu’à la limite de la faute. On a su rester disciplinés et je félicite mes joueurs pour leur sang froid, surtout qu’au final, nous sortons de ce match plus sanctionnés qu’eux en terme de cartons et même de pénalités. Le match était très bien embarqué à la mi-temps (20-3), puis nous sommes retombés dans nos travers. Ajouté à cela un arbitrage qui nous a dérouté en seconde mi-temps, et une équipe de Lézat surmotivée, l’ensemble nous a conduit à une fin de match compliquée qui aurait pu être évitée. En ces temps difficiles en terme de blessures, et après une vilaine défaite à Saint-Jory, le TLA a répondu présent et c’est l’essentiel. Bravo à Lézat, s’ils parviennent à continuer comme ça, ils pourront largement espérer un maintien dans cette poule. Un grand bravo à notre réserve qui fait une deuxième partie de saison tonitruante et qui installe du coup une concurrence certaine, mais saine.

Vincent Abril (pilier Lézat) : Notre défaite à Aucamville n’est pas méritée du tout, mais on garde espoir quand même. L’USL n’est pas mort, notamment avec notre première ligne des familles.

Benoit Ramade (entraîneur Saint-Jory) :  Encore une fois, mais cela fait beaucoup cette saison, comment perdre un match à notre portée ? Comme quoi le sport est cruel mais nous ne cherchons pas d’excuses malheureusement. Ce match aurait dû valider le résultat de la semaine dernière. Un manque de réussite, de réalisme ? Avec une conquête parfaite une foison de ballons à jouer, une possession impressionnante, mais on reste stérile. Le Tec n’en demandait pas tant, ils ont joué fièrement leur chance grâce à la botte de leur buteur. Maintenant, à nous de  nous remettre au travail et à ne pas pêcher dans la finition, même si l’on joue à 14 pendant 1/2 heure, même si l’on joue 3 ou 4 pénalités à 5 mètres de leur ligne pendant 5 minutes sans que l’arbitre valide l’essai libérateur. Le sport est ainsi fait et il va nous falloir grandir et ne compter que sur nous pour à avoir des résultats positifs.

Kader Bentaiba (entraîneur TEC) : On a préparé ce match contre Saint-Jory en se rappelant leur victoire chez nous. On se devait de faire un bon match pour essayer de gagner à notre tour. La rencontre était équilibrée, agréable, un peu plus pour nous puisqu’il y a la victoire au bout. Je félicité mes joueurs pour leur comportement, leur solidarité, ils ont prouvé qu’il y avait de la qualité dans ce groupe, et qu’avec du travail, on s’améliore. On va donc continuer. Je félicite aussi l’équipe réserve, pour son état d’esprit, et sa victoire.

saint orens mazeres
Saint-Orens aura essayé, en vain, de franchir la ligne de Mazères-Cassagne (photo club)

Guillaume Mandou (entraîneur Saint-Orens) : Que dire… Nous sommes tombés sur une équipe très bien en place défensivement et qui a su brouiller les cartes, et donc le jeu. On savait et on connaissait les qualités de combat de cette équipe, nous avons été servi. Dommage que l’arbitre ne voyait que le deuxième geste ! Une très grosse pause a eu lieu suite à la blessure assez grave de notre pilier droit, Andy Gueffier. Je lui souhaite un prompt rétablissement en espérant qu’il nous rejoigne d’ici la fin de saison. Nous avons porté les attaques les plus dangereuses. Notre groupe a besoin de grandir et de mûrir et ce genre de match est d’une grande aide surtout avant le déplacement le week-end prochain à Lézat. Une bonne semaine de travail est en perspective afin de continuer à progresser et enfin faire basculer ces matchs “hachés” en notre faveur.

Joel Marcel (entraîneur Mazères-Cassagne) : On confirme les bons résultats de la reprise. Match sérieux surtout en défense. On aurait pu se mettre à l’abri plus tôt avec deux interceptions et des fautes de main, des un contre un et même un trois contre un mal négociés. Du coup compliqué jusqu’à la fin. Ce sont des victoires qui font du bien avec le retour sur des valeurs de groupe, pour un bon match d’hiver.Pour les intentions on verra plus tard. A méditer

Teddy Coisnard (ailier Tarascon) :  Qui dit derby, dit match particulier, mais qui s’est déroulé dans un bon état d’esprit malgré quelques accrochages. On avait mis en place toute la semaine un plan de jeu, qu’on met du temps à mettre en place. On regarde un peu Lavelanet jouer, ce qui les met en confiance, on arrive quand même à concrétiser la domination durant tout le match de nos avants par un essai de Julien Huguet. En deuxième mi-temps on revient mieux et on arrive à enchaîner les temps de jeu. Ensuite, sur un coup de pied de dégagement millimétré de Pierre Marfaing dans les bras…de l’adversaire, on prend un essai casquette qui les relance. Mais on n’abdique pas, et on arrive à reprendre le dessus grâce à 2 essais de Afkir et Brunet qui nous mettent à l’abri, et nous permettent de gagner ce match très important à domicile, qui va nous donner la confiance nécessaire pour aller chercher notre objectif de début de saison. Mention à Lavelanet qui en reproduisant ce genre de match, avec sa vaillance et son abnégation, réussira je l’espère à se sauver car ces joueurs le méritent. Félicitations également à notre équipe B qui remporte son match.

tarascon lavelanet 01 16
Essai pour Tarascon ! (photo C. Bravo)

Résultats
Tarascon 28-10 Lavelanet
TLA 20-16 Lézat
Saint-Jory 9-12 TEC
Cazères 18-10 Andorre
Saint-Orens 0-6 Mazères-Cassagne

ph2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here