Pari tenu : une bonne transformation de “fête”

3

Julien est un homme de paroles. Il s’était engagé à tenter et réussir une transformation si l’occasion se présentait. Et l’occasion s’est présentée. Mais pourquoi diable ce beau bébé s’était-il lancé dans ce pari ? Au nom de l’amitié pardi ! 

Le 14 avril, c’est la saint Maxime. Oh la belle jambe vous vous dîtes, et bien oui, mais voilà la raison, unique, qui a poussé Julien a honoré son pari, pris la veille au soir. Dans son équipe de Athis Mons (1ère série dans le 91), il y a deux Maxime, et ce sont ses deux meilleurs potes. Aussi quand un essai a été marqué, il s’est présenté pour buter. Tel un Jonny Wilkinson moyen, il a pris son temps, puis une inspiration, et s’est élancé pour frapper le ballon avec beaucoup d’application. Et ce dernier s’est élevé pour finir sa trajectoire entre les perches. L’un des deux “Max” nous a confié : “C’était vraiment super. Surtout qu’après la transformation, il s’est retourné vers nous et nous a fait un coeur avec ses mains, c’était top !”. Et pour celles et ceux qui se poseraient la question, Athis Mons s’est imposé contre Champs sur Marne sur le score de 38-27. Ce qui signifie que la transformation avait malgré tout son importance. Une bonne chose de “fête”, au nom de l’amitié…

56935223_802332930138744_4941030170883522560_n

57019618_623724678099063_3408203591876345856_n

56997510_415450705909785_4157591938108751872_n

57409174_2343497739214834_745285411219177472_n

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here