Militaire – La Garnison décroche un 15ème titre national

0

Dès le coup d’envoi, le ton est donné. Un affrontement de deux packs très solides commence. Côté Toulousain, Khalouchi, Chouzenoux, Pointud transpercent plusieurs fois le rideau défensif mais des fautes de mains ne permettent pas de concrétiser un début de match équilibré. Du côté landais, les attaques se caractérisent par des ballons portés, mais les toulousains, vaillants répondent présents sur toutes les zones d’affrontement. A la 16ème minute sur une attaque plein champ après plusieurs beaux mouvements d’avant le ballon est écartéepour les cannes de feu des ¾ toulousains. Le puissant Romain Babeau se défait de deux plaquages et marque le premier essai de la rencontre transformé (7-0). Les montois répliquent par une pénalité 7-3. L’ouvreur toulousain Mercier concrétise la domination de son équipe à la 24ème par un drop, puis par une pénalité (13-3) A la 38e minute, le centre Cedric Dario récupère un ballon perdu par les ¾ Montois et file seul à l’essai (20 à 3). A la pause malgré une avance de 17 points les Montois sont toujours présents, reviennent dans le camp toulousain. La garnison plie mais ne rompt pas. Au contraire, Mercier en très grande forme, transforme une nouvelle pénalité (63ème) et par des coups de pieds croisés, permet d’occuper la moitié du terrain des locaux. A la 65ème minute l’insaisissable centre Romain Babeau, sur une autre perte de balle des ¾ Montois, gonfle le score par 30 à 3. Les landais, courageux, durant les 10 dernières minutes, vont pilonner la ligne d’en but Toulousaine et marquent un essai du 8 Corrilhon à la 79ème minute. La transformation n’étant pas concrétisée, la messe était dite et les Toulousains l’emportent sur le score confortable de 30 à 8. Explosion de joie côté toulousain qui glane un 15ème titre national.

Le match à été d’une qualité extrême avec un engagement total des deux côtés, viril, engagé mais correct. Le champion de France 2012/2013 a assuré la victoire tout au long de la rencontre et n’a nullement usurpé ce titre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here