Mercatovale : L’Isle-Jourdain change deux têtes

0

Stéphane Bohn et Yannick Lafforgue avaient annoncé leur décision de ne plus être sur le banc de l’Isle-Jourdain dès le mois de décembre dernier. Très tôt, trop pour certains, toujours est-il que les dirigeants ont eu le temps pour préparer la relève. Le nouveau duo qui mènera l’équipe en fédérale 2 est désormais officiel…

42795977_1817974018250781_5852298424367448064_o
Stéphane Bohn et Yannick Lafforgue passent le témoin (photo Chris Farmer)

Suite à une réunion vendredi soir, le bureau des sang et or a donc validé la prise de fonction de Christophe Sottil, en charge de l’équipe réserve jusqu’alors. De ses débuts à l’école de rugby Eaunes-Muret, à ses débuts comme entraîneur, l’ancien deuxième ligne a pris soin de garnir son CV d’une solide expérience. Champion de France cadets, Balandrade, avec Lombez-Samatan, débouchant sur 14 sélections en équipe de France juniors et -21 ans, il passera pro à Castres, Bayonne et Albi, avant de jouer 5 ans à Lavaur en fédérale 1, puis 5 ans à l’Isle-Jourdain, où il décrochera le bouclier avec la fédérale B. Il range les crampons à 38 ans avant d’endosser le costume de dirigeant, puis d’entraîneur de l’équipe réserve de l’USL, avec qui il veut finir en beauté cette année : “J’espère garder l’effectif actuel et pouvoir le renforcer, car la fédérale 2 est de plus en plus exigeante. Je tiens aussi à ce que les valeurs qui font la force du club, perdurent. “

Pour cela, il pourra compter sur l’arrivée de son binôme, Eric Lacroix, qu’il a bien connu à Castres au centre de formation, avant de le retrouver à Albi et Lavaur, où ils ont joué ensemble plusieurs saisons. Il y aura donc deux jeunes entraîneurs sur le banc gersois, mais loin d’être novices. Car rappelons qu’Eric Lacroix a entraîné à Balma, puis au Stade Toulousain, auprès des féminines. Un duo complémentaire donc, dont les sang et or pourraient bien tirer profit, après une saison moins brillante que les années passées…

christophe sottil bis
Christophe Sottil
eric lacroix
Eric Lacroix

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here