L’interview décalée de…Mathieu Pagès (Saint-Orens)

0

Débarqué de Mazamet cet été au sein d’un fort contingent tarnais, Mathieu Pagès a posé ses valises à Saint-Orens. Candidat tout désigné, surtout par ses pairs, pour cet exercice de l’interview décalée, cet aficionado du soulevage de fonte a bien voulu nous délivrer ses réponses aussi bien senties que ses prises d’intervalles sont déroutantes et rares. Certains de ses coéquipiers se chargeant eux des photos d’illustration… (par Jeremy Guscott)

 

mathieu pages-décalé-saint-orens
Mathieu demande si on prend les 3 points chers à l’entraîneur de son club fétiche

Côté privé

 

Ton surnom ?

Docteur Pajot ou chirurgien Pajot ou plus récemment à Saint-Orens “la Boule” par rapport à mon anatomie

 

Avec quelle femme partirais-tu sur une île déserte ?

La femme de Yann Frayssinet

 

On te confond avec qui ?

Zlatan Ibrahimovic

 

Fromage ou dessert ?

Dessert

 

Un alcool ?

Whisky

 

Un plat ?

Shaker de protéines

 

Ta musique du moment ?

Coeur de rocker (Julien Clerc)

 

Ta série (film) préférée ?no pain no gain

“No pain, no gain” avec Mark Wahlberg, un bon film de muscu

 

L’endroit que tu aimerais faire connaître ?

La salle de muscu

mathieu pages-décalé
Pajot toujours prêt à se lancer dans la guerre des rucks

Ton passe-temps favori ?

La muscu

 

Ta plus grosse honte ?

Aucune, j’assume tout

 

Ta première cuite ?

J’avais 15 ans, c’était lors dun Réveillon. J’ai vomi à 23h30 sur le petit train dans la cave d’un ami, j’ai pas passé minuit. Vive l’année 2004 !

 

Ta dernière grosse colère ?

Je suis très calme

 

Es-tu superstitieux ?

Oui. Toujours la chaussette gauche avant la droite et toujours le même slip gris

 

Ta devise ?

“Les garçons font les biceps, les hommes font les cuisses”

 

 

Côté terrain

 

mathieu pagès - décalé
…on dit du docteur qu’il tire plus vite que son ombre

Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ?

Yoann Maestri pour la guerre des rucks

 

Celui que tu aimerais plaquer ? 

Je déteste plaquer

 

Ton club préféré ?

Stade Toulousain

 

mathieu pagès-décalé
Pagès entre les pagelles…

 

Ton meilleur souvenir rugby ?

Premier match à l’extérieur à Vendres avec Mazamet. Grosse générale qui éclate, je m’étais échappé.

 

Ton pire ?

Défaite avec la B de Mazamet en 1/4 de finale de championnat de France contre Argelès la saison dernière

 

 

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ?

Jean Catuffe pour ses belles phrases d’avant match et ses pas de l’oie à l’entraînement

 

 

Côté vestiaires

 

mathieu pagès-décalé
Lors du stage d’intégration, Mathieu n’a pas hésité à en remettre une couche

Que fais-tu la veille d’un match important ?

Une séance de muscu

 

Le(s) comique(s) de l’équipe ?

“Cabine” alias Thibault Ilbert

 

Le plus fêtard ?

Notre coach “Farguy”

 

Le plus râleur ?

Mehdi Berkouk dit “Mule”

 

Le plus fashion ?

“Cabine” toujours avec sa chemise à pois

 

Celui qui fait peur sous la douche ?

Paul Catuffe à cause de sa brioche

 

Une anecdote mémorable ?

Julien Cènes dit “la Tige” en déplacement à Bédarrieux a vomi sur son siège dans le bus à l’époque mazamétaine

 

La phrase préférée du coach ?

“Après un kilo de gin, je suis tête-en-l’air” dixit Farguy

 

La question qu’on ne t’a pas posée ?

Mon point fort sur le terrain ? …La guerre des rucks

 

 

Fiche d’identité 

mathieu pagès-décalé
Pour camoufler ses origines castraises, Docteur pagès devient Mister Pajot

 

Né le 25/02/1989 à Castres (mais j’ai honte)

Profession : Infirmier au bloc opératoire à Pasteur et apprenti chirurgien

Parcours en club : Mazamet et depuis cette année Saint-Orens et en soirée espoir au Stade

Poste : Trois quart centre avec mentalité de pilier

Poids : 88 kgs

Taille : 1m75

 

mathieu pagès-décalé
Yann Frayssinet devrait surveiller sa femme plutôt que dormir car le Docteur rôde…
mathieu pagès - décalé
Thibault “Cabine” Ilbert allie humour et classe
mathieu pagès-décalé
On comprend que son ancien entraîneur Jean Catuffe l’ait marqué, un autre apôtre de la muscu
mathieu pagès- décalé
Le selfie des inséparables : Mathieu, Jean, Yann et “la Tige”

 

 

selfie saint orens
Les renforts mazamétains se sont très vite acclimatés à l’ambiance rouge et noire de l’est toulousain

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here