L’interview décalée de…Romain Lala (Castelnaudary)

0

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons une petite escapade audoise, à la rencontre d’un pur produit local. Né à Carcassonne, Romain Lala porte fièrement les couleurs de Castelnaudary. Aussi incontournable que le cassoulet peut l’être en terre chaurienne, qu’il sait apprécier même la veille d’un match, il est très attaché à ses racines, ses amis, son village et son bar. Ce qui n’empêche pas ce pilier moderne au physique à l’ancienne, d’être performant, puisqu’il est le meilleur marqueur d’essais de son équipe, avec huit réalisations ! Par sa répartie, son humour ravageur, ses goûts musicaux, et sa passion du rugby qu’il transmet, tant bien que mal, à “ses” juniors, il valait bien le détour. Interview décalée d’un rempart, d’un roc ! (par Jonah Lomu)

551439_10151460195747276_1679598016_n

Côté privé

Ton surnom ? Toupaloff, en hommage à Patrick Topaloff (humoriste des années 80), car je chante souvent sa parodie de Grease “Où l’as tu mise ma chemise grise ?” (vidéo à découvrir en fin d’article)

Remontee-Alessandra-Sublet-regle-ses-comptes_visuel_article2
Romain aimerait bien inviter la belle Alessandra sur une île…ou à Saint-Papoul

Avec quelle femme partirais-tu sur une île déserte ?Alessandra Sublet. Mais si je prends Mimi Mathy, je peux en prendre deux ?

On te confond avec qui ? avec Carlos, le chanteur. Surtout quand je mets un chapeau de paille, avec chemise à fleurs.

64788_337624673095543_8745016576660802403_n
Repas classique la veille de match

Fromage ou dessert ?  Dessert ! Surtout ceux du café Récantou, célèbre bar-resto de Saint-Papoul. J’y vais souvent les veilles de match.  Un samedi, ils avaient fait un gâteau basque, je l’ai mangé, entier, avec chantilly, crème, tout, trop bon. Samedi dernier, ils avaient fait un cassoulet, maison, trop bon aussi. Oui, la diététique, c’est important.

Un alcool ? Une mauresque, toujours

Un plat ? Les tripes…du Récantou. Ben oui, c’est un lieu connu de tous ici, et j’y ai tous mes amis. Les gérants, Pierre-Yves et Stéphane, anciens joueurs du ROC et de Bram, sont au top.

Ta musique du moment ? c’est souvent moi le DJ au club. je passe souvent “Cuir et moustache”. Comment ? Tu connais pas ?!? (pour entendre cette chanson à texte, rendez-vous en fin d’interview)

kaamelott-53f48910e3db4Ta série (film) préférée ? “Kamelott”, pour Alexandre Astier, et en film, “Astérix, mission Cléopâtre”, pour… Monica Bellucci bien sûr. Sinon, les neuf victoires consécutives avec il y a deux ans, ça, c’est vraiment ma série préférée.

L’endroit que tu aimerais faire connaître ? Sans surprise : le Récantou ! Et puis mon village aussi, Saint-Papoul, aussi. Très joli, tranquille, avec une abbaye, des vieux, des jeunes, la vie y est belle, et puis c’est le mien, donc je le préfère aux autres forcément.

le récantou
Le fameux bar Le Récantou”

Ton passe-temps favori ? En fait je me régale de faire des raisonnements, avec Mickaël Gibeau. Par exemple, un soir après l’entraînement, les douches étaient froides, et comme le manager du club est plombier, il en a pris pour son grade.

Ta plus grosse honte ?A la Salanque, sur un ballon porté pour nous, on avance, on avance, j’ai le ballon, je vois la ligne, je plonge…et je marque ! Mais c’était la ligne des 5m. Bon, je me suis bien fait chambrer, même par les mecs d’en face, normal, rien à dire.

Ta première cuite ? J’étais enfant de chœur étant jeune. Si, si ! En fait je buvais en douce dans le calice du curé. Je sais pas ce qu’il y mettait, du Jurançon, du Monbazillac, peut-être, à 10 ans, on ne sait pas trop. Avant l’office, tous les dimanches, il en rajoutait car il ne comprenait pas pourquoi le niveau baissait. J’ai fait mes communions correctement quand même. Mais j’ai lâché la burette pour la bouteille depuis.

Romain Lala - Roc (12)
“Le ridicule rend plus fort”

Ta dernière grosse colère ? J’entraîne les juniors du RELM (Rugby Educatif Lauragais Malepere), qui est un regroupement de quatre clubs : Castelnaudary, Villeneuve la Comptal, Bram, et Montréal Malepère XV). Samedi dernier, avant le match. je les ai engueulés parce qu’ils ne venaient pas s’entraîner. Le hic, c’est que je vois passer leurs snapchat le vendredi soir, puisqu’ils me les envoient ces petits fûtés. Et pour ceux qui viennent, je les retrouve en boîte, toujours le vendredi, alors qu’ils jouent le lendemain. A croire qu’ils fêtent la fin de l’entraînement !

Non pas le Carlton ! Juste le Récantou de Saint-Papoul

Es-tu superstitieux ? Pas du tout, mais j’évite les chats noirs, de passer sous les échelles et j’ai un bénitier à l’entrée de ma maison.

Ta devise ? “Le ridicule ne tue pas”, et “Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort”. Moralité : “Le ridicule nous rend plus fort !

 

Côté terrain

Romain Lala - Roc (9)
La même joie après un essai qu’à l’annonce d’un menu avec du cassoulet
pierre cortal BG
Pierre Cortal, une vrai carte postale permanente pour ses coéquipiers

Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ? Mon rêve s’est réalisé cette année, en jouant avec Pierre Cortal (3ème ligne). Il vient d’arriver au club, mais quelle classe, quel joueur. Il est beau gosse en plus, il a tout pour lui. On le bade, vraiment.

Celui que tu aimerais plaquer ? Un poids facile, qui ne me verrait pas arriver. Gilbert Montagné, peut-être, sur un coup d’envoi fictif ? Là, j’aurais mes chances.

Ton club préféré ? Le ROC et le RELM, bien sûr. Mes racines, c’est chez moi.

Ton meilleur souvenir rugby ? Avec les cadets du ROC en 2013, Champions du Languedoc Pays Catalan. Et il y a deux ans, en 32ème de finale contre Saverdun, beaucoup de monde, bonne ambiance. Très bon souvenir aussi.

Ton pire ? Lannée où j’ai signé à Bram en sortant de Juniors. Un copain m’a appelé, j’y suis allé…et on est descendu.

marc bourrel ddm
Marc Bourrel

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? Comme dirigeant, je vais citer Daniel Lefort, il s’occupe de tout avec les juniors : repas, feuilles de match, il fait tout, et avec le sourire. En coach, je ne connais pas encore assez bien Eric (Mercadier), même si on est parti sur de bonnes bases. Donc je citerai Marc Bourrel que j’ai cotoyé pendant mes quatre premières années au ROC. Un homme droit, pédagogue.

Trouve un autre nom que Chauriens, aux habitants de Castelnaudary : Les castelnaudariens ! Et pour les habitantes, les cassoles.

Si tu n’avais pas fait du rugby, dans quel autre sport aurais-tu pu t’épanouir ? Avant de faire du rugby, j’étais gardien de but au foot, et j’ai été élu meilleur gardien de l’Aude en moins de 13, je remplissais bien la cage. 

 

Côté vestiaires

Romain Lala - Roc (17)
Fin de match , tout le monde est content. Romain, lui, est déjà plongé dans sa playlist du soir. Du Sardou, pourquoi pas…

Que fais-tu la veille d’un match important ? Je mange diététique…au Récantou !

lionel condouret à gauche, et Thomas carbonnel
Lionel Condouret et Thomas Carbonnel, ne râlent jamais devant une bonne bière

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Je pense que c’est moi en fait. le dimanche, après le réveil musculaire, quand on se retrouve entre avants, je leur raconte une blague, c’est une tradition.

Le plus fêtard ? Thomas Carbonnel, et Benoît Sibra. Très souvent quand on est au club house, on a une chanson qui est devenue une autre tradition quand on l’entend : il faut se mettre à poil. On leur doit cette belle idée, née de notre stage à Quillan en début de saison.

Le plus râleur ? Lionel Condouret est pas mal dans son genre. Il a sa phrase fétiche “de toute façon je m’en bats les c….”. Dans un autre registre, il y a Antoine Labattut, notre arrière. Il traverse tout le terrain pour voir l’arbitre pour lui demander s’il n’a pas vu ci, ou ça, pourquoi il ne met pas de carton…et puis il repart à son poste.

adrien rouzaud fashion
Adrien “Delahousse” Rouzaud, toujours impeccable

Le plus fashion ? Adrien Rouzaud ! Le vendredi soir, après l’entraînement, on mange ensemble, on dirait qu’il part à une soirée mais il rentre chez lui.

Celui qui fait peur sous la douche ? Mickaël Gibeau. Il a du ventre, et en plus, il est roux. Mais il est sympa, alors ça passe.

Une anecdote mémorable ? Le stage à Quillan en début de saison. Premier soir, on attaque un apéro, et puis dix minutes après, tout le monde était à poil. Du grand n’importe quoi, entre anciens et nouveaux, pas de différence, c’était un très bon moment.

eric mercadier et adrien rouzaud
Eric Mercadier sait parler à ses joueurs. Et Bam !

La phrase préférée du coach ? il parle en onomatopée en fait. Il te dit “tu joues comme ça, et bam, là tu vas là et bam. Toi, tu te places comme ça et puis…bam!’

La question qu’on ne t’a pas posée ? Ou plutôt la question qu’on ne m’a jamais posée, parce que la réponse se voit tout de suite en fait : “tu fais de la muscu ?”

Romain Lala - Roc (5)Fiche d’identité

Né le 14 août 1987 à Carcassonne

Profession : Maçon

Parcours en club : Bassin éducatif (Relm), Bram, Castelnaudary (2007)

Postes : pilier

Poids : 123kg

Taille : 1.83m

 

Ils ont dit :

Romain Lala - Roc (4)
“Un pilier moderne, avec un physique des années 80”

Pierre Cortal (le BG) : Il nous fait bien rire chaque dimanche quand il nous raconte sa blague. Il faudrait absolument qu’il vous raconte celle de la golfeuse du week-end dernier, il nous a fait rêver ! C’est un bon mec, et accessoirement le meilleur marqueur d’essais du club.

Adrien Rouzaud (le fashion) : Romain est un très bon pilier, très mobile, qui lui donne le titre de meilleur marqueur du club cette année . Il fait partie des premiers “bringueurs”, c’est un très grand chanteur, surtout de Michel Sardou dont il est fan…

Lionel Condouret (le râleur): Romain il s’entraîne 20 min par semaine et il marque 1 essai par match, il va pas en faire plus. Sinon il écoute du Sardou toute la journée en buvant du rosé au Recantou. Un pilier moderne quoi !

Eric Mercadier (le coach): C’est avant tout un bon mec, intelligent, et fin…dans son humour, et son jeu aussi, mais pas physiquement. En fait, c’est un pilier très moderne, mais avec un physique des années 80. 

bouclier brannusBenoît Sibra (l’autre fêtard) : Il faut souligner l’état d’esprit et la condition physique de ce garçon qui vient nous filer un coup de main en fédérale 3, alors qu’il est par ailleurs détenteur du bouclier de brannus avec Saint-Marpoul depuis 2008. Merci à lui pour tout ce qu’il nous apporte, sans oublier les dates de ses tournées de variétés françaises !

roc décembre 2014
Décembre dernier, photo de groupe
Romain Lala - Roc (2)
On comprend mieux pourquoi Mickael Gibeau fait peur à Romain sous la douche
Romain Lala - Roc (8)
Il y a du Vercingétorix dans ce Toupaloff là
Romain Lala - Roc (11)
Autre passe-temps du colosse, le “Air Drum” ou lart de jouer de la batterie en toute circonstance

Romain Lala - Roc (16)

Romain Lala - Roc (13)
Il y a du Gonzalo Quesada dans cette passe
Romain Lala - Roc (6)
Après Vercingétorix, Barbe Rousse !
relm
Le gouffre du RELM, ses juniors préférés
1379990_10200968009306406_672667041_n
“Vas me chercher de la glace sil te plaît…”
Romain Lala - Roc (7)
“Bon jai compris, je vais me soigner tout seul !”
581330_4167965715871_1115360365_n
Il arrive à Romain de “cuisiner” parfois aussi

 

Découvrez les chansons qui passent au club House de Castelnaudary…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here