L’interview décalée de…Manon André (BSORF)

2

A Mazères-Cassagne, difficile de parler rugby sans évoquer la famille André. Eric ancien joueur et actuel président, a transmis le virus à son fils Nans, et bien malgré lui à Flavy, la cadette et l’aînée Manon. Maman Christine ne voulait pas que ses filles jouent au rugby. Peine perdue. Les deux frangines jouent ensemble au Blagnac Saint-Orens Féminin (BSORF).“C’est un immense plaisir de pouvoir jouer avec Flavy” confie Manon, qui a trouvée dans ce club une deuxième famille, et des amies pour la vie (qui ont réagit en nombre à la fin de cet article). Notre championne fait l’unanimité, au point de ne pas lui trouver de défauts, ou presque. Sa passion du rugby, elle la vit pleinement, et la transmet aux plus jeunes, via l’association Rebonds. Nous l’avons sollicité pour une interview décalée version féminine sans filtre, qui fourmille d’anecdotes croustillantes et de bons mots sur ses copines. Bsorfez bien sur cette interview, en espérant que vous aurez autant de plaisir à la lire, que nous à la préparer. (par Jonah Lomu)

manon andré (6)
La famille André tout sourire autour…d’un terrain bien sûr

Côté privé

manon andré (10)
Presque des jumelles avec Marjorie !

Ton surnom ? Manouche, Capish, Knaky Ball, Dédé pour les plus courants

Avec quelle femme partirais-tu sur une île déserte ? Marie Relou, c’est la seule capable de nous faire survivre sur une île déserte, et puis elle fera des blagues aussi

On te confond avec qui ? Marjorie Mayans, surtout sur un terrain

Fromage ou dessert ? Café gourmand

Un alcool ? Les bières chaudes après les matchs qui ont attendues dans la soute toute la journée

Un plat ? Les pâtes carbo de Mathieu Galey (le compagnon de Manon).

Ta musique du moment ? Elodie Martin dans son interprétation de « Y’a trop d’gens qui t’aiment »

Repas de Noël 2014 : The VOICE made in BSORFA deux jours de notre 1/2 finale de Top 8, pour s’éloigner un instant du stress, nous vous proposons d’entrer dans l’intimité du BSORF et de vivre un instant volé du repas de Noël de cette saison. Presque une centaines de joueuses et dirigeants réunis autour d’un bon repas, et d’une voix : notre THE VOICE !Un conseil, montez le son !!!#BSORFFamily #EnRoutePourLaDemie

Posted by BSORF – Officiel on vendredi 24 avril 2015

manon andré (13)
La colère se lit parfois sur son visage

 Ta série préférée ? La nouvelle série “Hard”, sur Canal plus avec Emilie Belondrade comme actrice en doublure…

L’endroit que tu aimerais faire connaître ? Les crampons d’Audrey Lagarigue après avoir passé l’hiver entre les terrains et son sac… et puis mon village Cérizols.

Ton passe-temps favori ? Admirer la connerie de Audrey Abadie, je ne m’en lasse pas. Elle grimace tout le temps sur les photos. Impossible de trouver une photo d’elle sérieuse. Elle a toujours la patate !

Ta plus grosse honte ? Je suis capitaine, mi-temps d’un match j’ai dit aux filles “allez, à 3, on dit « on gagne »… « 1,2,3…on gagne ! » Gros solo. Ca me suit.

Ta première cuite ? Mon cul sec à « l’eau de vie » un jour de canicule en pensant que c’était de l’eau…je devais avoir 10 ans.

Ta dernière grosse colère ? Entraînement séparé, les avants travaillent les touches à 5 où je ne participe pas. Je décide alors de m’incruster à la ligne de ¾ pour un exercice de passes que j’ai trouvé très drôle. Si bien qu’Eric Carrière a fini par me dire « tu dégages » très énervé. J’ai quitté l’entraînement en lui criant de ne pas me parler comme ça, de pas me dire dégage mais au moins va t’en

11329696_10207089296255726_574854543_n
Méditation acte 1…

Es-tu superstitieuse ? Je me sens pas au top si Margaux Deylaud oublie de mettre ses shampoings dans la douche dès qu’elle rentre au vestiaire ou que Audrey Abadie n’étale pas sa mini serviette à poissons par terre. Ou encore que Carla Neisen ne se strape pas l’avant-bras. D’ailleurs, si quelqu’un peut m’expliquer, car nous, on cherche encore. Sinon le rituel des « tresses de poney » est devenu indispensable dans ma préparation.

Ta devise ? Au BSORF «on gagne pas souvent mais qu’est-ce qu’on rigole… mais ça c’était avant !» Sinon “toujours profiter de tout”

Si tu avais un pouvoir ? Avoir le même « pep » que Emilie Driguez euh non…Courir aussi vite que Laura Escande … enfin quand elle ne fait pas une « escandal ».

 

 

Côté terrain

Les joueuses du BSORF peuvent désormais se tourner vers les demi-finales (photo Jean Edde)
Malgré quelques discours improbables, Manon montre toujours l’exemple sur un terrain  (photo Jean Edde)
manon andré (8)
La Marseillaise avec l’équipe de France, que d’émotions

Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ? Mon frère, Nans André

Celle que tu aimerais plaquer ?  La numéro 4 Irlandaise…

Ton club préféré ? Avant de commencer à jouer c’était Mazères-Cassagne Sport où jouaient mes copains d’enfance, mais maintenant c’est le BSORF bien sûr !

manon andré (4)
Toujours présente et vigilante, ici avec l’équipe de France contre l’Ecosse (photo M. Chevaux)

Ton meilleur souvenir rugby ? il y en a tellement. Mon premier match international en Août 2008 contre les Sud Africaines au Canada, j’avais l’impression qu’elles étaient 30 en face même si nous avions gagné. Puis le match de la montée en Top 10 en 2009, des discours des anciennes de Laure Candy, Coco, Tata, Flikette… qui te donnent des frissons, les tirs au but de Chalotte Lefèvre qui tape dans le ballon comme dans la cour de récréation, ça passe on gagne et le retour en bus a duré 1 semaine. Et dernièrement la Coupe du monde et la visibilité qu’elle a donnée au rugby féminin.
Ton pire ? Les matchs internationaux où j’attends encore de rentrer.

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? Mon tout premier, Arnaud dit « Nono », qui m’a amené au rugby, « Mafoutuna » pour sa passion et son charisme, mais je pense qu’Eric Carrière et Alain Diez nos entraîneurs actuels marqueront eux aussi mes années rugby « Pardi ».

Tu es plutôt N’Diaye ou Mayans ? Safi N’Diaye.

Côté vestiaires

selfie bsorf vestiaires
Il s’en passe de belles dans les vestiaires

Que fais-tu la veille d’un match important ? Habitant à 1h de Toulouse je cherche un squat pour pouvoir me lever 1h plus tard.

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Impossible de ne pas citer Marie Relou pour l’ensemble de son œuvre. Sinon Audrey Abadie me fait énormément rire, ainsi que Marine Perceval qui est naturellement marrante et perchée.

Le plus fêtard ? Incontestablement Pascale Labatut une valeur sure, en deuxième position Flavy, ma soeur, mais faut arriver à l’heure. Puis Margaux Caravaca pour les fins de soirées, elle a toujours de la ressource…

La plus râleur ? J’hésite… ah non Léna Auriol, elle parle autant qu’elle râle, mais on l’adore.

manon andré (5)
Le même sourire que Bob

Le plus fashion ? Manon Bigot et Montserrat Amédée.

Une anecdote mémorable (terrain, vestiaires, 3ème…) ? Les troisièmes mi-temps au club house de Saint Orens (à Blagnac on se tient encore) qui finissent en ventre glisse. Notamment celui de notre victoire contre Lons qui était championne de France en titre. On a fini avec les protections, casques et protèges dents (seulement) à se lancer sur le carrelage. Après on rigole beaucoup parce on a une équipe de « championnes » mais on ne peut pas tout raconter !

La phrase préférée d’un coach ? Pierre Verdenal que « l’on fait rêver » de toute manière « on est ses idoles », Eric Carrière « c’est pas fandingo » « et pardi », Alain Diez qui insiste pour que nos touches soient « Belles et Bonnes ».

manon andré (3)
Méditation acte 2

La question qu’on ne t’a pas posée ?Que fait-on lors des déplacements en bus à Rennes, Lille, Caen, Bobogny ?
Réponse : On mange beaucoup, on joue à la belote, on regarde moultes films, on chante des karaokés (toujours les mêmes), on dort ou on regarde dormir Audrey Forlani, on remange et on rebelote, on s’arrête pour le réveil musculaire (à bon il y a réveil musculaire !?) puis on mange on dort et on commence à se coiffer, écouter de la musique, puis « y’a machde »…

manon andré (2)Fiche d’identité

Née le 22/09/1986 à Muret
Profession : Educatrice sportive et chargée de développement de l’Association Rebonds ! sur le Comminges et l’Ariège.
Parcours en club : Saint-Orens depuis 2008 et BSORF depuis 2 ans
Poste 4/5/6/7/8
Poids / Taille : 1m80 et 80 kg comme mon père, depuis ses 20 ans

Elles ont dit :

11351126_10206850525043736_2408229711242019903_nMarie Relou : Souriante et avenante, elle a le défaut d’être overbookée et tête-en-l’air. Elle ne doit plus s’en souvenir mais moi ça m’a marqué. Lors de ma première année à St-O, il y a 6 ans, sur un de mes premiers matchs, à Bayonne, alors qu’elle avait bien répétée à tout le monde de faire gaffe à ne pas glisser sur le carrelage des vestiaires, elle s’est offert la chute du siècle en revenant en courant des toilettes, dans le couloir des vestiaires. Le tout devant l’arbitre, sacrément plié de rire. Je me souviens m’être dit “mais qu’est-c que c’est que cette meuf

Laura Escande : Humble, elle est à l’écoute des autres. c’est une personne formidable. Son seul défaut est de ne pas connaître les règles du rugby. Sinon elle est capable de rouler pendant 2h dans une direction pour se rendre compte qu’on roulait dans le mauvais sens. Looser dedicass EVJF MOMIE.

Elodie Martin : Je me souviens d’un discours d’avant match contre Sassenage où une des filles avait dit qu’il fallait gagner avec 5 points, soit le bonus offensif. Et Manon avait rajouté “Et même plus si on peut ! ” Comme le montre cette anecdote Manon est un peu perchée parfois mais reste une capitaine exemplaire et une personne à l’écoute et très généreuse.

Margaux Caravaca : Elle est très attentive surtout en voiture ! C’est une super organisatrice de crémaillère. Elle parle et bouge beaucoup trop en dormant. Elle casse beaucoup trop facilement les sommiers aussi. Manon a un don très rare : elle sait faire le bram du cerf. Bref, c’est une fille en or.

11329837_10207282635683273_7868660128647343731_n
Bataille de mousse à raser avec Margaux Caravaca

Flavy (la frangine qui s’est bien démenée pour nous envoyer quelques photos. On dit ça…) : Quand elle était jeune, à un inter village de Castaignède, elle faisait une course d’ânes et elle était plus grande que l’âne. Ill faisait que la faire tomber genre rodéo. Sinon, elle est toujours là quand on a besoin d’elle, très sociable, elle aime tout le monde. Elle est sûrement trop gentille.

Léna Auriol : Manon est quelqu’un d’optimiste, toujours positive, et qui sait tirer le meilleur de chacun. Par contre, c’est la plus grande étourdie du monde, elle vit pas sur la même planète que nous parfois. Elle nous sert de véritables perles lors des discours d’avant match. Manon, même avec le bonus, on ne peut pas prendre plus de 5 points !

Pascale Labatut : Manon, c’est toute une histoire. Toujours prête à rigoler. On ne parlera pas des ventriglisses à Saint Orens hein ? Elle est toujours attentive aux problèmes des unes et des autres, jamais ou presque, de mauvaise humeur. Manon, c’est avant tout des réflexions improbables : “Elle est chaude ma soeur, elle est chaude !” à l’entraîneur qui se demande s’il fait rentrer Flavy sur le terrain. Manon parfois, elle est ailleurs, à l’ouest quoi,  mais là où elle est, ça a l’air super cool !

Audrey Abadie : Il y a tellement de choses à dire sur Manon André. Elle n’a que des qualités, elle est parfaite ! Non, sérieux, c’est un réel bonheur de la côtoyer, elle illumine mes journées…avec sa bêtise. Elle en est fatigante, mais on s’y fait. Qu’est ce qu’on rigole !

manon andré (15)
Un groupe qui a pris son envol sans se prendre la tête

Marine Perceval :  Manon, c’est une tête en l’air, elle oublie tout. Mais elle est toujours souriante avec les dents du bonheur, elle a une bonne humeur communicative. Ah, ses discours d’avant match ! Un jour, après un beau speech, elle nous dit ” Et qu’est ce qu’on fait les filles aujourd’hui ?” Après un long blanc; elle nous répond “on gagne !”

Nans (le frère) : Ses défauts ? son rire, elle est souvent en retard, elle confond beaucoup de mots, comme “navet”, elle pique dans les assiettes aussi. Un jour, on a réussi a lui faire croire qu’un sanglier était rentré dans la maison.

BSORF
Photo de “famille” lors d’un déplacement
manon andré (1)
Le rythme dans la peau
11403380_10207282720765400_3489050790531727723_n
allez on danse !
manon andré (12)
Partante pour les soirées déguisées aussi
manon andré (7)
Bientôt le Tour de France…On va commencer par celui de Mazères non ?

Les dossiers du grenier : 

11401317_10207282683484468_4918602772066388019_n 11226578_10207282673964230_5574911401296004689_o 11140289_10207282685644522_6883114993121002184_n

2 Commentaires

  1. L’article est super bien fait. Manon le mérite, elle est super, spontané, honnête elle est vrai tout simplement , elle ne triche pas . C’est une gagneuse .Des fois elle est tête en l’air ,c’est ce qui fait son charme.. dominique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here