L’interview décalée de… Bertrand Cunnac (Léguevin)

0

Dans un groupe de joueurs, il y a toujours un taulier, un leader, celui que l’on écoute avant un match, un papa quoi. En véritable pilier de l’équipe, il montre l’exemple sur le terrain…et essaye de le faire en dehors. Il faut dire que les jeunes qui l’entourent sont plus endurants et résistants, surtout en 3ème mi-temps. Peu importe, il ne calcule pas, généreux dans l’effort, il l’est aussi dans la vie. Il donnerait sa chemise à n’importe qui…sauf que personne ne la veut. Beau joueur, pas rancunier plutôt, il garde le sourire, qu’il fige souvent par des selfies permanents. Mais il se soigne paraît-il. Comme il soigne les autres, car Beber est kiné-osthéo. Et comme la jeunesse a bon dos, il a décidé de remettre les choses en place, dans un corps à corps direct avec l’interview décalée. Conséquence d’un pari perdu en fait…(par Jonah Lomu)

bertrand cunnac (12)
Beber, au centre, toujours en première ligne

Côté privé

40424
Ah, Audrey Fleurot. Beber ferait bien le coq devant la belle rousse…

Ton surnom ? Beber, sans T !

Avec quelle femme partirais-tu sur une île déserte ? Audrey Fleurot…ou mon épouse. Elle va sûrement lire cet article. Une vraie machine cette Audrey Fleurot, non ?

On te confond avec qui ? La Boule de Fort-Boyard

Fromage ou dessert ? Fromage

Un alcool ? La bière

Un plat ? La daube de ma grand-mère

Ta musique du moment ? Imany, et Patrick Sébastien avec “les sardines” le plus souvent possible après les matchs le dimanche.

18869530Ta série (film) préférée ? Reservoir Dogs de Tarantino, et Friends en serie old school.friends

L’endroit que tu aimerais faire connaître ? La bodega du Coq Léguevinois pour les fêtes du village et ses afters legendaires.

Ton passe-temps favori ? On va faire original : boire et manger.

Ta plus grosse honte ? Je n’ai honte de rien

Ta première cuite ? À 11 ans apres le titre de champion de france UNSS avec le collège de Pibrac, j’ai bu deux portos, j’étais mort, à l’epoque je ne coûtais pas cher en bringue.

le paiement de la colere pour le retard de boudu
“Boudu” a payé son retard dans le bus

Ta dernière grosse colère ? Apres Boudu et Mathias samedi matin avant de partir en Andorre qui se pointent pleins comme des coucous avec 45 minutes de retard sur le rendez-vous et sur le même Boudu le dimanche pour rentrer qui se pointe avec 30 minutes de retard pour partir.

Es-tu superstitieux ? Non

Ta devise ? Les choses que nous possédons finissent pas nous posséder.

Qu’as tu fait pour le réveillon ? Un chalet à la montagne avec des potes promo kiné toujours des très bons moments avec eux.

Côté terrain

bertrand cunnac (18)
Toujours prêt au combat (photos de match – Sab)

Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ? Mathieu Richard, la légende tournefeuillaise.

bertrand cunnac (14)
Matthias Gay ? Pas du tout, Beber qui qui se prend pour son arrière préféré

Celui que tu aimerais plaquer ? Mathias Gay notre arrière, mais il court trop vite. Salaud de jeune !

Ton club préféré ? Le Coq Léguevinois, et en pro, Montauban pour faire plaisir à Jake White.

Ton meilleur souvenir rugby ? La montée en Honneur il y a deux ans. On gagne contre Villeneuve à la maison il y avait un monde fou autour du stade ce jour là.

Ton pire ? Plusieurs, j’ai perdu beaucoup de finales.

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? Mika Carré et Eric Mercadier, les seuls entraîneurs qui m’ont fait pleurer pendant des discours.

Moulés ou vissés ? Moulés avec mes courses chaloupées

Côté vestiaires

Que fais-tu la veille d’un match important ? Rien de particulier, je bois des bières en regardant les matchs de rugby.

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Vincent Mimosa dit Sergio Platrier

jean marie berthier
Jean-Marie Berthier, un des grands fêtards du groupe.

Le plus fêtard ? Ils sont plusieurs à se disputer le titre à égalité : Jean Marie Berthier, Kevin Chavanne et William Gallaup.

Le plus râleur ? Je vais faire plaisir aux copains je vais dire moi.

Le plus fashion ? Là aussi une égalité, ils rivalisent avec Julien Chambert du TUC et ses pantalons moutarde : je dirai Adrien Dulaurans et Léo Coudon.

lucas durand
Cest vrai qu’il fait peur Lucas Durand !

Celui qui fait peur sous la douche ? Sans contestation Lucas Durand, le problème avec lui c’est que c’est pas que sous la douche qu’il fait peur.

Une anecdote mémorable ? Le ventre-y-glisse dans notre nouveau club house après la victoire contre Launaguet cette année, tout y est passé, le savon, la bière, le whisky, les extincteurs.

La phrase préférée du coach ? Respect, solidarité, avancer.

La question qu’on ne t’a pas posée ? Crois-tu que vous pourrez toucher du bois cette année ? J’y pense et pas qu’en me rasant le matin…

bertrand cunnac (4)Fiche d’identité

Né le 04 09 1983 à Toulouse
Profession : Masseur-kinesitherapeute Ostéopathe
Parcours en club : Léguevin – FCTT – Léguevin
Poste pilier
Poids 103kg HT
Taille 179cm TTC

Ils ont dit :

leo coudon
Léo “Cloclo” Coudon

Léo Coudon : Beber, oui parce que personne ne l’appelle Bertrand ! je dirai que c’est notre plus grand leader, peut être le seul homme indispensable. C’est un mec simple, généreux, plein de belles valeurs humaines, mais de combat aussi. C’est un jeune père de famille trentenaire, mais il adore vraiment la compagnie des jeunes, être entouré de minots, et tout particulièrement à Léguevin étant donné la moyenne d’âge de notre groupe. D’ailleurs, sur ce point là il est devenu un vrai “Selfie addict”, il en prend tout le temps, sans arrêt. Il pleure très, très, très souvent, pour ne pas dire à tous les matchs, dans les vestiaires. Ah et j’allais oublier, il pue des pieds aussi.

Lucas Durand : Il pleure à chaque discours d’avant match…et après les match aussi. Il nous dit toujours la même chose : “qu’il prend du plaisir à jouer avec nous , que c’est que du bonheur “. Il est kinésithérapeute et il est un peu rude, entre nous, on dit que c’est un boucher. Il dit toujours qu’il sort avec nous pour surveiller les jeunes mais il sort de boîte toujours plus torché que les jeunes. Au voyage de l’année dernière il a voulu tenir le rythme des jeunes, résultat, il a vomi tout le trajet de bus du retour, de Salou à Léguevin !

Jean-marie Berthier : C‘est vrai qu’on a toujours droit à des larmes avant les matchs. Mais pour le reste, je ne dirai rien, car certaines choses restent entre nous…

Kévin Chavanne : Non, je ne peux et ne veux rien dire. c’est un secret défense. Surtout pour la mienne d’ailleurs. On vous a dit qu’il avait vomi au retour du voyage de fin d’année ?

bertrand cunnac (10)
Toujours digne pendant les repas…
bertrand cunnac (16)
Un pilier moderne, qui perfore les défenses…parfois ! Notez le sourire de son coéquipier à côté.
on refait le match
Une technique de Kiné : dormir en buvant
bertrand cunnac (20)
Parfois le kiné reprend le dessus : “Attends, je sens un point de contraction dans ton dos…”
bertrand cunnac (3)
…Si, si, je t’assure, au niveau des lombaires…
bertrand cunnac (2)
…Là, voilà, c’est la 12 !
bertrand cunnac (1)
…Clac ! c’est bon, voilà, tu peux y retourner”
vincent mimosa
Le Coq Léguevinois chante fort cette année
bertrand cunnac (11)
L’élégance permanente. Avec la fameuse chemise…

bertrand cunnac (9)

bertrand cunnac (7) bertrand cunnac (6) bertrand cunnac (8)

bertrand cunnac (17)

 

Selfie addict avec les copains…

 

bertrand cunnac (5)
On voit bien le côté protecteur, paternel même de Beber, en soirée…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here