Jeunes : les cadets de Tyrosse champions de France

2

Le rugby vous marque pour la vie. Une saison aussi. Les cadets de l’entente Côte Sud Landes (Tyrosse – Capbreton – Hossegor Soustons et Saint Jean De Marsacq ) se souviendront de celle qu’ils viennent de clôturer de la plus belle des manières dimanche, en décrochant le titre de champions de France U16. Une victoire 17 à 11, sur le terrain de Revel, contre une valeureuse équipe de Valence-Romans, dont il faut saluer la présence de deux équipes en finale U16 et U18. Mais ces souvenirs de vie dont nous parlions auront bien sûr un goût différent selon que l’on ait gagné… ou pas. (photos Christophe Fabriès)

La performance landaise est d’autant plus remarquable que ces jeunes gars n’auront perdu aucun match cette année. En phases de poule tout d’abord, 14 matchs, 14 victoires, 9 bonus offensifs dans la besace et 645 points inscrits (!), pour seulement 88 encaissés. Puis en phases finales : victorieux de Langon en demi-finale (17-14), de Tournefeuille en quarts (20-17), d’Albi en 8ème (24-6), de Grenade en 16ème (14-7) et de Rodez en 32ème (39-21), les Tyrossais n’ont pas eu de partie facile face à des adversaires de taille, réputés pour leur formation. En finale aussi. A 3-0 à la pause, difficile de savoir qui allait écrire son nom sur le bouclier. Mais la seconde période permettait d’y voir plus clair. Les Landais dominaient les Drômois, concrétisaient par deux essais et géraient la fin de partie grâce à une belle défense. 17-11, ce succès est le troisième du genre après 2013 et 2017, signe que la formation landaise est toujours aussi bonne.

Et puis comme le rugby est une histoire humaine, soulignons que ces succès sont marqués du sceau de la famille avec en 2017 Clément Cazaurang et Théo Nabeiro qui avaient touché le bout de bois, et deux ans plus tard, leurs frères Baptiste et Alexis ont fait de même. Le tout sous la dirextion des mêmes entraîneurs, Maxime Darrouy et Bédo Mendez, qui se donnent sans compter pour “leurs” petits, et qui visiblement, le leur rendent au centuple.

Bien sûr, le finaliste perdant aura ce petit goût amer en repensant à ce dernier match d’une saison pourtant remarquable. D’autant plus ici que Valence-Romans a placé ses U16 et U18 en finale. Mais sans aucun titre à la cé, c’est ussi dur que formateur pour former des compétiteurs avides de succès plus tard. Des souvenirs à vie on vous dit…

61599624_10157212453213320_6662088553540878336_o
La joie à l’état pur pour Tyrosse (photo Christophe Fabriès)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (14)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (15)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (4)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (5)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (8)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (12)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (13)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (11)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (10)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (7)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (18)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (19)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (6)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (16)

tyrosse valence romans finale cadets 2019 (2)
Pour RugbyAmateur.fr, photos Christophe Fabriès

2 Commentaires

  1. Non, le RCSL, entente Tyrosse Capbreton – Hossegor Soustons et Saint Jean De Marsacq
    Ou alors les cadets de Capbreton par exemple sont là pour faire joli…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here