Insolite : déplacement sur deux roues pour disputer un derby royal

0

Deux petits kilomètres séparent Eysines du stade du… Stade Bordelais. Pour ce déplacement chez le leader de sa poule de 1ère série Nouvelle Aquitaine, les joueurs d’Eysines ont donc décidé de joindre l’utile à l’agréable, et de faire par la même occasion, un échauffement anticipé, quelque peu particulier…

En effet, les Eysinais ont choisi des moyens de locomotion originaux, comme le vélo, la trottinette ou bien encore, des rollers. L’empreinte carbone étant réduite à zéro pour ce très court déplacement, les Girondins ont surpris les supporters adverses par cette arrivée digne d’une étape du Tour de France. Mais, ils ont aussi surpris leur monde en emportant avaient avec eux de délicieuses galettes des rois, non pas pour éviter toute fringale, mais bien pour les partager avec leurs hôtes du jour. Des galettes distribuées pendant la première mi-temps des équipes fanions, par les joueurs de la réserve eux-mêmes.

Malgré deux défaites, le double promu a donc régalé les papilles, mais aussi et surtout régalé par l’état d’esprit remarquable d’un groupe de 65 joueurs très impliqué, qui entend bien ne pas perdre les pédales d’ici la fin de saison.

Selon nos informations (merci Anthony), le retour s’est bien déroulé, même dans l’obscurité. Les rugbymen du nord ouest bordelais déjantés, étaient équipés de lumières, et sont restés sagement sur les pistes cyclables. Ils entendent rester dans la bonne roue au classement et se remettre en selle dès ce weekend. Ce que nous leur souhaitons vraiment, car pour nous, ils ont déjà gagner le maillot jaune de l’esprit rugby amateur…

82839635_481241362575088_1363642092026331136_n

82069092_575908956584212_7974599446455386112_n

82801767_828233374289141_5050860984382521344_n

81879097_478889046144958_3118424622316388352_n

81393226_730737497454490_509701013310013440_n

82774988_597317494162572_8101903672973197312_n

82110232_477492819603330_2896786365469425664_n

82148794_481566035840085_962068654214610944_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here