Incidents : match arrêté par… les joueurs !

6

Le match entre Villeneuve-sur-Lot (6ème de la poule 3) en déplacement à Nord-Landes (entente Parentis-Labouheyre) n’est pas allé à son terme hier. Alors que les locaux menaient 13-3, les joueurs et le staff des Lot-et-Garonnais “ont préféré ne pas reprendre une partie émaillée de nombreuses agressions” comme le stipule un communiqué du club. Une décision rarissime, mais qui selon le président de Villeneuve-sur-Lot se justifie pleinement…

On rapporte notamment un coup de pied au visage (l’ailier du RCV, Kevin Ory, souffrirait d’une fracture du plancher orbital) dont chaque camp a une interprétation différente. Un carton rouge et plusieurs incidents plus tard, la décision de ne pas reprendre le match par les visiteurs était unanimement prise. Jérôme Colombini (vice-président du RCV XV) s’explique ainsi dans les colonnes de la Dépêche ce matin: «On s’attendait à un match solide, comme au match aller. D’autant qu’on avait gagné contre cette équipe de Parentis-Labouheyre, première de la poule, à Villeneuve. Le match a commencé et, assez rapidement, chaque contact était suivi d’un coup. Nos joueurs ont riposté dans la limite de ce qu’ils pouvaient faire, jusqu’à ce qu’un de nos joueurs, soit agressé à la sortie d’un regroupement. Il a pris un coup de pied ou un coup de genou, on ne sait pas, malheureusement, nous n’avons pas filmé le match. Il s’est fait éclater la pommette. Il est à l’hôpital. On craint davantage pour lui et il ne pourra pas aller travailler ce lundi. C’est pourquoi il doit porter plainte. Après ce fait de jeu, juste avant la mi-temps on marque un essai, refusé pour un en-avant, mais, sur l’action, après avoir aplati, notre joueur a pris un coup de genou et un coup de pied à terre. Nos joueurs ont compris que leur intégrité physique était en danger. Ils ont donc décidé d’aller voir l’arbitre et le délégué pour lui dire qu’ils ne reprendraient pas le jeu en deuxième mi-temps. Nous, dirigeants du RCV 15, comprenons pleinement leur décision. Sur le plan sportif, la Ligue va sûrement convoquer une commission pour statuer sur ce match. Pour le reste, nous allons suivre les événements de très près avec notre joueur blessé. »

La Ligue Nouvelle Aquitaine est décidément confrontée à de nombreux faits et gestes répréhensibles. La Commission de discipline aura donc beaucoup de travail en ce début d’année pour enquêter et prendre des sanctions qui s’imposent. Nord Landes, leader de sa poule, pourrait, dans ce cas, perdre gros. Reste à déterminer les responsabilités des uns et des autres, car pour se battre, il faut souvent être deux. Mais d’ici là, souhaitons avant tout un bon rétablissement au joueur blessé…

71581279_3299583860082171_1562569949086482432_o
Le match aller, remporté 39-35 par Villeneuve sur Lot, avait été tendu et s’était déjà joué à quelques… poings (photo club)

6 Commentaires

  1. Encore des joueurs qui ce prennes pour des stars de la boxe thaï . Ils ont rien a faire sur un terrain de rugby , ou est le fairplay . Cette équipe je la ferais descendre de divisions , avec une amende pour leur faire voir que le rugby et avant tout du respect .

  2. si les arbitres ,délégués et la commission de discipline prenaient leurs responsabilités des clubs tels que celui la ne pourrais plus jouer fautes de joueurs
    c est la même chose dans le Languedoc Roussillon que des mauvais gestes non sanctionnés…..

    • Moi j ai vue un match où le représentant de la fédération c est casser alors que notre entraîneur lui demandait d arrêter le match
      C étais plus vicieux placage sur le cotes du genoux ect

      • Oui c est la triste vérité si les délégues prenaient leurs responsabilités et sanctionnés ce comportement de joueurs mais prefere dire ne pas avoir vu……..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here