Ichem Ghanmi : “Quitter Saint Sul, c’est quitter ma deuxième famille”

0

Il fait partie de ceux que l’on appelle couramment un “papa” d’une équipe. Un meneur d’hommes, respecté, et toujours exemplaire sur le terrain. Ichem Ghanmi aura vécu de belles émotions ces dernières années avec son club, Saint-Sulpice la Pointe (81), vice champion des Pyrénées 2016, une remontée en fédérale 3, après avoir activement contribué à remettre l’équipe fanion sur les bons rails. Oui, mais voilà, le gaillard ne sera plus sur le pré à la reprise…

Il nous explique pourquoi : “Je visais un concours depuis longtemps (cadre de la fonction publique d’état). Je l’ai passé et les résultats sont tombés lundi dernier. J’ai été reçu, et je vais donc partir ce samedi, à Bastia”.

Si la destination est plutôt attrayante, le changement de vie et l’éloignement avec sa famille et ses amis sont de nature à émouvoir le colosse :  “Arrêter le rugby n’est pas le plus facile, je l’avoue, mais l’enjeu professionnel a pris le pas sur le reste. Mes coéquipiers, mes dirigeants savaient qu’il était fort probable que je quitte le club à la fin de la saison. Ils ont donc pu anticiper. Quitter Saint Sul, c’est quitter ma deuxième famille. Je m’y suis fait des amis, de très bons amis. Sportivement j’ai vécu des superbes moments. Je n’ai que de bons souvenirs. Je quitte le sud-ouest, ma famille, ce n’est pas facile oui, mais c’est pour la bonne cause”.

L’émotion palpable, Ichem se ressaisit : “Je ne jouerai pas au rugby en Corse, je veux faire une pause. En revanche, je continuerai à suivre le rugby et les copains grâce à RugbyAmateur”. Qu’on se le dise, le captain sera présent par la pensée dans les vestiaires le dimanche après midi, et peut être même physiquement : “Je reviendrai, aussi régulièrement que possible”, nous a-t-il assuré. En homme de parole qu’il est, on le croit sans souci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here