Honneur – Lavelanet face à Laroque-Belesta, un vrai derby d’Olmes

0

A quelques centaines de mètres près, certains retiendront la deuxième défaite consécutive à la maison. D’autres parleront d’un très bon début de championnat, à l’extérieur. Mais nul doute que tous parleront de respect et d’une belle fête du rugby…(par Jérôme Gallion et Pol le Mounègre – Photos Pascal Villalba)

1980434_711280488920777_2007050387307975452_o
Beaucoup de monde pour le derby

Car le derby qui a opposé les deux (très) proches voisins de l’Ariège, une grande première, a eu le double mérite de réunir plus de 1700 personnes (!) et d’offrir un match d’une correction exemplaire. Une rencontre d’un niveau inégal, qui n’a pas permis de s’enthousiasmer outre mesure, mais qui a l’immense mérité de maintenir les supporteurs des deux camps sous pression jusqu’au terme. Crispés par l’enjeu sans doute, les deux équipes ont eu du mal à trouver leurs marques. Mais ont fini par trouver la faille. Laroque, tout d’abord. En fin de première (essai de Biscay) et début de seconde (essai de Barthez), s’en est allé en terre promise pour mener 18 à 3. Et faire un break que l’on aurait pu croire fatal aux locaux. Mais les champions pyrénéens 2014 de Promotion Honneur ont fait valoir leur courage et leur abnégation. En réduisant le score par un premier essai inscrit par Jean Boulbes, puis un second, par Huguet, à 7 minutes de la fin. Les Lavelanétiens ont entretenu l’espoir d’un retour improbable, et une ambiance des très grands jours dans le stade Paul-Bergère. Mais Laroque-Belesta était un peu plus fort. Oui le derby du Pays d’Olmes a tenu ses promesses. Le match retour a déjà été coché sur les agendas, ce sera le 16 novembre prochain. Suffisant pour refaire le match et sans doute parler un peu plus du mot “fusion”. L’autre débat qui alimente les conversations depuis un certain temps, et qui devrait continuer encore longtemps entre la départementale 117 et 625. Oui, l’Ariège est une terre de rugby, qu’on se le dise. Et l’entente y est cordiale. Et pas seulement pour Laroque et Belesta…

 

Lavelanet Laroque P. Villalba (21)
Les intentions étaient bien là

Réactions 

 

Jérôme Boucheron (entraîneur du stade Lavelanet) :

“Déçu du résultat, on manque de concentration en première mi-temps sur deux ou trois minutes et on encaisse l’essai. En plus notre buteur ne réussit pas deux pénalités. En deuxième mi-temps on fait jeu égal, on s’accroche, nous ne sommes pas enfoncés comme certains l’avaient imaginé. Nous marquons deux essais et on manque un troisième en fin de match. Le prochain déplacement à Auterive est périlleux, mais mes joueurs ont prouvé qu’ils avaient les moyens de bien figurer en Honneur”.

 

Franck Blazy (président de Laroque-Belesta) :

“Satisfait de cette deuxième journée bien sûr, car le résultat est positif. Mais le rugby est sorti  grand vainqueur, avec une correction exemplaire sur le terrain. Les supporteurs se sont montrés à la hauteur de l’événement aussi, les gens du Pays d’Olmes sont intelligents et ils l’ont prouvé cet après-midi. Sur le plan comptable, six points en deux déplacements vont nous permettre de jouer les prochaines échéances sereinement, à commencer par la réception de Montesquieu pour le premier match sur notre pelouse.”

 

Lavelanet Laroque P. Villalba (6)
Viril, mais correct
Lavelanet Laroque P. Villalba (14)
Retrouvailles prévues le 16 novembre…

Lavelanet Laroque P. Villalba (8)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here