Honneur – Verfeil, promu avec les honneurs face à Saint-Juéry

0

Après plus de six mois d’inactivité, c’était la reprise du championnat Honneur de la Ligue Occitanie. Pour son retour dans l’élite régionale, l’US Verfeil Rugby recevait sur sa pelouse de Gabriel-Dandrieu Saint-Juéry Arthès. Un duel en rouge et vert des plus prometteurs pour débuter la saison dans une poule 2 homogène et relevée… (Par Marco Matabiau/ Photos Fidelop’Host).

Verfeil entamait de la meilleure des manières cette rencontre inaugurale puisque l’arrière buteur Nogues débloquait le compteur peu après le coup d’envoi des 15 mètres en face (3 – 0, 3è). L’ouvreur tarnais Roudière avait l’occasion de lui répondre quelques instants plus tard mais manquait la cible des 45 mètres (5è). Dans la foulée, le centre visiteur Lebeguec, touché au nez, avait cédé sa place à Gayrard. Nogues, après un échec (16è), redonnait trois points d’avance aux siens sur une nouvelle pénalité sanctionnant un plaquage à deux sur le troisième ligne Makuku (6 – 3, 18è). Sur le renvoi, le pilier Possamai mettait son équipe dans l’avancée, les trois-quarts centres Durin et Guallar combinaient et permettaient au demi de mêlée Garrabe d’occuper les 22 mètres grâce à un coup de pied décroisé.

1 VERFEIL ST JORY 048
Les avants tarnais (maillots rouges) n’ont que très rarement opté pour les ballons portés.

Les choses se gâtaient pourtant quelque peu pour les protégés du président Véronèse puisque le troisième ligne Chinette écopait d’un carton jaune pour un plaquage jugé haut sur Roudière (25è). Cela n’empêchait pas les Verfeillois d’investir le camp adverse et de lancer le jeu sur une mêlée à 5: la combinaison Durin – Pariel – Guallar libérait Nogues mais ce dernier échouait sur la ligne. La mêlée qui suivait, à l’avantage des banlieusards albigeois, était néanmoins gagnée par l’USV: Pariel inversait le jeu, résistait au plaquage de son homologue Roudière et allait marquer sous les barres. Nogues transformait (13-0, 31è). Puis les Haut-Garonnais se tiraient une nouvelle balle dans le pied quand l’ailier Peyre, à son tour, recevait un carton jaune pour un plaquage en l’air sur l’arrière Delpech (33è). A 15 contre 13, Saint-Juéry trouvait enfin l’ouverture quand Gayrard, servi plein axe, manœuvrait dans la ligne défensive et déposait le dernier défenseur en un contre un pour filer sous les poteaux. Roudière transformait (13-7, 35è).  En sous nombre, Verfeil parvenait tout de même à reprendre ses distances, à nouveau grâce à la botte de Nogues (16-7, 40è). La fin de période voyait Saint-Juéry frapper à la porte de l’en-but des locaux, mais la défense faisait front et repoussait les derniers assauts avant que M. Daraux ne siffle la pause.

Verfeil maîtrise, Saint Juéry ne désarme pas

La seconde mi-temps reprenait sur les mêmes bases que la première, à savoir que les deux équipes se livraient sans compter et envoyaient les ballons côtoyer les ailes. A peine revenu en jeu, Peyre bénéficiait du bon travail préparatoire de Garrabe (un coup de pied d’une précision remarquable) pour inscrire un superbe essai en coin suite à une belle relance initiée par Possamai et Makuku (21-7, 44è). Quelques instants plus tard, Roudière ramenait son équipe à 11 points (21-10, 48è) mais Verfeil remettait le bleu de chauffe: Guallar perçait le rideau avant de se faire reprendre à 10 mètres des poteaux. Le ballon ressortait vite pour Pariel, qui allongeait sur Nogues et le décalait pour le troisième essai verfeillois de l’après-midi. Nogues transformait lui-même (28-10, 62è).

1 VERFEIL ST JORY 078
Bien pris par Raulhac (14), Nogues cherche du soutien pour assurer la continuité du jeu.

Loin de se laisser abattre, les Saint-Juériens lançaient à leur tour le jeu et étaient récompensés de leurs efforts: sur une action à plusieurs temps de jeu, Roudière mettait Raulhac dans l’intervalle. L’ailier s’échappait plein champ mais était repris au collet tout près de l’en-but par Clair. Bilan: essai de pénalisation et carton jaune pour le demi de mêlée local (28-17, 65è). La fin de la rencontre voyait les deux équipes tenter leur chance pour accrocher un éventuel bonus (offensif pour Verfeil, défensif pour Saint-Juéry). Rien n’y faisait, pas même cette “cocotte” d’école enclenchée par le pack verfeillois qui permettait à l’ouvreur Fontana (entré en lieu et place de Pariel) de décaler Durin. On pensait le trois-quart centre parti pour l’essai, mais il se faisait reprendre par l’ultime défenseur tarnais. Le carton blanc reçu en fin de match par le Verfeillois Mansouri (80è + 2) ne changeait rien à l’affaire. L’USV tenait sa première victoire de la saison.

1 VERFEIL ST JORY 106
Guallar trouve un intervalle et perce plein champ: le trois-quart centre verfeillois a été l’auteur d’une solide performance ce dimanche.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’après la longue période d’inactivité due à l’épidémie de Covid-19, les deux équipes présentes sur la pelouse de Gabriel-Dandrieu ce dimanche avaient des fourmis dans les jambes. Les visiteurs de Saint-Juéry ont essayé d’envoyer le jeu vers les ailes, essayant de déplacer le paquet d’avants local, mais ils n’auront que très peu su profiter des fautes de leurs hôtes du jour, notamment quand ils se sont retrouvés à 15 contre 13, et ce malgré l’essai de Gayrard (qui a par ailleurs fait montre de sa belle pointe de vitesse). En seconde période, les hommes de Laurent Cadalen et Richard Cahuzac ont buté sur une défense organisée et n’ont jamais été en mesure de réellement inquiéter l’USV. Notons tout de même les performances de Roudière, véritable maître à jouer de cette équipe, et de l’arrière Delpech, toujours prompt à initier une relance du fond du terrain.Les Tarnais devront se remettre la tête à l’endroit pour recevoir en bonne et due forme l’un des gros morceaux de la poule, à savoir le Rodez Rugby, exempt cette semaine (match face à Tarascon reporté).

1 VERFEIL ST JORY 068
Delpech (balle en mains) a souvent choisi de relancer plutôt que de jouer au pied.

Pour son retour au plus haut échelon régional face à une équipe établie à ce niveau depuis plusieurs saisons, l’US Verfeil a fait naître de belles promesses. Efficaces en conquête dès le début de la rencontre (l’ancien Loup du Girou Marth a parfaitement négocié ses premiers lancers), les joueurs de Laurent Cettolo et Geoffrey Accorsi ont donné du rythme, alternant parfaitement le jeu entre avants et trois-quarts et multipliant les passes après contacts dans la défense pour donner plus de continuité à leur jeu. Dans cette belle performance collective, les plus en vue ont été Possamai (plus affûté que jamais en ce début de saison), le seconde ligne Vergely (et oui, Cigogne est encore une fois ressorti de sa retraite), le perforant troisième ligne Zahnd (transfuge de Saint Sulpice la Pointe) et Guallar, auteur de belles brèches dans la défense tarnaise. Enfin, comment ne pas souligner la superbe partition de Pariel, aussi à l’aise dans le jeu au pied de déplacement que dans la conduite du jeu, et qui plus est auteur d’un essai. De quoi bien préparer le déplacement chez une autre équipe tarnaise, à savoir les bleu et blanc de Montredon.

1 VERFEIL ST JORY 016
Zahnd a franchi le rideau défensif tarnais à maintes reprises, entraînant ses coéquipiers dans son sillage.

Réactions

Laurent Cettolo (Entraîneur, Verfeil):Content de retrouver la compétition après cette longue interruption. On appréhendait un peu le match, on ne savait pas trop comment l’aborder ni comment les joueurs allaient se comporter. Finalement, très positif dans l’investissement et dans l’engagement. On démarre bien en tant que promus (…) Notre conquête a été intéressante. On a eu quelques déchets en touche, mais globalement satisfait. L’essentiel, c’est d’avoir gagné“.

1 VERFEIL ST JORY 010
Tout comme son compère Geoffrey Accorsi, Laurent Cettolo (masque noir) était satisfait de cette première à domicile.

Laurent Cadalen (Entraîneur, Saint Juéry):Victoire de Verfeil très méritée. Ils étaient beaucoup plus agressifs, beaucoup plus dans le combat que nous. On arrive à revenir un peu, sur quelques actions individuelles, mais ce n’est pas suffisant pour gagner ici (…) On manque un coup juste avant la pause en supériorité numérique, mais si on regarde l’implication sur l’ensemble du match, je pense que ce n’est pas un tournant. On a besoin de beaucoup s’entraîner pour gommer les erreurs“.

Benjamin Pariel (Demi d’ouverture, Verfeil):On se devait de faire une grosse entame et un bon début de championnat en recevant Saint Juéry. On a été présents dans le combat dès la première minute.  En espérant que ça continue comme ça (…) On savait que leur défense allait monter en pointe pour nous gêner. On a essayé de jouer dans le dos. On a aussi réussi à s’appuyer sur le vent en première période“.

1 VERFEIL ST JORY 099
Même s’il est ici bien muselé par la défense adverse (notamment l’ailier Tonioni), Pariel a grandement pesé sur le jeu de son équipe.

Benjamin Roudière (Demi d’ouverture, Saint Juéry):Déçu de ce match. Verfeil fait une grosse partie, ils avaient visiblement bien préparé ce match. Ils nous ont bien reçus, ils ont mis énormément de combat, ils ont été plus agressifs que nous. Félicitations à eux (…) En fin de première période, on rate le coche. Si on marque l’essai à ce moment-là, ça nous remet dans le sens. Malheureusement; ce n’a pas été le cas.

1 VERFEIL ST JORY 137
Revenu en jeu après s’être blessé au nez, Lebeguec (12) n’a pas pu faire sauter le verrou verfeillois.

Feuille de match

A Verfeil (Stade Gabriel-Dandrieu): US Verfeil Rugby 28-17 Saint Juéry Arthès Olympique Rugby

Arbitrage: M. Hervé Daraux (Ligue Occitanie).

Cartons blancs: à Verfeil, Chinette (25è), Mansouri (80è + 2).

Cartons jaunes: à Verfeil, Peyre (33è).

Pour Verfeil: 3 essais Pariel (31è), Peyre (45è), Nogues (62è), 3 pénalités (3è, 18è, 40è) et 2 transformations Nogues.

Pour Saint Juéry: 2 essais Gayrard (35è), pénalisation (65è), 1 pénalité (48è) et 1 transformation Roudière

Composition Verfeil: Nogues; Peyre, Guallar, Durin, Montal; Pariel (o), Garrabe (m); Zahnd, Makuku, Chinette; Vergely (cap), Vicente; Blanc, Marth, Possamai.

Sur le banc: Pegourie, Mouilleron, Milhau, Mansouri, Colin, Clair, Fontana.

Entraîneurs: Laurent Cettolo et Geoffrey Accorsi.

Composition Saint Juéry: Delpech; Raulhac, Cosin, Lebeguec, Tonioni; Roudière (o), Cabot (m, cap); Armengaud, Massol, Londono; Boudou, Lorenzi; Alaux, Marceau, Calvel.

Sur le banc:Garcia, Rigal, Raffanel, Cupoli, Roque, Muller, Gayrard.

Entraîneurs: Laurent Cadalen et Richard Cahuzac.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here