Honneur – Sor Agout donne la leçon à Lisle-sur-Tarn

0

Première journée de la Poule 4 du championnat Honneur et déjà premier derby tarnais. Sor Agout accueillait le promu Lisle-sur-Tarn, qui a misé sur un recrutement de joueurs expérimentés. Les Lislois passaient leur premier test grandeur nature. Habitués aux joutes du championnat Honneur et avec un effectif bien huilé, les locaux n’ont laissé aucune chance à leur adversaire du jour. (par Simon Templar)

Betteto (Sor agout) sur son aile a posé des problèmes aux défenseurs de LISLE SUR TARN
La belle attitude de Betteto sur son aile, qui a posé beaucoup de problèmes aux Lislois

 

Avec des conditions de jeu idéales, le public tarnais avait répondu massivement présent pour ce premier derby de la saison au Stade de la Balonié. D’emblée, les 30 acteurs affichent de belles ambitions de jeu. Le promu lislois n’est pas venu pour faire de la figuration et joue crânement sa chance. Dans la lignée de Boutié et Codjia, la paire de centres arrivée du voisin graulhétois, la ligne de trois-quarts de l’ASL trouve les brèches et pose des difficultés aux locaux. Bonafis, l’arrière et buteur de Sor Agout, transfuge de l’Aviron Castrais, inscrit ses premiers points sous ses nouvelles couleurs et permet aux siens de virer en tête au quart d’heure de jeu (6-0). Contrariés et bousculés, Sor Agout se rassure grâce à une conquête performante et des mauls pénétrants parfaitement dictés par le demi de mêlée Salasc. Les repères et automatismes de la saison dernière reviennent dans la ligne de trois-quarts locale. Caballero est à la conclusion en bout de ligne d’un magnifique mouvement collectif (13-0, 23’). Sur cette action décisive, Codjia le centre perforant de Lisle-sur-Tarn se claque et doit quitter prématurément le terrain. Un coup dur pour des visiteurs bien en place jusque-là. A la demi-heure de jeu, la domination locale s’accentue et la défense lisloise cède une deuxième fois. Salasc, à 5 mètres de la ligne, se fait la valise au ras du regroupement et transmet son ballon à Vialelle qui aplatit dans l’en-but. A la pause, les Sud-Tarnais virent en tête 18 à 3.

 

Le festival offensif se poursuit…

 

sor agout Lisle sur tarn (22)
Une conquête propre, de chaque côté

 Au retour des vestiaires, les débats sont encore en faveur des locaux qui dominent outrageusement. Fonvieille, fraîchement entré en jeu est à la conclusion d’une attaque placée rondement menée par Vialelle. (23-3 à la 47ème) Les Lislois sont acculés dans leur camp. Castres, le troisième ligne de l’ASL paye les fautes techniques des siens et écope d’un carton blanc. Escolano, le demi d’ouverture et chef d’orchestre en profite pour y aller de son essai. Tout en technique, il ajuste un coup de pied rasant derrière la défense lisloise et aplatit sous les poteaux (30-3 à la 57ème). La fin de la rencontre se termine en roue libre pour des locaux qui ont assuré l’essentiel. Andréo, le talonneur remplaçant prend part à la démonstration avec une percée de 40 mètres digne d’un ailier fidjien (37-3). La copie est parfaite et pleine d’encouragements pour Sor Agout qui prépare sereinement son deuxième derby de la saison, cette fois-ci en terre hostile face au Canton d’Alban. Dur apprentissage pour des Lislois courageux mais trop perméables, qui tenteront de glaner leur premier point en déplacement à Caussade.

 

Réactions

 

Mathieu Poujade (co-entraîneur Lisle-sur-Tarn) : 

On s’attendait à un match difficile, on venait chez un gros de la poule. Nous avions des ambitions, nous n’étions pas venus ici pour prendre 30 points, le score est lourd. Le premier quart d’heure est tout de même bon puisque nous avons quelques occasions d’essais que l’on ne concrétise pas. On rend ensuite deux ballons dans nos 30 mètres qui nous coûtent deux essais. A la mi-temps, le score de 18 à 3, c’est dix-huit points que l’on a offert. Après à l’extérieur, et avec un tel écart, c’est très difficile de revenir à la marque. Il y a eu un bon investissement et une bonne préparation de tout le groupe durant l’intersaison, mais quand on perd de 30 points, c’est que tout le monde n’a pas fait le boulot ou ne s’est pas assez investi. Dans l’ensemble, on est content du groupe, mais sur ce match il y aura des choses à redire. Il y a deux joueurs qui sont arrivés de Graulhet et on compte beaucoup sur leur expérience et leurs valeurs tout au long de la saison. J’espère aussi qu’ils pourront guider les autres joueurs.

 

sor agout Lisle sur tarn (4)
Lisle-sur-Tarn ne s’attendait pas à pareille défaite. Le déplacement à Caussade ce dimanche ne sera pas facile non plus

Benoît Cambus (troisième ligne et capitaine de Lisle-sur-Tarn) :

Nous avons plus été surpris par le rythme que par les impacts. Il va falloir vite se mettre au niveau. Il y a trois ans, nous étions en première série donc on arrive un peu dans l’inconnu. Face à nous, il y avait un adversaire habitué aux joutes de la Fédérale, donc plus solide et organisé que nous. Il y a déjà un peu de casse avec la blessure de Codjia, notre centre qui nous apporte beaucoup. Il y a eu d’excellentes recrues à l’intersaison notamment derrière. On va encore rentrer un seconde ligne de Gimont. Tous ces joueurs nous apporteront leur expérience de la Fédérale. La défaite d’aujourd’hui est une première alerte, « heureusement » elle est à l’extérieur. J’espère que l’on va pouvoir rebondir à Caussade, en tout cas on va essayer de produire autre chose. C’est un deuxième match à l’extérieur pour lequel on pourra plus s’envoyer.

 

Fabrice Garréjat (co-entraîneur Lisle-sur-Tarn) :

Il faut que l’on se mette au niveau. Il ne faut pas non plus oublier que 90% de l’effectif vient de Série. Sur les vingt premières minutes on n’a pas été trop mal et on a fait des choses intéressantes. Après c’est vrai que l’on a pêché dans la gestion en ne ressortant pas proprement de notre camp. On s’est mis le doute dans la foulée et face à une équipe qui a l’habitude de ce niveau et qui est en place, ça ne pardonne pas. On a tergiversé, eux ont eu de bons ballons de récupération. Je trouve que l’on a manqué d’agressivité défensive. Sur ce secteur, on a fauté surtout individuellement, car collectivement on a été relativement bien en place. On a donné le bâton pour se faire battre et Sor Agout a su appuyé là où ça faisait mal. Il y a quelques bons points, notamment la conquête que ce soit en mêlée ou en touche. On a eu nos ballons et heureusement car cela aurait pu faire plus cher. C’est sûr que la copie d’ensemble est décevante. Durant l’intersaison, tout le monde a bien bossé. On a effectué un bon recrutement. Le problème c’est qu’il manque encore des garçons, des potentiels titulaires qui plus est. Il faut attendre que tout cela se mette en place. J’espère le plus rapidement possible car on en a besoin. On a déjà quelques blessés sur ce match et c’est embêtant car nous n’avons pas un effectif pléthorique. Il faut bosser maintenant, car on sait d’où on vient mais aussi où on veut aller.

 

Fabien Cérésoli (co-entraîneur Sor Agout) :

Un début de saison c’est toujours plein d’incertitudes. On savait que Lisle-sur-Tarn possédait un gros axe du terrain 10-12-13. On a voulu museler ce secteur et cela a bien fonctionné. Sur les cinq premières minutes, on se fait traverser deux ou trois fois. Après on a réussi à produire notre jeu et à notre tour franchir pour enfin marquer des essais. Un premier match de reprise, on pense avant tout à le gagner surtout dans une poule 6 où aucun faux-pas n’est autorisé. Le bonus offensif d’aujourd’hui porte très bien son nom puisque nous nous n’attendions pas à décrocher ce point supplémentaire. La préparation était elle aussi nouvelle, avec Pierre Albouy qui a intégré le staff. On a senti les garçons plus à l’écoute et plus sérieux. On a tous envie de vivre une belle aventure et ils nous tardait de commencer enfin cette saison. Nos 3 grosses semaines de préparation physique payent aujourd’hui puisque on a senti tout le groupe prêt tout au long du match. Durant l’intersaison, on a eu des départs que l’on ne pouvait pas éviter parce qu’on n’a pas les mêmes moyens que certains clubs. Au niveau des arrivées, on a pris des garçons qui veulent venir jouer chez nous et qui savent que l’on s’amuse car il y a un bon groupe. On a vu aujourd’hui sur la feuille de match : 3 recrues et 2 Bélascain qui montent. Cela fait 20% de l’effectif qui est renouvelé par rapport à la saison dernière et on voit ce que cela donne de positif. Que ça continue… C’est compliqué de sortir une équipe du lot de cette poule. Je n’en vois pas de réellement au-dessus. C’est vrai que la Vallée du Girou, après une descente, sera un gros morceau. Après à voir comment ils vont vraiment rebondir. Saint-Affrique, c’était costaud l’an dernier. Ils ont annoncé quelques arrêts de joueurs mais ça restera une grosse équipe. Caussade affiche de grosses ambitions aussi. Et après il reste les trois Tarnais qui iront à la guerre avec le cœur.

 

 

Le staff de SOR AGOUT a la sourire (3)
Le staff de Sor Agout tout sourire, on les comprend

Pierre Albouy (co-entraîneur Sor Agout) :

Satisfait oui, mais ce n’est qu’une première copie en plus face à une équipe qui découvre le championnat Honneur et qui a renouvelé son effectif, donc ce n’est pas évident de savoir ce qu’il adviendra contre les autres équipes. Je viens d’arriver cette année et je découvre ce niveau Honneur. Je suis curieux de savoir comment on se situera par rapport aux autres. Lisle-sur-Tarn, je les connaissais un peu pour avoir joué avec quelques joueurs. Je retiens surtout aujourd’hui l’engagement personnel de tout le groupe qui a respecté ce qu’on avait demandé. Avec les moyens du club, on s’appuie surtout sur les anciens et les Bélascain qui viennent de monter. C’est très bien de voir ces jeunes taper à la porte de l’équipe première. Il y en a 5 ou 6 susceptibles de redistribuer les cartes en équipe une. L’objectif sera de se qualifier et de sortir dans les 3 premiers de cette poule. Il faudra tout gagner chez nous et essayer d’aller gratter une victoire à l’extérieur. Après les phases finales, c’est une autre saison qui démarre…

 

sor agout Lisle sur tarn (29)

 

Fiche technique

 

A Soual (Stade de la Balonié), SOR AGOUT XV bat AS LISLE SUR TARN 37-3 (mi-temps : 18-3)

Arbitre : M.Lafon

 

SOR AGOUT XV : 5 essais de Caballero (23’), Vialelle (31’), Fonvieille (47’), Escolano (57’), Andréo (72’) ; 2 transformations de Bonafis (31’ et 47’) et 1 transformation de Guiraud (72’) ; 2 pénalités de Bonafis (6’ et 13’)

 

AS LISLE SUR TARN : 1 pénalité de Tichit (19’)

Cartons blancs : Castres et Boullier à l’AS Lisle-sur-Tarn.

 

Compositions :

SOR AGOUT XV : Bonafis – Betteto, Caballero, Vialelle, Coradazzi – Escolano (o), Salasc (m) – Béziat.P, Burdalski, Munier – Estadieu, Babin (cap) – Auriol, Rascol, Martinet.

Remplaçants : Guy, Andréo, Castan, Bousquet, Jousserand, Fonvieille, Guiraud.

Entraîneurs : Fabien Cérésoli et Pierre Albouy

 

sor agout Lisle sur tarn (28)

 

AS LISLE SUR TARN : Maurel – Miradji, Codjia, Marty, Tichit – Boutié (o), Gaertner (m) – Vernmeres, Castres, Cambus (cap) – Greffier, Vellarino – Talalua, Rouquette, Boullier.

Remplaçants : Olivet, Labeuche, Barreau, Pradel, Jimenez, Lherm, Couchet.

Entraîneurs : Fabrice Garréjat et Mathieu Poujade

Homme du match : Jérémy Vialelle (Sor-Agout)

 

Réserves : 34-10 (avec BO)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here