Honneur – Mazères-Cassagne au bout du suspense à Muret

1

Contexte particulier pour ce match. Mazères, meurtri, devait se racheter après sa défaite à domicile improbable contre Caussade. Muret de son côté, voulait effacer son revers à la Salvetat et gagner pour basculer sur la partie haute du tableau. (résumé et photos par GR Vin)

muret
Mazères s’est retrouvé dans l’engagement et la vaillance jusqu’au bout.

Les visiteurs sont les premiers en action, les buteurs commencent leur récital, mais c’est sur un ballon porté que Boué, porté par tout son pack après deux mêlées dans les 10m, s’écroule dans l’en but. Un quart d’heure après, c’est Muret qui envahit le camp adverse, Desor s’échappe derrière son regroupement et file inscrire un essai très personnel. L’engagement est total, les deux équipes se rendent coup pour coup, les ballons sont écartés, mais les défenses veillent. Muret vire en tête à mi-parcours (13-10).

Ce sont encore les visiteurs qui dégainent les premiers à la reprise : sur une pénal-touche, après deux cocottes, le ballon voit le large pour un essai de Payreau sur le drapeau de coin, Galy transforme (13-17). Au tour des rouges de répondre, par Saison qui déchire la défense adverse sert Desor à hauteur, repris à 3m de la ligne, mais Saison a bie nsuivi et marque. Mazères réagit encore, s’appuie sur ce qui a bien marché, et propose un copié-collé de son essai précédent : même marqueur, même drapeau de coin et même transformation. Quignon (Muret) fait une rentrée remarquée, se démultiplie, mais se met à la faute au sol. Galy ajoute trois points et on croit que le break est fait (20-27). C’était sans compter sur le cube, Auriac, qui casse trois plaquages avant de décaler sur le bord de touche Falcou qui plonge en coin. Le Berre ne tremble pas et transforme. Les deux équipes se retrouvent à égalité à 27-27. A ce moment là l’égalité est absolument parfaite : 3 essais, 3 transformations, 2 pénalités et même 2 cartons jaunes de chaque côté ! On pense se diriger vers un match nul, mais à deux minutes du terme, Mazères qui maîtrise parfaitement les Pick and Go, offre un ballon à Galy en position de 10. Ce dernier décoche un drop parfaitement ajusté des 40m pour donner la victoire aux siens (27-30).

Mazères vient de rattraper son dernier faux pas à la maison, prouvant ainsi qu’il ne fallait pas enterrer trop vite les hommes de Martin et Estaque. Muret, en revanche marque le pas, et cherchera également à se refaire du côté de Caussade. Pas évident. Au RCM : Auriac encore une fois, Desor percutant, Theulièras au four et au moulin, Quignon quand il est rentré et Falcou. Côté Mazères : Galy, en plus de son drop, est l’homme du match. Serrano pour ses conquêtes en touche, Lozach pour sa prestation globale, Deylaud pour sa sobriété et son efficacité, se sont faits remarqués. Delrieu a tout dynamisé dès qu’il est rentré, Picasse est un jeune prometteur.

muret2
Le Berre tente de déborder, en vain

Les Réactions

Laurent Enrique (co-entraîneur de Muret) : Déçu par la défaite car le match peut basculer d’un côté comme de l’autre. Contre une équipe de notre niveau, on n’a pas su mettre les ingrédients pour l’emporter. On n’est pas bien rentré dans le match et donc on le paye. Dès le matin j’ai senti qu’on n’y était pas. Si on ne défend pas de façon agressive, si on ne les bouscule pas on peut pas gagner ce genre de match.

Nicolas Martin (co-entraîneur de Mazères) : Le match a été un peu décousu mais après la défaite de dimanche dernier on était venu pour se racheter, c’est fait. Peut-être que c’était un mal pour un bien car on s’est retrouvé dans l’envie et le combat. On n’a pas été géniaux mais on a bien fait ce qu’on sait faire, simple et efficace.

Laurent Estaque (co-entraîneur Mazères) : Après une sévère remise en question dans la semaine, on est revenu sur les fondamentaux : combat, conquête, occupation. On avait des absents et des suspendus et il faut donner une mention aux jeunes qu’on a lancé dans le bain et qui ont répondu présent. On est loin d’être arrivés mais on va pouvoir travailler dans de meilleures conditions. Cette victoire va calmer les détracteurs et nous conforter avec Nicolas dans ce que l’on propose aux entraînements.

Romain Galy (Ouvreur Mazères) :  Même en dent de scie, on a retrouvé ce qui nous a manqué ces derniers temps, à savoir le combat et la solidarité. On a été constant sur le match, et quatre points ici, c’est important !

Yohan Theulieras (capitaine du RCM : On ne voulait pas perdre à la maison mais pour ça il faut être discipliné, respecter les consignes, s’envoyer. On va mettre les choses au point mais tout n’est pas négatif dans ce match pour autant. Je pense que l’arbitre ne nous a pas trop aidé, il n’a pas sifflé tout ce qu’il a vu, et le tournant du match c’est le carton rouge qu’il oublie. A 14 contre 15, ce n’est pas pareil forcément.

muret3
Ballon en main en attaque ou en défense, on peut dire qu’il s’est plié en quatre Saison pour son équipe

MURET – MAZERES 27-30 – Mi-Temps : 13-10 – Arbitre : Maset Adrien (MP) – Spectateurs : 500 environ

Vainqueurs : 3E Boue (13) Payreau (43,56) 3T 2P (2,63) 1D (78) Galy
Carton Jaune : Lozach (17) Boue (30)
Vaincus : 3E Desor (28) Saison (52) Falcou (65) 3T 2P (8,18) Le Berre
Carton jaune : Gonzales (17) Sanchez (38)

Evolution du score :0-3, 3-6, 3-10, 6-10, 13-10 / 13-17, 20-17, 20-24, 20-27, 27-27, 27-30

Muret : Le Berre, Pitelet, Desprez, Auriac, Falcou, (o) Gonzales (m) Desor, Sanchez, Saison, Theulieras (cap), Dibet, Escudé, Gérardot, Chatellard, Quinet
Sur le banc : Male, Richard, Quignon, Tocabens, Lamarque, Revilla, Ghanmi

Mazères : Lopez, Ponsolle, Gauthier, Palobart, Payreau (o) Deylaud (m) Galy Lagerle, Serrano, Salnikoff, Picasse, Lozach, Desbiaux, Abadie (cap), Boue
Sur le banc : Morte, Delrieu,Cazabet, Dangla, Dubost, Assouga Belinga,Sirgant

Réserves : RC Muretain – Mazeres 25 – 13

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here