Honneur – Le Coq a laissé des plumes contre Caussade

0

Après trois défaites inaugurales suivies de cinq victoires successives, Caussade avait trébuché à Lisle-sur-Tarn. Mais les Tarn-et-garonnais semblent avoir trouvé leur rythme de croisière. A l’inverse, le début de saison parfait de Léguevin, a connu quelques ratés depuis. Une défaite à Saint-Juéry, une défaite à la maison contre la Vallée, gommée par un succès étriqué à la Salvetat, mais suivi d’un nouvel accroc à domicile contre Mazères (18-18). Autant dire que le vainqueur de cette rencontre n’était pas connu à l’avance. Son scénario non plus, tout comme l’arbitrage…(résumé et photos par GR Vin pour RugbyAmateur.fr)

rnt4sjt
Léguevin dans son exercice préféré : le groupé pénétrant

Léguevin entreprenant, se fait punir immédiatement, suite à un dégagement contré de Pageze aux 22m, Krzyzoniak a bien suivi et pointe le premier essai de son équipe. Pris à froid le Coq se ressaisit autour d’une très bonne conquête et d’un pack surpuissant qui met à mal la défense visiteuse. C’est d’abord Everhard qui fait mouche des 30m face. Ensuite le pack dépose Bayol dans l’en but après un groupé pénétrant d’école. On peut alors penser que la machine est bien lancée et que les visiteurs vont souffrir. Mais une première petite escarmouche envoie Anthony d’un côté et Dalmon de l’autre, définitivement aux vestiaires. Eux qui s’étaient déjà cherchés sur un premier regroupement, se sont trouvés. Après cet intermède qui ne modifie pas le schéma des locaux, c’est Galaup qui s’écroule sous les poteaux mais Everhard s’arrange pour ne pas transformer. Caussade, dominé devant, anime le jeu avec les ballons de récupération et lance sa ligne de trois quarts plutôt pas maladroite et qui montre des velléités. Ils sont récompensés de leurs efforts juste avant la pause par une pénalité de T. Gonzalez (13-8).

leguevin-caussade-gr-vin-5
Distribution de cartons rouges

Un arbitrage très contesté…

La reprise est bien négociée par les locaux, notamment les trois quarts qui se montrent efficaces sur la vraie première attaque. Raux de son aile opposée vient amener le surnombre, De Chastaignier peut décaler Pageze qui pointe en coin un superbe essai. Le jeu s’équilibre ensuite, puis Barbara s’agace bêtement et part se reposer 10mn. Juste le temps de revenir pour… participer à une générale à laquelle personne ne s’attendait, suite à un ballon perdu en mêlée par Léguevin. L’explication durera longtemps, et trois rouges sanctionneront ces ébats musclés.

Barbara fraîchement revenu sur le pré et les deux ouvreurs, pas plus coupables que les autres, se font quand même remarquer par un jeune arbitre qui n’a pas bien maîtrisé son match et qui va en perdre complètement le fil. A partir de ce moment là, la partie va basculer dans l’approximation compte tenu des désorganisations successives. Durant 15mn on assiste à une multitude de mauvais choix et d’erreurs techniques, dégagements directs en touche, en avants, etc…Gay passé à l’ouverture, va finir par se régler et trouve les ressources pour mettre à mal la défense adverse et pointer en coin un essai qu’il transformera lui-même. Il vient de soulager la tribune ! Mais Caussade en supériorité numérique sent que tout peut basculer et s’active encore plus quand c’est au tour de Cecche la d’aller se reposer pour un plaquage haut. Nous jouons à ce moment-là à 13 contre 11 !

Rouzies, ailier visiteur très remuant vient se proposer après son 10 et marque. Hebrard laisse en route la transformation pourtant facile. Il se fait attraper à son tour un peu plus tard pour un croche pied « déterminant » et regagne le banc en jaune. Entre temps son capitaine Luans sur un fermé est allé à dame pour faire revenir son équipe dans le bonus défensif (25-20) et l’issue de la rencontre devient très incertaine. Caussade domine mais n’arrive pas à conclure. Léguevin, revit un final identique à celui passé contre Mazères, mais c’est Samson qui pointe en but l’essai qui libère son équipe, Gay assure la transformation, la messe est dite. Caussade peut avoir quelques regrets et Léguevin ne s’est pas particulièrement rassuré pour son prochain déplacement à Muret, l’année prochaine…mais reste deuxième de poule.

Les joueurs : A Léguevin la seconde ligne Delpont Tauheluhelu, le 6 Bayol se sont montrés très entreprenants et ont régné sur la touche. Cunnac en bon capitaine et Gay pour ses actions déterminantes sont à citer. A Caussade, Luans le capitaine , Krzyzoniak pour son début de match et Palot, centre très actif, ont été à leur avantage.

leguevin-caussade-gr-vin-4
Rouziès et ses appuis ont donné des sueurs froides aux supports léguevinois

Les réactions :

Marc Thevenot (co-entraîneur de Léguevin) : L’arbitre qui a totalement manqué de discernement ne nous a pas permis de mettre en place notre jeu. Il y avait une équipe qui avait des intentions et une autre qui ne voulait que défendre. On n’a pas été arbitré sur les ballons portés ou ça rentrait de partout. Dans ces conditions c’est difficile de faire du jeu. C’est aussi pourquoi tout le monde s’est énervé. Le match se finit à 11 contre 13 c’est encore plus compliqué. On gagne c’est déjà bien c’était notre objectif.

rfdfcyx
Mickael Carré et Marc Thevenot, comme beaucoup, n’ont pas toujours compris l’arbitrage

Serge Matéos entraîneur de Caussade : C’est compliqué de parler de l’arbitre mais il s’est complètement perdu que ce soit pour les uns ou pour les autres. Il y avait deux équipes qui voulaient jouer sans animosités. C’est dommage on a une équipe jeune avec de la qualité derrière. On n’a pas eu assez de ballons notamment en touche ou on en perd trop.

Julien Luans (capitaine de Caussade) : Pas trop de regrets même si on était venus pour gagner après notre match raté à Lisle. On est tombé sur une bonne équipe de Léguevin qui joue sur son point fort devant, c’est normal. On ne peut rien nous reprocher, on s’est envoyé mais on a fait trop de fautes et il nous manque des munitions. On veut se qualifier mais on est une équipe qui monte et au départ l’objectif c’était le maintien. On verra bien.

L'excellent Tauheluhelu assure la continuité du jeu
L’excellent Tauheluhelu assure la continuité du jeu

FICHE TECHNIQUE
LEGUEVIN – CAUSSADE 32-20 (Mi temps : 13 – 8)
Arbitre : Mathieu Nirascou (MP) – Spectateurs 600 environ

Vainqueurs : 5E Bayol (18) Galaup (28) Pageze (42) (Gay (68 ) Samson (76) 2T Gay (68,76) 1P Everhard (13)
Cartons jaunes : Barbara (43) Cecchela (55)
Cartons rouges : Anthony (26) Barbara (53) Everhard (53)

Vaincus : 3E Krzyzoniak (3) Rouzies (51) Luans (70) 1T Hebrard (70) 1P Gonzales T (40+3)
Cartons jaunes : Carbonel (14) Hebrard (71)
Cartons rouges : Dalmon (26) Gonzalez T (53)

Evolution du score : 0-5, 3-5, 8-5, 13-5, 13-8 / 18-8, 18-13, 25-13, 25-20, 32-20

Leguevin : De Chastaignier, Raux, Gay, Martin, Pageze, (o) Everhard, (m) Frechet, Barbara, Anthony, Bayol, Tauheluhelu, Delpont, Galaup, Samson, Cunnac (cap)
Sur le banc : Gistau, Cecchela, Goubert, Gatay, Bos, Commenge, Faure

Caussade : Glascock, Rouzies, Palot, Hebrard, Penard, (o) Gonzalez T (m) Gonzalez S, Krzyzoniak, Carbonel, Luans (cap), Barot, Benrabah, Gaubens, Chanteloup, Bottega
Sur le banc : Rivière, Calvy, Dalmon, Bourdoncle, Escude, Artoux, Valette
Réserves : Léguevin 40 Caussade 8

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here