Honneur – La Vallée le voulait

0

Point d’orgue de la journée «Finales Top Séries» organisée par le Comité Midi-Pyrénées au Stade Ernest-Wallon, la finale du Championnat Honneur mettait aux prises deux équipes aux trajectoires pour le moins différentes. En effet, si l’Entente Vallée du Girou avait largement dominé la poule 1 et semblait programmée pour monter à l’échelon supérieur, l’AS Montesquieu avait connu une saison moins flamboyante certes, mais avait su se retrouver, notamment en phases finales, écartant tour à tour Saint-Gaudens et Léguevin. Une affiche qui promettait un beau spectacle et faisait saliver le nombreux public présent… (par Marco Matabiau – Photos JR HUC).

vallée du girou montesquieu finale honneur 2017 photo JR HUC (13)
Les deux équipes, malgré un temps écossais, ont gardé leurs intentions…

Sous une pluie incessante, les deux équipes se jaugeaient en début de rencontre, Montesquieu s’appuyant sur une conquête solide en touche et la Vallée enchainant les temps de jeu. L’ailier ententiste Sanchez perforait d’ailleurs à deux reprises la défense adverse mais les actions avortaient. Les Loups ouvraient le score par Pérez (préféré à Margarit pour l’occasion) sur une pénalité consécutive à un ballon gardé au sol par les Montesquiviens (3 – 0, 14è). Les rouge et bleu réagissaient dans le sillage d’Amiot, repositionné en seconde ligne mais toujours aussi précieux dans le jeu de relance, bien relayé par Tahar. Ils héritaient ensuite d’une pénalité après un beau maul porté, mais Icard manquait la cible. Les débats s’équilibraient et malgré la pluie, aucune des deux équipes ne fermait le jeu, même si Chamouton (Vallée) usait un peu plus du jeu au pied haut derrière son paquet d’avants, un pack qui se montrait peu à peu plus conquérant.

Néanmoins, la Vallée se retrouvait à 14, l’ailier Sanchez recevant un carton blanc (28è), et perdait également Fournier, groggy, remplacé par le jeune Ponsole. Montesquieu profitait de cette supériorité numérique: Icard, des 20 mètres en face, égalisait (3 – 3, 34è). La Vallée ne s’en laissait pourtant pas compter: peu avant la pause, l’ailier Fassino transperçait le rideau défensif. Bien que repris, il libérait rapidement, permettant à Chamouton de retrouver Marth à hauteur. Dépassés par la vitesse d’exécution des Loups du Girou, les hommes du Volvestre se mettaient à la faute. Pérez les sanctionnait (6 – 3, 38è). Malgré une nouvelle tentative d’Icard dans les arrêts de jeu, le score restait le même aux citrons.

La défense de la Vallée fait la différence

vallée du girou montesquieu finale honneur 2017 photo JR HUC (2)

Dès la reprise, les bleu et blanc accéléraient, notamment grâce à l’arrière Astolfi. À nouveau, Pérez récompensait la domination des siens, des 15 mètres en face (9-3, 42è). On se disait que les hommes du président Mondon allaient prendre la mesure de leurs adversaires, d’autant plus que Durand (Montesquieu), tout juste entré en jeu, écopait d’un carton blanc. Mais la machine se déréglait quelque peu, en témoignent ces deux ballons consécutifs perdus en touche. Puis, à la 54è, suite à une belle relance amorcée par Sanchez et prolongée par Astolfi, le capitaine Gasc laissait échapper le cuir d’un essai visiblement imparable à quelques encablures de l’en-but. Même s’ils perdaient Rouaix (sorti en boitant), les Montesquiviens ne désarmaient pas, toujours emmenés par un Amiot des grands jours, mais la Vallée maintenait son pressing défensif et faisait reculer ses adversaires.

vallée du girou montesquieu finale honneur 2017 photo JR HUC (20)
William “superman” Astolfi a tenté d’accélérer le jeu

C’est alors qu’on se disait que plus rien ne pouvait leur arriver que les hommes du Girou allaient se mettre tout seuls en danger, tout d’abord à la 68è, quand Tournay recevait un carton jaune pour un déblayage un peu trop appuyé, puis à la 74è, quand Malzac sortait sur carton blanc pour avoir effondré un maul porté. À 15 contre 13, Montesquieu faisait le forcing mais les joueurs de la Vallée s’arc-boutaient sur leur ligne de but et se multipliaient en défense, repoussant chacun des assauts de leurs adversaires jusqu’à obtenir une pénalité salvatrice et repousser Montesquieu dans son camp. Dans les arrêts de jeu, les rouge et bleu jouaient leur va-tout, relançant depuis leurs 10 mètres, mais ils laissaient échapper le ballon qui roulait jusque dans l’en-but, et l’opportuniste Joyet (qui, en septembre dernier, avait lancé la saison en signant deux exploits personnels à Mazères pour donner la victoire aux siens) aplatissait. Pérez transformait: 16 – 3 (80è). Les joueurs, le staff et les supporters pouvaient exulter.

La Vallée devenait championne des Pyrénées pour la première fois depuis 2003. Une belle récompense pour un groupe qui a fait preuve d’une grande régularité tout au long de la saison et qui a su, lors des play-offs, serrer les dents pour parvenir à ses fins. En finale, malgré une pluie battante, ils n’ont pas hésité à prendre des initiatives et à proposer un jeu ambitieux. Pour sa part, Montesquieu n’a pas à rougir. Quoique globalement dominés tout au long de la rencontre, ils auraient pu l’emporter dans les dix dernières minutes à la faveur d’un de leurs temps forts, mais le manque de réussite dans les tirs au but, combiné à la rage et l’organisation des Loups du Girou, a sans doute fait la différence.

vallée du girou montesquieu finale honneur 2017 photo JR HUC (18)
Fabien Gasc ne s’est pas économisé encore une fois

Feuille de match

À Toulouse (Stade Ernest-Wallon) : Entente Vallée du Girou bat AS Montesquieu Volvestre 16 à 3 (mi-temps: 6 à 3)

Arbitrage : M. Benoit Albert assisté d’Adrien Maset et Jean-Marc Tartini (Comité Midi-Pyrénées).

Pour La Vallée du Girou : 1 essai Joyet (80è), 3 pénalités (14è, 38è, 42è), 1 transformation Perez.
Pour Montesquieu : 1 pénalité Icard (34è).

Cartons blancs : à la Vallée, Sanchez (28è), Malzac (74è) ; à Montesquieu, Durand (50è).
Cartons jaunes : à la Vallée, Tournay (68è).

Composition Vallée du Girou : Astolfi ; Sanchez, Joyet, Péméja, Fassino ; Pérez (o), Chamouton (m) ; Gasc (cap), Fournier, Furlan ; Piu, Tournay ; Saurin, Mazac, Marth.
Remplaçants : Almon, Mizzi, Lemaitre, Rieutord, Ponsole, Margarit, Grange.
Entraîneurs : Stéphane Robert et Didier Herrerias.

Composition Montesquieu : Vignaux ; Subra, Rouaix, Inard, Lourde ; Icard (o), Auban (m) ; Tahar, Chardeau K., Huillet ; Guchens (cap), Amiot ; Lenormand, Ramon, Pinson.
Remplaçants : Vezat, Durand, Pons, Mouton, Chardeau M., Favareille, Lemaitre.
Entraîneurs : Jérôme Boucheron-Métraud et Laurent Brun.

vallée du girou montesquieu finale honneur 2017 photo JR HUC (5)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here