Honneur – Face à Laroque-Belesta, La Salvetat reprend son bien

0

Les joueurs de La Salvetat-Plaisance restaient sur une déconvenue à Revel, cédant par la même occasion, le fauteuil de leader à ces derniers. Lors de ce match en retard de la seconde journée, initialement prévue le 1er mars, ils avaient l’occasion de reprendre leur bien. En face, Laroque-Bélesta jouait également la qualification. On s’attendait à un match viril, ce fut le cas, il resta correct. Pour un résultat final incertain jusqu’au bout… (par Mic le Toutou)

salvetat-laroque-4
La Salvetat fonce vers la première place de la poule

Laroque-Bélesta ne pourra pas s’abriter derrière l’excuse des conditions climatiques, ni le fait que du côté de la Salvetat-Saint-Gilles, on semble s’appliquer à ne pas tondre la pelouse dans le but de ralentir les trois-quarts adverses. Non, les Ariégeois ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes, car ils ont eu les occasions durant le premier acte, en supériorité numérique durant 20 minutes, mais avec un alignement aux abonnés absents. Le premier point de rencontre était tendu. Le second l’est aussi quand Laroque-Bélesta parvient à 5 mètres, avec un lancer à effectuer. Les locaux le remportent et se retrouvent dans les 22 adverses après deux pénalités en leur faveur. Une troisième est sifflée et permet à Libralato d’ouvrir la marque (3-0, 8ème). Peu après, un plaquage monumental de Ponsolle confirme que le RCSP est présent dans le secteur défensif. Les Ariègeois viendront de nombreuses fois presser sur la ligne mais des fautes techniques et des touches perdues les renvoient chez eux. Ce qui ne les empêche pas d’inscrire un essai collectif, non transformé (3-5, 25e). Mais Ponsolle s’illustre une nouvelle fois en aplatissant dans le coin droit (8-5, 28e) pour une réaction immédiate. Salvetat-Plaisance tourne en tête à la pause, bien qu’ayant joué à 14 durant 20 minutes, suite au carton blanc de Marcet (18ème) et au jaune de Puigserver (30ème). Une biscotte supplémentaire de part et d’autre viendra clore le premier acte.

Indécis jusqu’à la fin…

salvetat-laroque-2
Laroque repart avec un bonus défensif mérité

Dès la reprise, on joue la carte de l’occupation au pied. Salvetat-Plaisance va imposer une longue séquence durant laquelle les jaune et bleu franchissent trois fois la ligne… sans se voir accorder un essai. Laroque-Bélesta fait le dos rond, et résiste jusqu’à un départ au ras de Faure que Libralato transforme (15-5, 52ème). Les locaux s’imposeront progressivement comme les patrons de la rencontre pour trouver la solution au large et un vrai essai d’ailier de Ginicis (20-5, 65ème). Les Ariégeois ne lâchent pas la rencontre pour autant. Jérôme Cathala permet d’abord aux siens de revenir, au pied (20-8, 68ème). Puis trois minutes plus tard, Biscay choisit d’envoyer sur le fermé pour un essai dans le coin droit de Guenec qui met à l’amende une défense, pourtant en surnombre (20-13). La rencontre reste indécise jusqu’au bout mais les plus forts l’emportent. Certains prédisaient un match heurté mais devant les échéances et les points de malus menaçants pour la conclusion des débats de cette poule, tout le monde a su tenir ses troupes. Il n’y aura donc pas eu de bousculade ou autre échanges d’amabilités, ni de rapport du directeur de match pour « coup de pied à un joueur en l’air » (cf match contre Revel). Même si le « coup de pied à joueur en l’air » reste quand même un fait de jeu assez rare. La Salvetat devra terminer le travail contre la Saudrune dimanche prochain pour assurer une première place occupée finalement pendant toute cette phase de qualification. Laroque, avec ce point de bonus défensif, recevra Saint-Affrique pour un véritable 8ème de finale.

Les réactions

Nicolas Peyrat (co-entraîneur de La Salvetat-Plaisance) : C’était un match rugueux, comme on s’y attendait. Rugueux mais pas malsain, avec de l’agressivité dans le bon sens du terme, comme on dit. Laroque s’est défendu avec ses armes. Nous avions demandé de bien défendre avant tout et envoyer derrière quand l’occasion se présentait. C’est ce que nous avons fait avec deux essais d’arrière. Le groupe s’est ressoudé après le match perdu à Revel.

Stéphane Sanchez (co-entraîneur de Laroque-Bélesta) On repart avec le bonus défensif. C’est le minimum. Nous avons eu quelques occasions de marquer des essais en première période mais nous n’avons pas su les convertir. De plus, nous avons eu des problèmes en touche et nous laissons trop de points en route. Nous prenons des cartons sur des fautes techniques mais le résultat n’est pas infructueux. Nous sommes maîtres de notre destin avant la réception de Saint-Affrique.

salvetat-laroque-1
La Salvetat a pu tester sa défense face à l’envie de Laroque

LA FEUILLE DE MATCH
La Salvetat-Plaisance 20 – 13 Laroque-Bélesta
MT : 8-5. Arbitre : Jérôme Passemar (Midi-Pyrénées).

Pour La Salvetat-Plaisance : 3 essais de Ponsolle (28), Faure (52), Ginicis (65) ; 1 pénalité (8) et 1 transformation (53) de Libralato.

Pour Laroque-Bélesta : 2 essais du pack (25), P.Guenec (71) ; 1 pénalité de Cathala (68).

Carton Jaune : M.Gras (25e).

Les compositions

LA SALVETAT-PLAISANCE : Fournous ; Ginicis, Ponsolle, Marcet, Herbert ; (o) Libralato, (m) Perrin ; Lucas, Gil, Raffier ; Maussion, Arcidet ; Faure, J. Marcet (cap.), Patti.
Remplaçants : Mantie, Proudhom, Louge, Pelvet, Ducousso, Vaissier, Mencel.
Entraîneurs : Nicolas Peyrat et Philippe Galey.

Carton blanc : J. Marcet (18) ; Cartons jaunes : Raffier (30), Maussion (39), Marcet (80).

Buteur : Libralato (1/1P, 1/3T).

LAROQUE-BÉLESTA : Cathala ; P. Guenec, Mico, Gallego, Hernandez, ; (o) Biscay, (m) Catala ; Tartié, Puigserver (cap.), Rivière ; Pech, Riveslange ; Barthez, Despaux, Chaubet.

Remplaçants : Rubio, Alesina, C.Vidal, F.Vidal, Blazy, R.Guenec.

Entraîneurs : Stéphane Sanchez et Stéphane Loze.

Carton blanc : Rivière (51) ; Carton jaune : Puigserver (39).

Buteur : Cathala (1/2P, 0/2T).

Homme du match : Nicolas Ponsolle (Salvetat-Plaisance).

Note du match : 12/20

Réserves : RCSP 30 – 10 ESLB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here