FFR : Fédérale 3, vers un retour à l’ancienne formule ?

0

La formule de la Fédérale 3 version 2022-2023 n’a pas convaincu les clubs, c’est le moins que l’on puisse dire. Ce système de play-off de septembre à décembre, sous tutelle des Ligues, suivi d’une deuxième phase nationale à partir de janvier n’a jamais convaincu. Sans parler de fronde, l’on peut évoquer à minima un scepticisme général, et une colère à peine étouffée pour beaucoup de présidents. Il faut croire que ces voix discordantes sont remontées jusqu’à la Fédération Française de Rugby, puisque selon nos informations, cette nouvelle formule ne devrait pas voir le jour. Au profit de l’ancienne…

282001035_10159873041808320_4935215868663560449_n
On s’essuie le front, les yeux, et on repart sur une formule bien connue… (©photo Christophe Fabriès)

Des poules de 10 (ou de 9 c’est selon), une saison régulière qui s’étale de mi-septembre à fin mars, quatre qualifiés, éventuellement des barrages, et voilà la formule dite classique, qui sera finalement maintenue pour le plus grand bonheur et soulagement, d’une très, très grande majorité de présidents. Ne parlons pas ici de conservatisme, mais plutôt de logique. Car cette formule à 10 clubs par poule a fait ses preuves sur la durée. Celle avec des play-off et play-down beaucoup moins, et n’a jamais été reconduite au niveau régional.

Ce qui signifie donc qu’à une semaine du congrès de la FFR, la Commission des Epreuves du rugby amateur va devoir plancher sur la composition de nouvelles poules (on parl de 20 poules de 10 clubs). L’autre conséquence directe, de par un rééquilibrage des équipes en fédérale 3, c’est le possible repêchage d’équipes supplémentaires. A titre d’exemple, en Occitanie, la Ligue, qui avait pris l’option d’effectuer moins de montées que d’autres régions, pourrait repêcher une nouvelle formation. La 6ème (Muret) et 7ème (Pouyastruc) ayant déjà acceptée l’offre de promotion à l’étage supérieur pour la nouvelle formule, l’Avenir Bleu Blanc, classé 8ème, serait prioritaire. Si le club héraultais déclinait cette possibilité, Rodez serait le suivant sur la liste. Sur le reste du territoire, il en sera de même pour permettre à l’ancienne formule, restée actuelle finalement, d’effacer la nouvelle qui n’aura jamais vue le jour. C’est clair non ?

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here