Féminines Top 8 : à l’heure des demi-finales

0

Les manifestations du 1er mai sont déjà programmées pour le rugby féminin. Mais il en est deux qui retiendront l’attention de tous les supporters du BSORF et du Stade Toulousain, avec les demi-finales du Top 8, qui se disputeront à quelques kilomètres l’une de l’autre. Pour ce nouveau format de phases finales pour l’élite 1 féminine avec match aller et retour pour s’ouvrir les portes de la finale, voici une petite présentation des forces en présence. Le défi est grand pour les deux formations haut-garonnaises, face à ce qu’il se fait de mieux en France : Lille et Montpellier…

stade bsorf pamisire (3)
Bsorfeuses et Toulousaines seront sur le pont ce dimanche, avec le même objectif : se qualifier pour la finale (photo Pamisire)

BSORF-LILLE - 01 maiLes joueuses d’Éric Carrière et de Nicolas Tranier viennent de terminer leur saison sur une belle série de quatre victoires dont la dernière en date contre… Lille. Une victoire en terre nordiste de nature à resserrer les liens, quand il faut se lever un samedi à 6h30 pour prendre l’avion, après avoir terminé l’entraînement de la veille à presque 22h. S’imposer chez les vice-championnes de France, invaincues à domicile cette saison, est un gage de confiance accru avant de s’affronter en demi-finale. Surtout que les Bsorfeuses ont encore à l’esprit celle perdue en match couperet la saison dernière contre l’ogre montpelliérain. Mais elles reviennent plus fortes, renforcées par des joueuses d’expérience et de jeunes pousses pétries de talent et d’envie. Et n’attendent qu’une chose : atteindre la finale. Cela passe déjà par un bon résultat ce dimanche au stade Ernest Argelès, à Blagnac, à 15h dimanche.

12524149_1735172210102857_847988578459581549_nDans l’autre demi-finale, Montpellier favori à sa propre succession, a dominé la poule en terminant à la première place. Et ce malgré un premier match perdu contre…le Stade Toulousain. Les deux formations se retrouvent donc pour un face à face inédit, et pour cause : c’est la première saison des rouge et noire à ce niveau. les filles de Philippe Gleyze ont donc déjà pleinement rempli leur contrat. Ce duel a priori désiquilibré, ne pourrait-il pas ressembler à un combat entre David et Goliath ? Les Toulousaines ont démontré leurs ressources à maintes reprises. Les Héraultaises sont bien placées pour le savoir. Exemptes lors de la dernière journée, elles arriveront fringantes pour ce choc, surtout après un stage rigoureux à Palavas les Flots le week-end dernier.  Rendez-vous est donné à Ernest Wallon ce dimanche aussi donc, à 15h

 

montpellier rugby féminin 2016
Les Toulousaines réussiront-elles à mettre un grain de sable dans la machine héraultaise ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here