Féminines : Tarbes, une victoire après deux ans d’attente

0

Décembre 2018, il faut remonter à deux ans en arrière pour retrouver trace d’une victoire pour les féminines de Tarbes. Une éternité pour ces demoiselles passées par des moments d’incertitude, de galères en tous genres pour maintenir le bateau rouge et blanc à flot. Le remaniement des niveaux et des poules a repositionné les Bigourdanes en Elite 2. Un niveau plus conforme avec leurs possibilités et leurs ambitions retrouvées…

Dimanche dernier, elles affrontaient Caen, qui évoluait la saison dernière en élite 1. Un gros défi en perspective donc. Les Normandes ont marqué deux essais dans la première demie heure. Mauvais présage ? Pas du tout, les Tarbaises se ressaisissaient et recollaient au score grâce à leurs avants (8-12 à la pause). Moris, entrée en cours de jeu, inscrira l’essai de la gagne à l’heure de jeu. Dans un rencontre marquée par la blessure aux cervicales d’une normande nécessitant l’intervention des pompiers, plus rien ne sera marqué. Mais les Tarbaises se souviendront qu’un 20 septembre, elles ont mis fin à cette longue spirale de défaites.  Sophie Lassalle, la capitaine, nous confiait : “Il y a eu tout un tas de rumeurs à notre sujet, y compris d’un forfait général. Mais il n’en a jamais été question. Notre groupe est renouvelé, le staff aussi, il y a des anciennes, et nous sommes toujours motivées. La preuve avec cette victoire contre Caen, enfin, qui nous donne beaucoup de confiance pour la suite. Nous allons essayer de bien travailler et voir où nous mènent les prochaines rencontres. Mais une chose est certaine, nous allons tout donner !

Dans une poule où les déplacements seront plutôt longs (Caen, Dijon, Limoges, La Rochelle, Clermont, Bruges, Dax, l’USAP et Narbonne), cette première victoire est de bon augure en effet.

Photo Jean Louis Bleze
Tout la détermination bigourdane sur cette action (Photo Jean Louis Bleze)
victoire à domicile pour les Tarbaises contre Caen
Enfin une photo d’après match avec le sourire d’un vainqueur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here